« La grâce présidentielle pour Karim Wade est une mesure humanitaire … sa libération ne peut faire imploser la Coalition Benno Bokk Yakaar », selon Fossar Banding Souané, (APR)


Selon Fossar Banding SOUANE, le Président Macky SALL a laissé la justice suivre son cours, malgré les pressions et les campagnes de dénigrements orchestrées par l’opposition dans l’affaire Karim WADE. L’ancien ministre de son père ayant purgé plus de la moitié de sa peine, il est normal que le Chef de l’Etat propose, pour des raisons humanitaires, une grâce pour Karim WADE.                                                                                                                                    Cependant il précise que l’amnistie est exclue car cela constituerait « un suicide politique pour le Président et une forfaiture vis-à-vis du peuple sénégalais ».                                                                                                 Pour ce cadre du parti présidentiel, « cette décision de libération de Karim WADE n’est pas une menace pour la coalition Benno Bokk Yakaar comme semblent le dire certains. Un chantage de quelque bord que cela provienne est inacceptable sur cette affaire. »
Concernant un éventuel rapprochement avec la famille libérale, le responsable Apériste considère que «  l’ouverture du parti ou de la coalition Benno Bokk Yakaar à des personnalités crédibles ou à des partis, pour participer à la mise en œuvre du PSE, est salutaire.
Mais pour Mr. SOUANE, l’urgence aussi c’est le renforcement des militants et des militantes de l’APR car leurs actions à la base a été décisif jusqu’ici et le sera pour un triomphe en 2017 et en 2019. Aussi « il faut que le Président Macky SALL fasse plus confiance à ses militants et responsables et les soutienne comme ils le font eux mêmes loyalement et inconditionnellement ». 
Dimanche 19 Juin 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :