La métamorphose de Cristiano Ronaldo

Cristiano Ronaldo n’a plus besoin de faire trembler les filets pour faire un grand match. Ses dernières prestations le prouvent.


A son avantage face à Naples (3-1), mercredi, en Ligue des champions, au point de s’attirer les louanges de la presse catalane, Cristiano Ronaldo a encore été particulièrement en vue, samedi, face à l’Espanyol Barcelone (2-0). Deux solides prestations conclues par deux victoires du Real Madrid sans pour autant que le Portugais n’inscrive le moindre but.
Un mutisme qui vaut certes au quadruple Ballon d’Or de se faire distancer au classement des buteurs, l’attaquant madrilène, 14 buts en Liga depuis le début de saison, comptant en effet désormais cinq buts de retard sur Lionel Messi et toujours quatre sur Luis Suarez, mais qui n’a pas empêché les observateurs de se montrer élogieux à son endroit. Non seulement pour sa générosité, CR7 n’ayant pas rechigné à la tâche, mais surtout pour son sens collectif, l’ancien Mancunien ayant semblé vouloir jouer pour les autres plus que pour lui-même. Ce que confirment les statistiques.
A tel point que face à Naples comme contre l’Espanyol Barcelone, Cristiano Ronaldo n’a pas tenté le moindre tir du match, dribblant a contrario beaucoup plus que par le passé, avec 6 dribbles tentés contre moins de 3 habituellement, et se montrant plus disponibles comme en attestent ses 53 ballons touchés. "Faire évoluer son jeu avec l’âge est quelque chose de totalement naturel, avait prévenu celui qui espère jouer jusqu’à 40 ans dans une interview accordée à France Football. Avec l’âge, tous les êtres humains perdent des choses mais en gagnent d’autres. Il faut y pense pour continuer à être performant et savoir changer sur un terrain." Des propos prémonitoires ?
Lundi 20 Février 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :