La grippe : Une maladie mal connue et tueuse


La grippe serait une maladie mal connue en Afrique selon le Professeur N’jouom Richard, Virologiste qui prenait part hier à la conférence de presse regionalFlu de Dakar pour sensibiliser encore plus sur la maladie afin de la mise en place par les décideurs d’une bonne politique vaccinale.
 
« Il faut obtenir des informations sur la prévalence et les types de virus et il est important de savoir quelle est la saisonnalité de cette circulation virale. Et compte tenu des mutations, le vaccin grippe changeant chaque année, il faut qu'avec cette activité de surveillance nous participions à l’amélioration de la composition bactériale », dira t’il.
 
Ce qui est implorant pour un impact sur la décision des décideurs pour la mise en place dune politique vaccinale, c’est de connaître le fardeau de cette infection dans nos pays, ajoutera t-il.
 
«  On sait pour le paludisme, la tuberculose, mais combien de lits d’hôpitaux, combien de décès sont dus à la grippe, seule la surveillance peut nous permettre d’apporter ces informations. Il nous manque des informations sur l’incidence, le fardeau et l’impact de cette maladie. Nous sommes en train de renforcer la surveillance et essayons dans les hôpitaux de mieux documenter la caractéristique des patients qui occupent les lits hôpitaux » fera t’il aussi savoir. 
 
Il pourrait avoir 198 types de virus liés à la grippe qui circulent potentiellement, a fait savoir aussi le Pr Zekiba Tarnagda, Docteur en médecine vétérinaire. « Les chercheurs n’ont trouvé que 86, les autres sont dans la nature » a-t-il ajouté.
« Au niveau de l’Afrique et dans le monde entier 20 % des enfants sont affectés par la grippe et 5% des adultes » fera t’il aussi savoir, assurant que cette maladie est trop importante et cela devrait pousser les autorités à réagir.
 
« La grippe a tué plus que les deux guerres mondiales réunies », a fait savoir aussi le Dr Gilbernar Elia, Directeur Médical Afrique de l’Ouest-Afrique centrale Sanofi Pasteur. Pour lui aussi, le message à apporter aux autorités c’est que la grippe circule et tue.
Vendredi 4 Novembre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :