DAKARACTU.COM

La dépénalisation de l’homosexualité n’est pas à l’ordre du jour, selon BBY

La dépénalisation de l’homosexualité au Sénégal "n’est pas à l’ordre du jour" à l’Assemblée nationale, a déclaré lundi le président du groupe Benno Bokk Yaakaar (BBY, majorité), Moustapha Diakhaté.


La dépénalisation de l’homosexualité n’est pas à l’ordre du jour, selon BBY
 
Une information faisant état de la préparation d’une loi relative à la dépénalisation de l’homosexualité au Sénégal est parue dans la presse sénégalaise, la semaine dernière. 
 
"L’éventualité de la dépénalisation de l’homosexualité au Sénégal n’est pas à l’ordre du jour [...] à l’Assemblée nationale", écrit M. Diakhaté dans un communiqué adressé à l'APS.
 
"Le groupe Benno Bokk Yaakaar n’envisage pas de soutenir encore moins de porter une telle proposition de loi", soutient son président. "Le Sénégal reste un pays qui pénalise l’homosexualité", a-t-il ajouté. 
 
Moustapha Diakhaté déclare qu'"en termes clairs, malgré les lobbies, les manipulations et les menaces, les dispositions du Code pénal punissant l’homosexualité restent en vigueur et ne feront l’objet d’aucun assouplissement". 

APS




Lundi 1 Avril 2013
Notez


1.Posté par procureeer le 01/04/2013 23:23
"malgré les lobbies, les manipulations et les menaces, les dispositions du Code pénal punissant l’homosexualité restent en vigueur et ne feront l’objet d’aucun assouplissement". DONC DONC M DIAKHATE reconnait qu'un ya des lobbies, de la manipulation et des menace mais moi ma question est de savoir qui menace qui et qui manipule qui

2.Posté par Pape le 01/04/2013 23:56
Macky a dit ce qui suit entre les deux tours de la présidentielle de 2012.

‘’ Nous la gérerons de façon responsable avec toutes les forces vives qui sont mobilisées pour donner une société moderne au Sénégal ’’

‘’ L’homosexualité est un problème de société. Ce n’est pas le propre du Sénégal. Dans toutes les sociétés du monde, ce débat se pose aujourd’hui ’’

‘’ Il y a des pays qui utilisent des moyens plus ou moins pacifiques, d’autres ont des solutions très violentes selon la philosophie politique ou religieuse des pays ’’

‘’ L’homosexualité n’a pas commencé aujourd’hui et ne s’arrêtera pas aujourd’hui ’’

3.Posté par ly le 02/04/2013 13:38
homosexualité est un vieux un problème de société,je m’étonne que les ong de droits de l'homme,les syndicats partis politiques et le gouvernement ne se prononcent pas officiellement,laisser les gens spéculer n'est pas pour la paix sociale

4.Posté par A bas les dounk le 07/04/2013 04:13
3 premiers posts vous êtes des PD refoules!



Dans la même rubrique :