"La révision constitutionnelle va consolider les acquis démocratiques" (Oumar Gueye)


Le projet de révision constitutionnelle soumis au référendum du 20 mars par le chef de l’Etat va participer à la consolidation des acquis démocratiques au Sénégal, a déclaré dimanche, à Rufisque, Oumar Guéye, le coordonnateur départemental de l’Alliance pour la République (APR, pouvoir).
‘‘Les 15 points que le Président de la République soumettra à référendum le 20 mars prochain sont d’une importance capitale pour le Sénégal, notamment pour le renforcement de sa démocratie, pour notre gouvernance, pour la consolidation des acquis par rapport au présent et à l’avenir’’, a déclaré à la presse Oumar Gueye.
Il s’exprimait à l’occasion d’une rencontre d’explications des réformes constitutionnelles aux responsables des différentes sections de l’APR du département de Rufisque.
Abordant la question de la réduction du mandat de 7 à 5 ans qui fait l’objet de débat entre la majorité et l’opposition, Oumar Guéye a fait état ‘’de la volonté que le Président Macky Sall pour s’appliquer à lui-même le quinquennat’’.
Toutefois, a-t-il commenté, le président de la République qui est garant de la Constitution, ne peut pas passer outre l’avis rendu par cette institution. 
Oumar Guéye, également ministre de la pêche et de l’économie maritime, a indiqué que tous les responsables politiques l’APR du département de Rufisque ont unanimement approuvé la décision de Macky Sall de se conformer à l’avis du conseil constitutionnel.
Mieux, a-t-il ajouté, ils l’ont félicité pour ‘’son sens élevé de l’Etat, pour sa responsabilité qu’il engage pour notre pays’’.
‘‘Les militants de l’APR du département de Rufisque sont mobilisés comme un seul homme pour une réussite total du référendum du 20 mars. Et ils battront campagne pour un oui massif et un bon taux de participation’’, a assuré Oumar Guéye.
Le responsable politique a annoncé la mise sur pied de comités électoraux et des rencontres avec alliés de la majorité présidentielle Benno Bokk Yakaar et de toutes les forces vives, promettant qu’il y’aura ‘’un taux de participation’’ lors du référendum du 20 mars.
Dimanche 21 Février 2016
Dakaractu




1.Posté par ndiaye le 22/02/2016 08:28
Nous allons voter NON parceque ti naiq pas une réference pour nous tu ne pense ka toi meme pas au Senegal et aux SENEGALAIS.

2.Posté par BRUNO le 22/02/2016 08:57
BRAVO MONSIEUR LE MINISTRE ON VOIT QUE TOI TU FAIS TON TRAVAIL POLITIQUE CORRECTEMENT C'EST CA IL FAUT SE PRONONCER CLAIREMENT ET INFORMER LES MILITANTS A LA BASE .OUI MASSIF DANS LE DÉPARTEMENT DE RUFISQUE

3.Posté par Badou le 22/02/2016 15:45
Le référendum est une procédure de vote permettant de consulter directement le peuple sur un texte ou une question, qui ne sera adopté qu’en cas de réponse affirmative.

Mais d'abord un préalable se devait d'être respecté, c'est à dire vérifier la conformité des textes par rapport à la constitution actuelle surtout quand t'il s'agit d'une reforme (modifier ou performer l'existant). Ceci donne une garantie de légalité et permet à toute la classe de se conformer sur ce qui fait le fondement de notre démocratie, ce qui nous unit : Un Peuple_ Un But _ Une Foi

Au vu des éléments soumis par le Président de la République au Conseil Constitutionnel, ce dernier a dit le droit. C'est sur cette base évidement juridique qui oblige le Président de la République à se conformer. Je le réitère, le Président Macky SALL a poser un acte fort qui renforce l’État de droit au Sénégal.

Le référendum est, donc, un instrument de "démocratie directe" qu'a choisit le Président de la République Macky SALL pour permettre au peuple d’intervenir directement dans la conduite de certains domaines de la politique nationale.

De ce fait, nous appelons l'ensemble de la population Sénégalaise à s’approprier ce referendum et voter OUI pour le renforcement de notre État de droit et surtout muscler nos droits existants.

Par ailleurs, les Sénégalais jugerons ceux et celles dans l'opposition qui font l'apologie du tripatouillage de la constitution. Nous ne céderons pas aux abstractions vaines qui consistent à voiler la quintessence même de ce referendum. Fini les méthodes de Me Abdoulaye Wade adepte du piétinement des fondamentaux de la République.
L'Apr du département de Rufisque derrière son Coordonnateur pour un Oui massif au référendum du 20 mars 2016

4.Posté par Cayar le 22/02/2016 16:00
Démocratie (force du peuple) nous devons aller voter. Le dernier mot nous revient.La liberté est palpable au senegal.
Le Cojer du département de Rufisque votera Oui au référendum du 20 mars 2016. Félicitations à notre coordonnateur départemental Monsieur le ministre Oumar Gueye



Dans la même rubrique :