La revue de presse de l'APS: les journaux reviennent sur la déclaration d'hier de Wade


La revue de presse de l'APS: les journaux reviennent sur la déclaration d'hier de Wade

Les journaux sont largement revenus sur la déclaration du candidat des FAL 2012, le chef de l’Etat sortant, faite au lendemain du premier tour du scrutin présidentiel dont les premières tendances indiquent la possibilité de la tenue d’un second tour.

Me Abdoulaye Wade a indiqué lundi que "les tendances lourdes dégagées par le recensement" dans la moitié des collectivités locales, 282 sur 551, le "classent en tête avec 32,17%" et "25,24%" pour son suivant.

Le président de la République, candidat à sa succession, s’est félicité de la qualité du vote de ses compatriotes sénégalais et de l’organisation du scrutin présidentiel de dimanche.

Le journal Direct Info salue une ‘’sortie salutaire’’ du chef de l’Etat sortant, après ‘’l’incertitude sur l’attitude du pouvoir face aux premières tendances’’ qui indiquent la tenue d’un second tour de l’élection présidentielle.

Le Soleil, reprenant les propos du candidat président, titre : ‘’Notre pays est resté fidèle à sa réputation’’ de pays démocratique, après le scrutin de dimanche.

Selon le journal L’As, Me Wade ‘’devient subitement doux comme un agneau’’ avec la perspective d’un second tour. ‘’Nous allons, a-t-il dit, explorer toutes les possibilités d’entente avec d’autres forces politiques’’. ‘’Tout est donc encore possible, selon le candidat Wade. Victoire ou second tour’’, rapporte Thiey Le journal.

Mais pour le journal Rewmi, c’est une ‘’déclaration suspecte’’. En même temps, le journal écrit que ‘’Wade, hanté par la psychose du deuxième tour, cherche alliance’’.

Le candidat des FAL 2012, selon Rewmi, ‘’n’émet pas sur la même longueur d’onde que certains de ses collaborateurs (qui soutenaient qu’il va gagner au premier tour avec prés de 51%)’’.

Les journaux En quête et Sud Quotidien qualifient la déclaration de Wade de ‘’clair-obscur’’. ‘’Wade ne veut rien lâcher’’, selon le premier quotidien qui ajoute en sous-titres : ‘’il n’écarte pas de passer au premier tour ; il évite de prononcer le nom de Macky Sall (son suivant dans les premières tendances)’’. ‘’Tout est encore possible : victoire ou second tour’’, note Sud, reprenant les termes du chef de l’Etat.

D’autres journaux voient plutôt dans la sortie de Wade la perspective d’une ‘’fin de règne’’. L’Observateur estime ainsi que pour ‘’Wade, c’est fini’’, qualifiant la sortie du candidat des FAL 2012 de ‘’discours d’adieu’’. Walf Grand-Place évoque une ‘’ambiance de fin de règne chez Wade’’.

Walfadrji titre ’’Ambiance de fin de règne au Palais’’. Selon le journal, ‘’hier (lundi) au palais, ce n’était pas l’atmosphère des grands jours. Bousculés par Macky Sall, les libéraux qui s’y étaient pressés pour la déclaration de Me Wade, étaient difficilement reconnaissables. Ce qui laisse présager d’une fin de règne devenue inéluctable’’.

Dans un billet intitulé ’’Maître, par ici la sortie’’, Sud Quotidien écrit : ’’Il n’est pas encore trop tard pour (Me Wade) de sortir par une porte dérobée à défaut de la grande porte en annonçant d’emblée son désistement au second tour, perdu d’avance à cause d’une candidature vomie par tous les mieux placés au premier tour’’.

En sport, le quotidien Stades annonce l’arrivée lundi à Durban de l’équipe nationale de football du Sénégal qui doit disputer sur place un match amical contre la sélection sud-africaine.
APS

Mardi 28 Février 2012




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016