La leçon de Gorgui, un démocrate hors pair (Jules Roberts)


La leçon de Gorgui, un démocrate hors pair (Jules Roberts)
Comme il le promettait, il l’a fait. Dans la soirée du 25 mars 2012, le président Abdoulaye Wade a téléphoné son adversaire pour le féliciter, avant même que la commission nationale de recensement des votes communique les résultats provisoires.
Ainsi « l’homme du 19 mars », comme le surnommait Mansour Mbaye, sort encore de l’ordinaire pour ses détracteurs. Mais, pour celles et ceux qui le connaissent, il n’y a rien de surprenant dans son geste. Durant son parcours, d’opposant et de tenant du pouvoir, il ne s’est jamais inscrit dans l’illégalité et dans l’arbitraire face au peuple sénégalais. En témoignent le retrait de la loi sur le « ticket président - vice-président » ainsi que les excuses publiques présentées par le gouvernement en lien avec la crise énergétique.
Durant la campagne électorale, nous étions habitués à entendre de la part de ses détracteurs des déclarations du genre :
- Il n’est pas prêt à tourner le dos à ses infrastructures, qu’il ne bougera pas le 25 mars;
- Wade prépare un holdup électoral;
- Après le forcing constitutionnel, il prépare un coup d’état électoral;
- Etc.
Abdoulaye Wade nous a démontré son attachement à la légalité constitutionnelle, que les lois restent au-dessus des émotions des uns et des autres.
Par la même occasion, Abdoulaye Wade vient aussi de démontrer que nous pouvons et devons avoir foi en nos institutions et à notre système électoral d’une part et de l’autre, faire confiance et respecter le peuple sénégalais, qui seul détient la légitimité et l’accorde à qui il veut.
J’espère fortement que le cas et la leçon de Gorgui (l’homme tout court) ou encore « l’homme du 25 mars » (l’homme politique) soient bien perçue et bien comprise pour servir de cas d’école aux générations actuelles et futures.
Nul ne doute que vous marcherez la tête haute, dans les rues de ce pays, dont l’histoire retiendra que c’est vous, vous Gorgui, qui a mis en place les bases et créé les conditions d’un Sénégal émergent.
Jules Roberts
Lundi 26 Mars 2012
Jules Roberts




1.Posté par woula le 26/03/2012 19:58
Mais comment pouvait-il faire devant les scores-fleuve de Macky qui allaient inonder le palais s'il ne rendait pas. Attachement à la légalité? Mort de rire. 15 modifications de la constitution en seulement 12 ans de règne. Non le peuple a repris sa souveraineté confisquée par Wax waxeet. Et la brise des 15 morts? Ils ne comptent pas. Non, il a joué et il a perdu. On ne peut recoller les morceaux

2.Posté par julom le 26/03/2012 21:38
Quelle DEMOCRATE il etait dans le fait acompli !!!! 1 DEMOCRATE qui viole la constitution et qui donne des ordes aux policiers pour tirer s'est facile sa

3.Posté par wade le 26/03/2012 22:41
En sachant que tout est perdu; il essaie de faire un geste pour faire semblant dtere un démocrate. Il n avait plus le choix; Il s est entêté tout le long en dilapidant toutes nos maigres ressources; Le geste est appeciable mais cela ne lui fait pas sortir par la grande porte; le peuple a décidé. Il a toujours pris les senegalais comme de la marchandise.

4.Posté par Général le 26/03/2012 23:19
Il faut arrêter d'avec certaines sottises. Wade est un TRÉS GRAND DÉMOCRATE.
J'ai vécu dans le Sénégal des couvre-feux et état d'urgence qui étaient des moyens pour confisquer le pouvoir.
Je vous dit que demain quiconque tentera de troubler l'ordre public fera face au commissaire Sy ou un autre commissaire. Je sais que vous répéterai la même chose que Macky est un dictateur ou un assassin.
Vous avez intérêt à changer vos façon de faire en vous inscrivant dans la légalité et le droit.
Encore félicitation au PRÉSIDENT WADE

5.Posté par gardien du palais le 27/03/2012 08:53
wade est parti mais il est passè par la fenetre selon moi..

6.Posté par Mbabadiakhou le 27/03/2012 22:29
Vous avez été à la hauteur. Comme le disait un ami, vous avez placé la barre haute

7.Posté par BABOY DIOP le 28/03/2012 10:23
bonjour dans le senegal d'aujourd'hui rien ne sera plus comme avant, c'est une banalité de dire que le changement qui doit se traduire par un progrées significatif visible, palpable au bénéfice de tous les citoyens de ce pays, et un président de la république a l'obligation de faire PLUS QUE ce qui a étè fait jusqu'a présent.Les événements de ces derniers mois ont suffisamment éveillé les sénégalais les ont conduits à ouvrir les les yeux, controler l'action du gouvernement, la réalisation des promesses possiblement réalisables,une amélioration nette de l'existence des citoyens.Les grands dossiers:la corruption des grands fonctionnaires de l'état( la douane la police la gendarmerie, la magistrature, les fonctionnaires du cadastre, des assainissements,les hommes d'affaire de tout bord.tous les manquement doivent être dénoncés est combattus et l'état d'esprit du va comme je te pousse à jamais banni.Aucun Messie ne nous sauvera, nous éviterons nous même la noyade ,la faillite,et terme d'être qualifié de république bannaniére,d'homme incapable de gérer mais de digérer, d être de grands enfants qui ne pensent qu'a s'amuser de ce qu'a produit les autres ,d'être la poubelle du monde qui se satisfait des des biens usagés des autres :vêtements voitures meubles ordinateurs la liste est longue le consommateur de biens périmés et de gadgets.Le chantier est immense un président conscient des défis qui l'attendent en serait presque abattu.

8.Posté par SEZ le 28/03/2012 15:08
arretez de dire des betises.Ce n'est pas parce qu'il a ete battu que Wade devient subitement un grand democrate;il n' a jamais ete aussi republicain dans l'opposition et arrivé au pouvoir,son sport favori etait de provoquer l'opposition et de prendre le peuple pour des demeurés

9.Posté par SEZ le 28/03/2012 15:09
EN TELEPHONANT A MACKY ,WADE N'A FAIT QU'IMITER DIOUF ALORS BASTA



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016