La procédure d'émigration et d'immigration aux Etats Unis! (Par Dr. Cheikh Adiouma Kane)


La procédure d'émigration et d'immigration aux Etats Unis! (Par Dr. Cheikh Adiouma Kane)

Dans les heures qui viennent, une cinquantaine d'Africains vont subir ce qu'on appelle: « La reconduction à la frontière différente de l'expulsion ». Et parmi ces gens figurent une vingtaine de sénégalais.
Pour partir aux Etats Unis, ça demande une certaine procédure particulière.

L'erreur des sénégalais, ils entrent légalement dans ce pays mais ils y restent illégalement.
Qu'est-ce-que ça veut dire? J'en arrive!
-Les autorités américaines ne donnent jamais pour la première fois un visa de long séjour.
-Ce qu'ils font, elles peuvent t'octroyer un visa de 6mois voire une année. Mais....mais.....mais une fois ces visas de courts séjours terminés, vous devrez sortir du territoire américain, par exemple aller au canada ou le Mexique et redemander à entrer une nouvelle fois. C'est en ce moment que la personne pourra avoir la chance d'avoir un visa de longs séjours comme 10ans.
Ainsi on peut dire s'il y a une centaine de sénégalais qui sont aux Etats unis, les quatre-vingt-dix sont en situations irrégulières.
Il est opportun donc pour nos frères de connaitre les lois sur l'émigration et l'immigration avant d'engager leur vie.

Attention aux erreurs d’appellation entre « Reconduction à la frontière et l’expulsion ».

Expulsion : C’est quand le migrant a violé sévèrement les lois du pays d’accueil comme par exemple : Tuer quelqu’un, tenir des propos outrageants, vendre de la drogue…etc

Et dans ce cas, la personne va être expulsée et ne pourra revenir dans le pays qu’après une période de 5ans.

Reconduction à la frontière : Ici par contre l’erreur n’est pas sévère car la seule infraction, c’est de ne pouvoir détenir des titres de séjours te permettant de circuler librement et de rester dans le pays d’accueil. Et dans ce cas, même si tu es reconduit, tu pourras chers camarades, du jour au lendemain demander un visa et retourner.

En définitive, l’expulsion est plus sévère que la reconduction à la frontière. Ainsi le fait d’utiliser mal les termes, en droit des Migrations, on estime que ça peut violer les droits des migrants ; donc Attention !


Cet article, chers sénégalais, est rédigé non pas pour critiquer mais pour éveiller.
Merci de votre aimable compréhension.

Par Dr. Cheikh Adiouma Kane, Spécialiste des questions migratoires et droit des migrants

Email : cheikhadiouma@gmail.com

Mercredi 22 Juin 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :