La preuve que l'essai nucléaire de Kim Jong-Un a provoqué un séisme de magnitude 5.3

"Un test nucléaire presque aussi puissant qu'Hiroshima", assurent de concert les sismologues américains et sud-coréens.


La Corée du Nord a mené ce vendredi un cinquième essai nucléaire "réussi", a déclaré la télévision officielle, après l'annonce par Séoul du test "le plus puissant jamais réalisé" par Pyongyang. 

"Nos scientifiques nucléaires ont mené un essai d'explosion nucléaire d'une tête nucléaire nouvellement mise au point, sur le site d'essais nucléaires dans le nord du pays", a déclaré une présentatrice. "Notre parti a envoyé un message de félicitations à nos scientifiques nucléaires pour avoir mené un essai d'explosion réussi d'une tête nucléaire".

"Presque aussi puissant qu'Hiroshima"
Plutôt que de parler d'un essai nucléaire, la Maison Blanche a évoqué "une activité sismique" survenue non loin d'un site où les Nord-Coréens conduisent des essais nucléaires. Les sismologues sud-coréens ont détecté un séisme de magnitude 5.3 sur l'échelle de Richter, assurent The Business Insider et The Sydney Morning Herald. Il a été enregistré ce vendredi 9 septembre à 9h30 (heures locales). L'institut géologique américain dresse un bilan identique: "Un test nucléaire presque aussi puissant qu'Hiroshima".

Une kilotonne est l'équivalent de 1.000 tonnes de TNT. "Little Boy", la bombe atomique larguée sur Hiroshima le 6 août 1945, contenait 15 kilotonnes. Il y avait 21 kilotonnes dans "Fat Man", la bombe qui a frappé Nagasaki (9 août 1945).

"L'explosion a dégagé environ 10 kilotonnes, la plus puissante menée par le Nord pour l'instant", a ajouté le ministère de la Défense sud-coréen.

Le monde entier condamne cet essai
L'Agence internationale de l'énergie atomique a estimé que cet acte était "très préoccupant et regrettable". Barack Obama a prévenu qu'il y aurait des "conséquences graves". Moscou et Washingon vont saisir l'ONU. Le monde entier a condamne cet essai nucléaire nord-coréen. Pour le Japon, cet essai est "absolument inacceptable", a déclaré le Premier ministre Shinzo Abe. La Chine a fait part de sa "ferme" opposition à l'essai nucléaire par son allié nord-coréen.

Un essai nucléaire nord-coréen a eu lieu en janvier dernier. Pyongyang avait annoncé avoir réussi son premier essai de bombe à hydrogène, bien plus puissante que la bombe atomique ordinaire. Il avait provoqué un séisme de magnitude 5.1 sur l'échelle de Richter.
Vendredi 9 Septembre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :