La pandémie de VIH s'est diffusée depuis Kinshasa

La propagation mondiale du virus du VIH, qui a infecté quelque 75 millions de personnes jusqu'à présent, a commencé à Kinshasa. C'est très vraisemblablement là que l'ancêtre du groupe de maladies a émergé vers 1920, selon une reconstruction menée par une équipe internationale dirigée par des chercheurs de la KU Leuven et de l'Université d'Oxford. Le travail porte sur l'histoire génétique du VIH-1 groupe M, la variant la plus contagieuse pour l'homme.


La pandémie de VIH s'est diffusée depuis Kinshasa
Il est admis que le VIH a été transmis au moins 13 fois depuis des primates vers des êtres humains. Cette transmission a mené au développement du VIH-1 groupe M qui est à la base de la pandémie. Les circonstances de la contagion rapide demeurent néanmoins incertaines. Il a été avancé que c'était la conséquence de la croissance démographique ou de différences génétiques entre le VIH-1 groupe M et les autres lignées du VIH, mais selon les chercheurs, des facteurs sociaux à Kinshasa ont également eu un rôle déterminant.

Ils font ainsi notamment référence aux gigantesques réseaux de voies ferrées et de conduites d'eau qui se déploient depuis la capitale congolaise. "Les données génétiques nous apprennent que cette variante du VIH a voyagé avec les hommes le long de ce réseau et s'est répandu très rapidement à travers la République démocratique du Congo. Elle a ainsi atteint Mbuji-Mayi, Lubumbashi et Kisangani à la fin des années 1930 et au début des années 1950. C'est probablement avec l'indépendance du Congo en 1960 que le virus s'est répandu des petits groupes vers des populations plus importantes avant de finalement toucher toute la population mondiale", selon Nuno Faria de l'Université d'Oxford.
Jeudi 2 Octobre 2014
Dakaractu




1.Posté par passante le 02/10/2014 20:40
Bėtouma gnakkk da beugue djiguėne

2.Posté par Com le 04/10/2014 00:24
La haine des pharmaciens ba gnueup done dia ngui sante d'anguille Warone dianguiko yawite mogueune togue rek dilene critiquer Tél khamo dara.



Dans la même rubrique :