La fortune de Macky vient de Wade. Alors pouquoi pas les biens Karim ?


La fortune de Macky vient de Wade. Alors pouquoi pas les biens Karim ?
Sentant l’épée de Damoclès planer sur sa tête, Macky avoue avoir bénéficié des privilèges de son père adoptif Me Wade. Plus le temps passe, plus la traque des biens mal acquis semble se retourner contre lui.
Si Macky a pu bénéficier des avantages du pourvoir de Wade alors pourquoi pas Karim qui se trouve être le fils légitime de l’ancien Président. Et d’ailleurs pourquoi pas Idy, A. Baldé, Samuel S, Ousmane N , Omar S, Farba S etc… Tous ces anciens Ministres ne devraient-ils pas être des milliardaires à l’abri du besoin à l’image de Macky ?
Aujourd’hui, le pouvoir de Macky empoisonne et lasse le Peuple avec la traque des biens mal acquis. Ce harcèlement n’est pas une priorité même si la mise en lumière des scandales politico-financiers est des exigences républicaines.
Enfin Macky Sall reconnaît : « J’ai bénéficié de privilèges sous l’ère Wade » Pas de commentaires ou ” cent ” commentaires c’est selon le jugement qu’on en fait. Selon le journal « Foreign affairs » qui a eu un entretien avec le Chef de l’Etat sénégalais, Macky répondant à la question du journaliste du magazine, aurait donné une réponse nuancée.
La question : « N’est-il pas vrai que tous les politiciens, vous y compris, auraient bénéficié de la corruption sous Wade ? » avait posé l’interviewer du bimensuel américain lors d’un entretien, à la veille de la venue de Barack Obama à Dakar. Pour le journal, Macky n’a pas été clair dans sa réponse, il a été mi-figue, mi-raisin.
Il a répliqué : « En ce qui me concerne, j’ai bénéficié des privilèges liés à ma position de Premier ministre puis de Président de l’Assemblée nationale. Ce qui est tout à fait normal » Et de préciser que ces privilèges n’ont rien à voir avec les détournements de deniers publics ou la corruption.
Puisque Macky n’écarte pas un jour que son patrimoine puisse faire l’objet d’enquête. La première question que se posent bon nombre d’observateurs est : pourquoi le Chef de l’Etat n’a pas déclaré ses avoirs disséminés dans différents comptes bancaires. Mais surtout une réflexion de taille mérite d’être faite : pourquoi le jour même de la libération de l’ancien Premier Ministre Idrissa Seck, Macky prenait l’avion pour se rendre à Chypre où étaient logés les fonds taïwanais ? Quatre personnes pour le moment connaissent la réponse : la première est à Versailles, la deuxième est en prison, la troisième est un potentiel candidat pour la présidentielle de 2017 et la quatrième tient les rênes du pouvoir.
Macky qui a trahi, humilié et poignardé Me Wade qui lui fait occuper les multiples fonctions de Directeur de société, Maire, Ministre, Premier Ministre, Directeur de campagne, Président de l’Assemblée Nationale, reconnaît enfin avoir bénéficier des largesses de son père adoptif.
Macky ” fayoul narbi khoromame ”
Un comportement républicain voudrait que Macky s’autosaisisse  pour éclairer la lanterne des sénégalais sur sa fortune colossale, qui hante leur sommeil ? Dans son for intérieur, Macky Sall, qui tirait hier le diable par la queue pour vivre, doit remercier Wade de l’avoir placé dans ces hauts postes pour qu’il gravisse rapidement et allègrement les échelons en assurant ses arrières. Accumulations de juteux postes au point de devenir subitement aussi riche que Crésus, en l’espace de 8 ans. Pour quelqu’un qui était en location avant 2000, c’est loin d’être du bien bien acquis.
C’est la première fois dans l’histoire politique du Sénégal qu’un Président avoue avoir bénéficié des gâteries de son prédécesseur. On peut comprendre maintenant  pourquoi Macky refuse de se prononcer sur son énorme empire financier.
Cerise sur le gâteau ! La boucle semble bouclée mais le peuple réclame encore la traduction de tous les fossoyeurs de l’économie devant la justice et cela sans exception. Même si le vin est tiré le Peuple refuse de le boire.
Comme quoi, il n’y a rien de nouveau sous le soleil de l’enrichissement illégal des hommes politiques.
La justice des vainqueurs manifestement se retournera tôt ou tard contre  le pouvoir de Macky.
Rira bien qui rira le dernier.

Xibaaru.com
Samedi 24 Août 2013
Dakaractu




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016