La déclaration de Karim Wade à la barre ce matin


La déclaration de Karim Wade à la barre ce matin
Il m’est reproché d’avoir profité des hautes fonctions que Monsieur le Président de la République m’a confiées. Et vous savez que tous les faits liés aux fonctions ministérielles que j’ai exercées ne peuvent être appréciés que par la Haute Cour de Justice.
 
Mais devant les hommes et les femmes de ce pays, devant tous ceux qui nous observent, devant nos partenaires et pour démontrer le caractère politique des poursuites à mon encontre j’aborderai, avec vous, cette affaire montée de toute pièce.
 
Je suis un prisonnier politique. J’ai été pris en otage pendant seize (16) longs mois, privé de liberté, de ressources, de l’affection et de la présence des miens, calomnié, injurié et présenté aux sénégalais comme un prédateur de leurs maigres ressources et soumis à une procédure où mes droits ont été constamment violés.
 
Ce que j’avais à dire n’intéressait pas ceux qui m’accusent. Et c’est au bout de six (06) mois, le jour de l'expiration du premier mandat de dépôt, que j’ai été interrogé sur des biens et un patrimoine qui m’ont été attribués juste pour justifier une liquidation politique.
 
Je refuse de payer la rançon et je m’explique devant le peuple au nom de qui la justice est rendue. 
 
D’abord, les enquêtes menées au Sénégal et dans tous les pays du monde aussi bien par le Procureur Spécial que la commission d’instruction de la CREI n’ont révélé aucun fait de corruption et personne ne s’est plaint de corruption contre moi, et aucun des 77 témoins que l’accusation fera défiler devant vous ne dira que j’ai sollicité de lui des biens, des avantages matériels ou des services quelconques.
 
J'ai géré plusieurs départements et personne ne m'impute de malversation dans leur gestion. 
 
Ensuite, les sociétés visées m’ont été arbitrairement imputées et sans aucun fondement juridique. J’ignore tout d’elles, de leur création à leur fonctionnement.
 
Je n'en suis ni fondateur, ni actionnaire. 
 
Je n’ai aucun intérêt dans ces sociétés.  Je ne suis pas bénéficiaire économique.
 
Je n’ai aucun intérêt économique ou financier avec elles ou avec leurs actionnaires.
 
Leurs propriétaires ne sont pas mes prête-noms.
 
Pour les biens appartenant à d’autres personnes, qui m'ont été faussement attribués pour gonfler artificiellement mon patrimoine et manipuler l'opinion, la consultation du dossier de la CREI m’inspire les constats suivants :
 
D’abord pour les sociétés commerciales faussement évaluées à  34 milliards qui constitueraient 34 % du patrimoine inventé :
 
-       On m'attribue la propriété des sociétés AHS (Sénégal, Bénin, Guinée Equatoriale, Centrafrique), BMCE/BLACKPEARL, ABS, AN MEDIA et CD MEDIA, alors que les actes notariés, les registres des actionnaires, les résultats des commissions rogatoires internationales sollicitées par la commission d’instruction de la CREI attestent de manière incontestable que je n’ai aucun intérêt dans ces sociétés, ni ne suis pas en affaire avec leurs actionnaires.
 
Les commissions rogatoires  confirment que ceux qui figurent sur les actes notariés sont les bénéficiaires économiques ultimes.
 
Je ne me cache derrière aucune ingénierie financière comme en atteste également l'absence de flux financier entre ces sociétés, leurs actionnaires réels et moi-même.
 
-       On m’attribue la propriété de  la société Canal Info AN Média, qui est revendiquée devant la justice sénégalaise depuis de nombreuses années, avant même le début des poursuites, par  Mamadou Vieux Aïdara et Cheikh Tidiane Ndiaye ;
 
-       On m’attribue la propriété de sociétés évaluées à 34 milliards de Francs CFA alors que certaines sont en faillite, en cessation de paiement, ont cessé toutes activités, comme BMCE/BLACKPEARL, AN MEDIA, CD MEDIA, etc…comme l'atteste le rapport des administrateurs provisoires désignés par la Commission d'instruction de la CREI.
 
Une simple consultation des actes notariés, des statuts et des pièces comptables qui sont en votre possession permet d'établir que le montant total des ressources qui ont permis à leurs actionnaires de créer toutes ces sociétés ne dépasse pas un (01) milliard de Francs CFA.
 
En ce qui concerne les comptes bancaires :
 
-       On m’impute la propriété de vingt-neuf (29) comptes à Monaco. Je n’ai rien à voir avec ces comptes que je ne connais pas, n’étant ni propriétaire, ni signataire, ni mandataire, ni bénéficiaire économique et ne disposant d’aucun pouvoir sur ces comptes comme en attestent de manière incontestable les résultats des commissions rogatoires internationales adressées à Monaco par le Sénégal.
 
Mieux, l'expertise réalisée, ordonnée par la commission d’instruction de la CREI (Monsieur Abo Mbaye Sall de la société SCC) confirme qu’il n’existe aucun flux financier entre ces comptes et moi-même, comme d’ailleurs l’avait préalablement attesté la banque Julius Baër de Monaco. 
 
Par ailleurs, le montant de 10,9 milliards de francs CFA retenu par la commission d’instruction pour ces comptes bancaires est largement surévalué par rapport au 6 milliards de Francs CFA qui ressort des informations  transmises par la Justice de Monaco  et la banque elle-même.
 
Ces montants ne m'appartiennent pas et n'ont jamais été retrouvés sur mon compte, les propriétaires ne sont pas mes prêtes nom. 
 
-       On m'attribue les 47 milliards de francs CFA sur un soit disant compte bancaire à Singapour.
 
Il s’agit d’un montage grotesque qui illustre parfaitement le complot et la machination dont je fais l’objet.
 
Cette affaire a été créée et montée de toute pièce à la dernière minute pour tenter de justifier mon renvoi devant la CREI et tenter d'impressionner l'opinion.
 
Car, au final, après deux (02) années d’enquêtes planétaire impliquant le Sénégal, la France, l'Angleterre, les États Unis, les Pays-Bas, de très nombreux pays et la Banque Mondiale, seize (16) mois de d'emprisonnement, d'isolement, de privation, deux (2) ans d'interdiction de sortie du territoire, m'ont totalement blanchi des accusations fantaisistes.
La meilleure illustration de cette machination est que je n'ai jamais été entendu sur ces 47 milliards à Singapour et que la Commission d'instruction m'a renvoyé devant vous 48h seulement après avoir envoyé la Commission rogatoire à Singapour pour entre autres, vérifier l'existence de ce compte.
 
Le faux compte de 47 Milliards à Singapour a été créé pour tenter de justifier les accusations de corruption et créer des flux et liens financiers artificiels entre les prétendus complices et moi-même.
 
Je dénonce cette machination orchestrée par la Présidence de la République, avec la complicité de l'expert Pape Alboury Ndao du cabinet RMA et la complaisance de la Commission d'Instruction.
 
En ce qui concerne les biens immobiliers et les terrains :
 
-       On m’attribue la propriété de terrains sur  la VDN et à l'aéroport au niveau du hangar des pèlerins et sur la corniche alors que ces terrains sont la propriété de l’Etat.
 
Ils ont fait l’objet de baux consentis à des personnes morales, qui ont été résiliés par l'Etat qui a récupéré ces terrains avant le début des poursuites diligentées contre moi. 
 
Monsieur le Président, Messieurs les Conseillers, permettez-moi de rire car c’est moi-même alors Ministre en charge des Transports Aériens qui avait sollicité de mon collègue des finances que des bandes de terre englobant ces terrains soient déclarés non aedificandi pour des questions relatives à la sécurité de la navigation aérienne ;
 
-       On m’attribue la propriété d’un immeuble HARDSTAND-EDEN ROC pour un montant de 18 milliards Francs CFA alors que l'administrateur provisoire nommé par la CREI elle-même a confirmé dans son rapport et ses annexes en votre possession que les titres fonciers démontraient que je n'étais pas propriétaire de ce bien.
 
Je ne vous apprends pas, Monsieur le Président, que les énonciations du livre foncier créent un droit définitif et inattaquable.
 
 
 
 
Sur la totalité du patrimoine de 117 milliards
 
Ainsi, vous pourrez constater que mon patrimoine réel a été surévalué de près de cinquante (50) fois par rapport à l'arrêt de renvoi et près de trois-cent (300) fois par rapport aux accusations de l'Etat du Sénégal de 840 milliards fondées sur les deux (2) mises en demeure et les 47 milliards du faux compte de Singapour.
 
Tout cela démontre le caractère grotesque et fantaisiste de l'accusation déjà anéantie en France par le classement sans suite fait par la Justice française de la plainte déposée par l'Etat du Sénégal pour corruption, détournement de fonds et biens mal acquis en France contre moi.
 
J'ai été blanchi par la Justice française.
 
Alors que je me suis consacré au développement de mon pays, le Sénégal, notamment dans les secteurs des infrastructures, de l'énergie, de la coopération internationale et la recherche de financement pour améliorer le sort des populations sénégalaises. 
 
Le pouvoir cherche à me condamner afin de m’empêcher de me présenter aux prochaines élections présidentielles car ma candidature hante le sommeil du Président Macky Sall.
 
D'ailleurs, vous avez dû être étonné comme moi de la conférence de presse tenue par les avocats de l'Etat, sur ma probable candidature.
 
J’ai eu le grand honneur de bénéficier de la confiance de Monsieur le Président de la République.
 
J’ai exercé avec dignité, abnégation et honnêteté les fonctions qui étaient les miennes.
 
J’ai la conscience de ceux qui ont fait leur travail avec vertu.
 
J’ai la conscience tranquille et je n'ai rien à me reprocher.
 
J'ai foncièrement mal pour mes amis d'enfance qui ne sont là que pour répondre du délit d'amitié.
 
J’ai mal pour tous ces prétendus complices innocents qui n’ont rien fait, qui n’ont jamais bénéficié d’un moindre marché de l’Etat. Ils sont les victimes collatérales de cette machination ; de ce complot dont l’objectif unique est de me detruire politiquement.
 
Monsieur le Président, j’ai une ambition, une seule : que mon pays occupe la place que lui assigne notre peuple, un peuple d’hommes et de femmes libres et fiers, un peuple qui a l’audace de prendre son destin en main au sein de l’Afrique.
 
Je tiens à remercier mes parents qui m’ont  inculqué des valeurs et qui m’ont donné une éducation et une formation dans l’une des meilleures filières de notre génération.
 
Pour terminer, je ne répondrai à aucune question tant que Bibo Bourgi ne se sera pas soigné et en état de comparaître.
 
 
Les Avocats du Collectif pour le
Compte du prisonnier politique
Karim WADE.
 
 
 
Mercredi 3 Septembre 2014
Dakaractu



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

28.Posté par moussa diouf le 03/09/2014 14:07
KARIM TON PERE N'A ¨PAS PU HANTER LE SOMMEIL DE MACKY A PLUS FORTE RAISON UN VAURIEN ET VOLEUR COMME TOI QUI NE PEUT MEME PAS GAGNER SON BUREAU DE VOTE.

SERIGNE MBACKE NDIAYE NE DISAIT IL PAS QUE SI LE PDS PERDAIT LE POUVOIR ILS SERONT TOUS EN PRISON? LES SENEGALAIS S'EN SOUVIENNENT.

VOUS ETES TOUS DES VOLEURS ET TOUS LES SENEGALAIS LE SAVENT. VOUS SEREZ TOUS EN PRISON ET REMBOURSEREZ TOUT L'ARGENT AU PEUPLE QUI EN A BESOIN POUR LES HOPITAUX L'EDUCATION LA FORMATION LES INFRASTRUCURES POUR LE MONDE RURAL...

VOUS NE DEVEZ PAS EN EN TIREZ COMME
FAIRE QUELQUES ANNEES DE PRISON ET SORTIR BOUFFER L'ARGENT DU PAYS. CE SERAIT TROP FACILE.

27.Posté par GOR le 03/09/2014 13:49
Merci pour les explication, la vérité finira par s'éclater un jour. Toute chose finira et 2017 s'empresse en grand pas et c'est ce qui explique le tâtonnement dont ils font. La majorité des sénégalais ont compris leur jeu et leur incapacité à satisfaire la demande sociale. QUI VIVRA VERRA laisse mouton bêlé tabaski arrive..........

26.Posté par demta le 03/09/2014 13:15
Ouais c ca!

25.Posté par lu le 03/09/2014 09:47



.REPUBLIQUE DU SENEGAL
, Un Peuple - Un But - Une Foi


COUR DE REPRESSION DE L'ENRICHISSEMENT ILLICITE
COMMISSION D'INSTRUCTION R.1.:01/2013
R.P. : 01/2013


PROCES- VERBAL D'INTERROGATOIRE

L'an deux mille treize et le quinze oetobre ; A 12 heures et 15 minutes ;

Devant Nous, Cheikh Ahmadou Tidiane BEYE, President de la Commission d'instruetion de la Cour de Repression de l'Enriehissement Illicite, Amadou SAYANDE, EL Hadji Abdou Aziz SECK et Abdoulaye DIAGNE, membres ;

Assistes de Me Ousmane Kebe DIENG, greffier assermente ;

Etant au siege de ladite Cour, sis au 5cme etage de l'immeuble B du eomplexe Sieap/Point E, a Dakar ;

Avons poursuivi ainsi qu'il suit l'interrogatoire de l'inculpe Karim
Meissa WADE, deja entendu en premiere comparution Ie 17 avril 2013 ;

Mention: Procedons a l'interrogatoire au fond de l'inculpe en presence de Maitres Cire Cledor LY, EI badji Amadou SALL, Moubamed Seydou DIAGNE et Demba Cire BARHILY, Mes Madicke NIANG, Mame Abdou MBODJI, Emmanuel PELLERIN et Pierre Olivier SUR, regulierement convoques, ayant fait defaut ;

Mention: L'Inculpe consent it etre entendu hors de la presence de ses conseils absents et ne renonce pas it se prevaloir des nullites prevues par I'inobservation des dispositions de I'article 105 du code de procedure penale ;


Mention: Rappelons a l'inculpe les faits qui lui sont reproches et lui demandons de s'expliquer ;

L'inculpe ne fait pas de declaration;

QUESTION: Quelles sont les differentes fonctions que vous avez occupees de 2000 it nos [ours et en quoi ont consiste vos taches?

REPONSE : Avec Ie respect que je vous dois et avec votre permission, permettez-moi de reiever que mes conseils vous ont adresse une correspondance hier, 14 octobre 2013, aux fins de demander que mes droits de la defense soient respectes, conformement a alinea 3 de l'article
105 du code de procedure penale. Je voudrais pouvoir disposer du delai de vingt-quatre heures avec la mise a disposition de l'integralite des pieces de la procedure, y compris Ie proces-verbal de M. Ibrahim Aboukhalil qui a e16auditionne hier toute la joumee du 14 octobre 2013. Nous avons su que cette audition s'est terminee tres tard en dehors des heures legales. Mes conseils n'ont pu done disposer du proces-verbal de cette audition. Je vous demande respectueusement de reporter cette audition afin que je puisse jouir de mes droits a la defense, notamment du delai de vingt-quatre heures auquel je ne renonce pas.

_b ~t(I/r?'
Mention: A 12 heures et 30 minutes, Ie President et les membres de la Commission se sont retires afin de statuer sur la demande de Pinculpe ;

Mention: A 14 heures et 43 minutes, Ie President et les membres de la Commission ont regagne la salle d'interrogatoire, apres avoir
statue a huis clos sur la demande de Pinculpe ;

Mention: Donnons acte a l'mculpe de la demande de renvoi de son interrogatoire au fond qu'il vient de formuler ;
Cependant, lui faisons observer que la convocation a ses conseils a
etc servie conformement aux dispositions de l'article 105 du code de
procedure penale et en respect des droits de la defense. En consequence, sa demande n'est pas justifiee,
Informons Pinculpe qu'il lui est loisible d'accepter ou de refuser d'etre interroge au fond.

Mention: L'Inculpe et ses conseils se retirent a 14 heures et 50 minutes afin de se concerter ;


Mention: L'Inculpe et ses conseils ont regagne la salle d'interrogatoire a 15 heures ;

L'Inculpe declare: Monsieur le President de la Commission
d'instruction, Messieurs les juges-rnembres de la commission
d'instruction, avec tout le respect que je vous dois, je voudrais preciser
que la question ne se situe pas sur la date d'envoi des convocations ames conseils mais sur Ie fait que depuis la date d'envoi des convocations, Ie dossier n'a pas ete disponible dans son integralite et ne pouvait done
satisfaire la loi qui exige de mettre I' integralite du dossier a la disposition
de mes conseils au moins vingt-quatre heures avant un interrogatoire. Pas
plus tard que la veille de mon interrogatoire, les auditions continuaient avec l'un de mes co-inculpes, M. Ibrahim Aboukhalil, et son audition s'est merne terminee tard, de sorte que l'audition de ce demier ne figurait
pas dans le dossier qui devait etre mis a la disposition de mes conseils
vingt-quatre heures avant. C'est pourquoi, je me permets de reiterer Ie
respect de mes droits auquel je ne renonce pas et c'est vous qui prenez done la decision de continuer mon audition en violation de mes droits.

Mention: Le president et les membres de la commission decident de poursuivre l'audition de l'Inculpe ;

Mention: Rappelons a l'inculpe les faits qui lui sont reproches et lui demandons de s'expliquer ;

L'Inculpe declare: Je beneficie d'un privilege de juridiction qui fait que la Cour de Repression de I'Enrichissement Illicite, et plus particulierement la commission d'instruction de cette derniere n'est pas cornpetente pour m'entendre sur les faits qui me sont reproches. Je voudrais egalernent rappeler que dans une decision rendue Ie 22 fevrier
2013, la Cour de justice de la CEDEAO a rappele qu'en ce qui me conceme « le role de poursuite incombe a la Haute Cour de justice ». Je
vous demande done, Monsieur Ie President et Me sieurs les membres de

JJ:r!\1_
la Commission d'instruction, d'appliquer ses decisions de la CEDEAO et faire respecter mes droits.

Mention: Rappelons a l'inculpe les faits qui lui sont reproches et lui demandons de s'expliquer ;
L'Inculpe declare: Je ne reconnais pas les faits qui me sont reproches. REPONSE a la premiere question: Pendant plus d'une dizaine
d'annees, j'ai exerce les fonctions de directeur associe dans une banque
d'investissement suisse. A partir de 2002/2003, j'ai ete nomme conseiller personnel de Monsieur le President de la Republique et mes missions m'etaient confiees par le President de la Republique. En 2004, j'ai ete nomme president du conseil de surveillance de l' Agence Nationale pour l'Organisation de la Conference Islamique. Avec l'ensemble des membres du conseil de surveillance compose de representants de l'Etat, nous exercions les fonctions traditionnelles devolues au conseil d'adrninistration d'une agence. En 2009, j'ai ete nomme Ministre d'Etat en charge de la Cooperation Internationale, des Infrastructures et des Transports Aeriens et c'est en 2010 que Ie departement de l'energie a ete
rattache a mon portefeuille.

QUESTION: II ressort des declarations que vous avez faites it I'enquete preliminaire qu'avant 2000, votre patrimoine etait de huit milliards (8 000 000 000 000) de francs CF A en dehors des biens immobiliers. Confirmez-vous ces declarations?

REPONSE: Ma declaration au moment de I'enquete preliminaire etait une declaration politique et je voulais marquer les esprits puisque le President de la Republique, Monsieur Macky SALL, avait fait une declaration de patrimoine de 8 milliards de francs CFA au lendemain de
son election a la magistrature supreme. Cette declaration it l' enquete
preliminaire est done politique. D'ailleurs, si je suis devant vous
aujourd'hui, apres avoir ete entendu it la section des recherches de la gendarmerie de Colobane, c'est parce que c'est une affaire politique etje suis aujourd'hui un prisonnier politique du regime du President Macky SALL.

Je precise que pour justifier l'origine licite de son patrimoine, Ie President Macky Sall, s'est limite it dire qu'il a beneficie des largesses du President Wade et Ie Premier Ministre Aminata Toure a declare qu'elle avait beneficie de don de vehicules pour justifier egalement l'origine licite de son patrimoine.

S.I.R. : Je m'en tiens a la declaration que je viens de faire.

QUESTION: Ce patrimoine s'est il accru apres 2000? Si oui, et meme dans le cas contraire, pouvez-vous no us indiquer I'erendue de votre patrimoine, mobilier et immobilier au Senegal et it I'etranger ?

REPONSE: Comme je vous l'ai precedemment explique, la declaration faite a la gendarmerie sur le patrimoine de 8 milliards de francs CFA etait une declaration politique. Je vais done vous indiq er I'etendue de mon

\~- ~

patrimoine au Senegal et it l'etranger. Je commence par preciser ue Ie patrimoine de 694 milliards de francs CFA que Monsieur le Procureur Special m'a affecte dans sa mise en demeure du 15 mars 2013 qui a precede mon inculpation et rna mise sous mandat de depot par la Commission d'Instruction de la CREI, ne m'appartient pas et il ne s'agit pas de mon patrimoine. II s'agit d'une affectation arbitraire faite par Monsieur le Procureur Special et, pour preuve, tous les documents et toutes les pieces que j'ai pu lui transmettre dans la reponse it la mise en demeure du 15 mars 2013, ainsi que tous les elements qui ont ete transmis sur sa demande par les autorites judiciaires de Monaco relativement it I' entraide judiciaire attestent et prouvent que ce patrimoine appartient it des personnes physiques et it des personnes morales avec qui je n'ai aucun interet economique, financier ou meme juridique.

En ce qui conceme mon patrimoine au Senegal, je dispose d'un immeuble de quatre etages it la Sicap rue 10 et qui est destine au logement du personnel travaillant pour I'ancien President de la Republique et sa famille. Je dispose aussi de deux terrains au Point E et sur lesquels est erigee la maison de I'ancien President de la Republique du Senegal. Ces deux biens (acquisition de terrains et construction) ont ete finances par I'ancien President de la Republique, M. Abdoulaye Wade et ont ete mis it rna disposition dans Ie cadre d'un partage d'ascendant. Je deposerai it ce propos une attestation. Je dispose de deux terrains, l'un it Kebemer attribue par Ie conseil municipal et I'autre it Touba qui m'a ete donne par feu Serigne Saliou. En ce qui conceme les comptes bancaires, je dispose d'un compte bancaire it la SGBS dont le solde est debiteur du fait que depuis que je suis incarcere, je n'ai pu regler les echeances relatives it un emprunt que j'avais contracte et je suis titulaire d' un second compte au niveau de la CBAO dont je ne connais pas le solde. Je suis proprietaire de six vehicules, Un premier vehicule de type BMW et un vehicule de marque Porche qui m'ont ete offerts par deux chefs d'Etat etrangers. Je suis aussi proprietaire de trois vehicules GMC immatricules comme suit DK 1872 AN, DK 1873 AN, DK 1874
AN qui ont ete acquis par I' ancien President de la Republique, Me Abdoulaye Wade pour la campagne des elections presidentielles de 2012 et qui ont ete mis it mon nom. II y aussi un vehicule de marque FORD, qui est I'etat d'epave, que nous utilisions come vehicule de service au domicile du President de la Republique au Point E. Pour les vehicules GMC et FORD, je vous remettrai une attestation de l'ancien President de la republique, M. Wade.

En ce qui conceme mes biens it I'etranger, je suis proprietaire d'un appartement it Ia rue de la Faisanderie, it Paris dans le 16eme arrondissement. Je l'ai acquis it travers un pret fait it la SGBS. Je precise que si mon compte est debiteur au niveau de la SGBS c'est parce que depuis que je suis incarcere je suis dans I'impossibilite de payer les echeances. Je vous transmettrai la convention de ce pret ayant servi it l'achat de cet appartement. Je suis titulaire d'un compte it la Societe Generale it Paris dont je ne connais pas Ie solde, j'ai aussi un compte it Londres it la Societe generale HSB mais dont Ie solde est insignifiant. J'ai egalement un compte it la banque Julius Baer de Monaco d'un solde d'environ 1,3 milliard de francs CFA et je precise que cette somme ne

)!jIfP: m'appartient pas, il s'agit d'un don qui avait ete fait a l'ancien President de la Republique, Me Abdoulaye mon pere, par un de ses amis, chef d'Etat d'un pays arabe. En ce qui conceme l'existence de ce compte a Monaco, le president Macky San a ete informe bien avant que cette procedure ne soit enclenchee. Je joins ace PV une attestation de l'ancien president de la Republique du Senegal qui vous confirmera ce que je viens de dire.

S.I.R.: Au Senegal, je suis proprietaire de six vehicules. Un premier vehicule de type BMW et un vehicule de marque Porche qui m'ont ete offerts par deux chefs d'Etat etrangers. Je aussi proprietaire de trois vehicules GMC DENALI immatricules comme suit DK 1872 AN, DK
1873 AN, DK 1874 AN qui ont ete acquis par l'ancien President de la
Republique, Me Abdoulaye Wade pour la campagne des elections de
2012 et qui ont ete mis a mon nom. n y aussi un vehicule, qui est I'etat
d'epave, de marque Pick Up que nous utilisions come vehicule de service
au domicile du President de la Republique au Point E. Pour les vehicules GMC, je vous remettrai une attestation de l'ancien President de la republique, M. Wade.
S.I.R. : J'etais directeur associe de la banque SBC WEIDURG en Suisse. S.I.R.: J'ai egalement un portefeuille d'actions de la banque
d'investissement dans laquelle je travaillais. Je ne peux pas preciser le nombre. Les actions ont ete obtenues dans le cadre de l'interessement des performances de ses salaries et integrees a mon schema de retraite.

QUESTION: A I'enquete preliminaire, lorsque vous avez ete interpele sur l'etendue de votre patrimoine, vous aviez omis de citer votre compte ouvert it la Julius Baer de Monaco. Qu'est-ce qui explique cette omission?



REPONSE : Premierement, lors de I' enquete preliminaire, on ne m' a jamais parle de la banque Julius Baer. Deuxiemement, comme j'ai pu I'expliquer et comme le prouve I'attestation que je viens de vous remettre, le montant disponible sur ce compte ne m' appartenait pas, il ne peut done etre impute a mon patrimoine.

QUESTION de Me Mouhamed Seydou DIAGNE : Dans la mise en demeure, Ie Procureur Special, faisant reference it I'enquete preliminaire, a affirme qu'il y avait dans vos comptes it la SGBS et it la CBAO un montant de 910.238.000 de francs CFA? Qu'en est-il exactement?

SR. : II s'agit tout d'abord de versements qui ont ete effectues a la CBAO et a la SOBS sur plusieurs annees a partir de sommes d'argent que me remettait soit directement, soit indirectement mon pere, I' ancien President de la Republique du Senegal pour prendre en charge un certain nombre de depenses familiales et privees, certains de ses sejours a I' etranger et egalement pour prendre en charge les depenses de sante de la famille, de mon epouse plus particulierement. Je oudrais joindre dans

!:>tj£S/3 ce sens une attestation de Maitre Abdoulaye Wade ancien President de la Republique.

QUESTION de Me Mouhamed Seydou DIAGNE: Savez-vous que I'ING Baring Bank, visee dans I'enquete preliminaire et la mise en demeure du 15 mars 2013 est devenue la banque Julius Baer de Monaco?

REPONSE : Oui.

QUESTION: Pouvez-vous nous edifier sur les differents versements d'importantes sommes d'argent effectues par les nommes Victor KANTOUSSAN et Victor TENOENG sur vos comptes ouverts it la S.G.B.S. et it la C.B.A.O. ?

REPONSE : Les sommes versees a la CBAO et a la SOBS par messieurs Victor Kantoustan et Victor TENDENO proviennent de sommes remises par Me Abdoulaye Wade, ancien President de la Republique du Senegal,
soit directement a moi, soit aux personnes que j'ai citees plus haut, tel
qu'en atteste le document que je produis en annexe.

QUESTION: Connaissez-vous les nommes Ibrahim ABOUKHALIL dit Bibo BOURGI, Karim ABOUKHALIL, Pape Mamadou POUYE, Pierre AGBOGBA, Cheikh Lamine Oumar DIALLO, Alioune Samba DIASSE, Boubacar KONATE, Mbaye NOlA YE, Mamadou AfDARA dit Vieux, Cheikh Tidiane NOlA YE, Evelyne RIOUT OELATRE, Elli Manel DIOP, Patricia Lake OIOP, Patrick WILLIAM, Victor TENDENG, Victor KANTOUSSAN, Ramata SALL FALL, Mansour GAYE et Abbas JABER? Si oui, pouvez­ vous nous dire les circonstances dans lesquelles vous les avez conn us et la nature des relations que vous entreteniez avec chacun d'entre eux?

REPONSE:
~ J'ai connu Alioune Samba DIASSE et Boubacar KONATE Ie jour ou j'ai ete mis en garde it vue a la section de recherches de la gendarmerie
de Colobane. C'est precisernent Ie 15 avril 20 l3 dans l'apres midi que je les ai rencontres pour la premiere fois.
~ Pour les autres, je les ai connus dans les circonstances que je vais vous
decrire :
• Ibrahim Aboukhalil est un ami de longue date. Nos relations sont strictement des relations d'amitie et nous n'entretenons aucune relation d'affaires.
• Karim Aboukhalil, quant it lui, est Ie frere d'lbrahim Aboukhalil dit Bibo BOURGI. Je I'ai connu par l'intermediaire de son frere Ibrahim Aboukhalil. Nous avons des relations d'amitie.
• Pape Mamadou Pouye, et moi avons fait ensemble Ie college Sainte MARIE DE HANN. C'est un ami d'enfance et nous n'avons que des relations d'amitie,
• J'ai rencontre Pierre Agbogba lorsque j'etais ministre en charge du secteur aerien entre 2009 et 2012. Je I'ai rencontre une seule fois, si j'ai bonne memoire, c'est lors de reunions que j vais organisees avec

!;2§/g
l'ensemble des acteurs de la plateforme aeroportuaire de Dakar afin de discuter des strategies de developpement et de la promotion de nouvelles activites sur la plateforme aeroportuaire de Dakar. Je precise que c'etait en presence d'autres acteurs.
• Cheikh Lamine Oumar Diallo est un ami. 1I a ete en charge de la communication a I'ANOCI lorsque j'etais president du conseil de
surveillance et nous entretenions des relations professionnelles. Plusieurs annees apres, a la demande du President de la Republique,
je l'ai aide dans la mise en place de son groupe de presse.
• Mbaye Ndiaye a ete directeur des ADS lorsque j'etais Ministre des Transports Aeriens, ministre de tutelle. C'est dans ce cadre que nous avons eu des relations professionnelles. Je I'avais croise auparavant lors des deplacernents offtciels du President de la Republique au niveau du salon d'honneur.
• Mamadou Ardara dit Vieux est un ami et nous n'avons aucune relation d'affaires ni professionnelle.
• J'ai connu Cheikh Tidiane Ndiaye a l'epoque OU il realisait plusieurs
films sur Ie President Abdoulaye Wade. Nous n'avons jamais eu de relations d'affaires ni professionnelles.
• 1'a1 connu Evelyne Riout Delatre, il y a trente ans par l'intermediaire de son fils qui est un ami d'enfance.
• Elli Manel Diop est un camarade de promotion car nous avons fait ensemble Ie Cours Sainte Marie de Hann.
• Patricia Lake Oiop est notaire que je connais dans Ie cadre de l'acquisition des terrains de Sicap rue 10 et du point E, elle a ete notre notaire.
• Patrick William est un camarade de promotion. Nous avons fait le college Saint Martin de France ensemble. Nous avons des relations d'arnitie. Je l'ai aide, lui et cheikh Oiallo, dans la mise en place d'un groupe de presse sur demande du President de la republique et dans Ie
cadre de son programme d'assistance a des senegalais qui voulaient
s'investir dans la communication.

• Victor Tendeng et Victor Kantoussan sont des agents de la Presidence de la Republique qui etaient detaches a mon service.
• Ramata Sail Fall a ete mon assistante lorsque j' etais President du conseil de surveillance de I'ANOCI jusqu'a mon depart du Ministere de la Cooperation Internationale, des Transports Aeriens et de l'Energie.
• 1'ai connu Mansour Gaye apres la mise en place de I'ANOCI car son cabinet avait ere selectionne apres un appel d'offres international pour exercer les fonctions de controleur de gestion.
• Abass Jaber est un senegalais d'origine libanaise qui a fait fortune a
l'etranger et qui est revenu au Senegal apres I'alternance de 2000. Je Ie connais mais nous n'avons jamais entretenu de relations ni d'affaires ni professionnelles.

QUESTION: Pouvez-vous nous edifler sur Ie processus de constitution des societes CD MEDIA GROUP S.A., AN MEDIA, SENEGAL DISTRIBUTION PRESS, CITY COM S.A.; I.D.P. S.A.,

j) ;193-
Les Editions du Pays, WWW.Webdupays.net. leur fonctionnement et la repartition des actions?

REPONSE: N'etant pas dirigeant ou actionnaire de ces societes, et n'ayant aucun lien economique, financier ou juridique avec elles, je ne peux vous edifier sur leur processus de constitution, leur fonctionnent et sur la maniere dont Ies actions ont ete reparties. Tout ce que je peux dire sur ces societes c'est qu'ils avaient sollicite Ie President de la Republique pour les aider dans leurs activites.

QUESTION: Quels etaient les dirigeants de ces societes ?


REPONSE : Je ne peux vous donner que le nom des dirigeants de la societe CD MEDIA GROUPE qui appartient a Cheikh Diallo et AN MEDIA qui appartient a Vieux Ardara.

QUESTION: Interveniez-vous, d'une maniere ou d'une autre, dans
Ie fonctionnement des societes CD MEDIA GROUP et AN MEDIA?

REPONSE : Non car n'etant pas dirigeant de ces societes, je ne pouvais intervenir dans leur fonctionnement. Mais ayant ete charge de coordonner l'appui et le soutien que leur apportait President de la Republique, il
m'est arrive de tenir des reunions qui n'avaient rien a voir avec Ie
fonctionnement. Ces derniers me tenaient informe de I'evolution de leur projet afin que je puisse, a mon tour, informer Ie President de la
Republique.

QUESTION: Pouvez-vous nous edifler sur le mode d'acquisition du materiel necessaire au fonctionnement des socieres CD MEDIA GROUP et AN MEDIA?


REPONSE: Je ne peux vous informer sur Ie mode d'acquisition du materiel necessaire au fonctionnement de ces deux societes, N'etant pas a
l'origine de l'acquisition du materiel de ces societes, je ne peux vous renseigner sur leur mode d'acquisition, Cependant, tout ou partie de ce materiel a pu etre acquise avec l'appui financier du President de la Republique qui les a aides sur ses fonds politiques, au meme titre qu'il a aide la plupart des groupes de presse comme Ie groupe SUD COMMUNICATION de Babacar Toure et Abdou Latif Coulibaly, comme il a aide Ie groupe FUTURS MEDIA de Youssou Ndour et beaucoup d'autres, notamment LIBERATION, NOUVEL HORIZONS, le POPULAIRE, etc... Je vous remets deux attestations de Me
Abdoulaye Wade, ancien President de la Republique, a I'appui de ma
declaration.

S.I.R. : Cet appui financier est different de l'aide de la presse qui est institutionnelle, budgetisee et geree par Ie Ministere de I'Information. Quant aux appuis financiers dont j' ai fait etat pour toutes les societes precitees, ils l'ont ete de facon discretionnaire par e President de la Republique sur ses fonds politiques.

j)g~fE-
QUESTION: Aviez-vous achete du materiel audiovisuel trouve entrepose dans les locaux d'une societe denommee DELTANET TV? Si oui, quelle etait la destination de ce materiel?

REPONSE : Je ne connais pas la societe DELTA NET, ni ses dirigeants. Je n'ai jamais achete le materiel dont vous faites etat. Par consequent, je n'en connais pas la destination. 11 est vrai que le President de la Republique avait evoque la creation d'une radio mais je ne peux dire si ce materiel concerne ce projet.

QUESTION: De 2000 a nos jours, avez-vous ete a l'origine de la creation de societes ?

REPONSE: Je n'ai jamais ete it l'origine de la creation de societes de
2000 it nos jours.

QUESTION: II resulte des declarations de Maitre Patricia Lake DIOP, Notaire, que les expeditions des actes constitutifs des societes ISTAR IMMOBILIER, TERRA VISION, ISTAR CAPITAL, ATLANTIC HOLDING vous ont ete remises personnellement. Qu'en est-il ?

REPONSE: Les documents ont ete receptionnes it mon cabinet. Les personnes destinataires n' etant pas disponibles et presentes, j' ai decharge sur ces documents parce que les destinataires n'etaient pas disponibles et surtout parce que j'etais inforrne du projet et objet de ces societes qui portaient des projets sponsorises par le President de la Republique,
Pour TERRA VISION, il s'agit d'une societe dont Ies associes sont Madior Sylla et Malick Sy, deux collaborateurs. Pour les autres, il s'agit des societes de Patrick William qui est un ami. Les destinataires de ces documents sont venus les recuperer pour apres s'occuper de leurs societes. Par ailleurs, je precise qu' il resulte des pieces de I' instruction que toutes ces societes sont des societes mort-nees, done elles n'ont aucune valeur comptable. En ce qui concerne les autres societes, nous avons remarque dans des documents et pieces de I'instruction que l'une de ces societes, ISTAR IMMOBILIER, est titulaire de deux baux, I'un sur la VDN et l'autre au niveau de I'aeroport Leopold Senghor, plus precisement au hangar pelerins.
Je denonce les graves manipulations du Procureur special dans Ie cadre de la mise en demeure du 15 mars 2013, manipulations sur la valeur des terrains imputes it mon patrimoine.

Le Procureur special m'impute la propriete de deux terrains que l'Etat a mis it la disposition d'ISTAR IMMOBILIER sous forme de baux qui ont ete resilies avant la mise en demeure du 15 mars 2013 et qui restent la propriete de I'Etat. II m'impute la propriete d'un terrain au niveau de l'aeroport Leopold Senghor pour un montant de 875 millions de francs CFA, alors que Ie loyer du bail signe entre M. Patrick William et l'Etat du Senegal est de 2,5 millions CFA par an. Ce bail a ete approuve le 21 fevrier 2012. Il m'a egalement impute la propriete d'un terrain sur la VDN pour une valeur de 600 millions de francs CFA, alors que Ie loyer annuel qui figure dans le bail signe par I,Etat du Senegal et Patrick William et approuve le 29 fevrier 2012 est de 1,5 mil 'on de francs CFA.

~9)f/_s

Je vous ferai parvenir les copies de ces baux. Je profite de cette occasion pour souligner l'incongruite du rapport de l'expert immobilier qui, dans l'evaluation qui il a faite de la maison sise a la rue A X 7 Point E, a fait reference a une maison « ayant vue sur mer ».

QUESTION: Pouvez-vous nous dire dans queUes conditions la societe 1STAR IMMOBILIER a obtenu des baux de 5.000 metres carres vers Ie hangar des pelerins de l'aeroport Leopold Sedar SENGHOR et de 3.000 metres carres sur la bande verte ?

REPONSE: L'octroi de baux releve de la Commission de Controle des Operations Domaniales (CCOD), je ne peux vous dire dans quelles conditions la societe ISTAR IMMOBILIER a obtenu des baux de 5.000 metres carres vers le hangar des pelerins de l'aeroport Leopold Sedar SENGHOR et de 3.000 metres carres sur la bande verte. Je ne suis pas
habilite a donner des terrains. C'est le role de la CCOD qui ernet un avis
pour toutes les personnes morales ou physiques qui souhaitent obtenir
des terrains.


QUESTION: II resulte de la procedure que c'est votre chauffeur Victor TENDENG qui a depose a I'etude de Maitre Patricia Lake DIOP les sommes relatives a la constitution des societes 1STAR
IMMOBILIER, TERRA VISION, 1STAR CAPITAL, ATLANTIC HOLDING. Que repondez-vous a cela ?


REPONSE: Les promoteurs voulaient demontrer que les sommes qui avaient ete remises par Ie President de la Republique avaient ete utilisees conformement a l'objet pour lequel elles avaient ete degagees. C'est a ce
titre que mon chauffeur est alle remettre ces sommes.

QUESTION: Etes-vous intervenu d'une maniere quelconque dans la constitution de la societeA.H.S. Senegal S.A. ?

REPONSE: C'est faux. Je ne suis jamais intervenu de quelle que maniere que ce soit dans la constitution de AHS SENEGAL SA ou dans quelque autre societe du groupe AHS et je m'inscris en faux contre les declarations de Me Patricia Lake Diop qui ne dit pas la verite. D'ailleurs,
les declarations des personnes qui sont a l'origine de la creation d' AHS
SENEGAL SA l'attestent et Ie prouvent largement. Je ne connais ni Paul
Sarr ni Madeleine Sarr ou Jerry Gureghian. Je denonce les manipulations du Procureur special et plus particulierement celles de son substitut qui a
eu a controler le cabinet de notaire de Me Patricia Lake Diop. La presse a
revele que la societe ADD VALUE qui administre la societe AHS a ete
creee, comme par hasard, chez Me Patricia Lake Diop, societe qui appartient a monsieur Abdoulaye Sylla et son epouse et qu'ils controlent par l'intermediaire de la societe Off shore IVERIA creee a Monaco et
enregistree dans le paradis fiscal des iles vierges britanniques. Je ne reviens pas sur les relations qui existent entre Monsieur le substitut et Abdoulaye Sylla. D'ailleurs, la nomination de ce demier a ete annulee
par un arret de la Cour supreme que je joins a la proc idure.







~lO

~ QUESTION: Pouvez-vous DOUS dire les relations qui liaient la societe DAPORT aux Aeroports Du Senegal (A.D.S).? Si oui, interveniez-vous dans ces relations?

REPONSE: J'ai effectivement connu DAPORT lorsque j'etais ministre en charge du secteur des transports aeriens.
Comme vous Ie savez, FRAPORT a ete selectionnee pour gerer I' AIBD apres un appel d'offres international. Il etait prevu qu'avant l'entree en service du nouvel aeroport, FRAPORT devait s'impliquer au niveau des ADS pour faciliter le processus de transition et de migration des activites vers le nouvel aeroport, entre autres former le personnel, preparer la future exploitation du nouvel aeroport. Le projet d'aeroport AIBD ayant pris beaucoup de retard et les banques financant Ie nouvel aeroport rencontrant des difficultes pour pouvoir se rembourser sur les RDIA, il avait ete decide avant que je prenne en charge le secteur des transports aeriens d'accelerer Ie deploiement de FRAPORT qui est intervenue avec sa filiale DAPORT. Il y avait egalement le probleme de la prise en charge
de la degradation du niveau de service a l'aeroport Leopold Senghor. A
son entree en service, I' AIBD sera un aeroport de categoric B, alors
qu'actuellement l'aeroport Leopold Senghor est de categorie D. Je porte a votre connaissance qu' en matiere de gestion aeroportuaire la categorie correspond a la qualite des services et a la performance des infrastructures aeroportuaires. On attribue a chaque aeroport une note qui va de A a E, E etant la plus mauvaise note a partir de laquelle, les grandes
compagnies aenennes internationales arretent leurs operations. L'aeroport international Leopold Sedar Senghor de Dakar est depuis plusieurs annees de categorie D, soit juste au dessus de la plus mauvaise
note, note a partir de laquelle le volume de trafic pourrait fortement
baisser et ainsi impacter negativement Ie montant de redevances
collectees devant servir au remboursement de l'emprunt contracte pour Ie financement de la construction du nouvel aeroport aupres des banques.
L'implication de FRAPORT visait a definir les actions et mesures a
prendre pour parer a toutes degradations. Les banques ont egalement
demande l'implication de DAPORT pour securiser et controler le flux de
RDIA payees par les compagnies aeriennes non membres de l'IATA et collectees par les ADS. Il est a preciser qu'il arrivait que ces montants collectes par les ADS ne soient pas reverses a l'IATA, ce qui pouvait
constituer un defaut ou un manquement aux obligations stipulees dans la convention de financement.
Par ailleurs, DAPORT a permis, a la demande des banques, d'optimiser
Ie projet de construction du nouvel aeroport, en reduisant les cofrts, en
proposant le changement de certaines caracteristiques techniques.

S'agissant du deuxieme volet de votre question, je ne suis pas intervenu dans les relations entre DAPORT et ADS. J'ai rencontre, pendant que j' etais ministre, une ou deux fois les dirigeants. II est possible que j' ai eu
a intervenir dans le cadre des diligences que les acteurs du projet du
nouvel aeroport, les banques et les institutions financant le nouvel
aeroport nous demandaient de faire. J'ai pu intervenir pour interpeler les ADS sur certains de leurs manquements a leurs obligations cornme j'ai eu a Ie faire sur la partie de la RDIA qui etait directement versee par aux ADS par les compagnies aeriennes non membres de 1'1 TA.

~?£fL;- QUESTION: Entreteniez-vous des relations avec les dirigeants de la societe DP WORLD DAKAR S.A. et DP WORLD F.Z.E. ? Si oui, queUe eta it la nature de ces relations?


REPONSE : En tant que Ministre en charge du secteur de I' Energie, j'ai eu a rencontrer Ie DO de DP WORLD DAKAR SA dans Ie cadre du projet de Centrale a charbon de Sendou avec la construction du terminal mineralier. Je precise que c'est une reunion a laquelle une trentaine de
personnes a participe: Avant cette reunion, jen'avais rencontre le DG-de DP WORLD DAKAR SA; qu'une seule fois lorsqu'il J:l'l:la ete presente lors de la signature du projet de developpement 'tie la zone economique speciale appelee,'DISEZ. En.ce qui -conceme DP- 'WORLD' PZE, 'j'ai rencontre -Mohamed Sharaf qui est un des grands responsables du groupe
DUBAJ WORLD a l'occasion de visites officielles du President de la
Republique aux Emirats Arabes Unis.

QUESTION: Connaissez-vous Ie processus de constitution de la societe Black Pearl Finance? Si oui, quels en sont les actionnaires ?

REPONSE: Je ne connais pas le processus de constitution de Black Pearl Finance. Ce que je sais, c'est que c'est une societe controlee par la premiere fortune du Maroc, Othman Benjelloun qui est l'actionnaire de l'une des toutes premieres banques commerciales et d'affaires d' Afrique. Je precise que je ne suis pas actionnaire ni beneficiaire economique ni ayant droit economique de Black Pearl Finance. Je n'ai aucun lien fmancier, economique ou juridique avec cette societe. Cela est parfaitement atteste par les elements que j' ai pu fournir dans le cadre de
rna reponse a rna mise en demeure du 15 mars 2013.

QUESTION de Me Cire Cledor L Y: Le patrimoine qui vous est impute par Ie Procurer special et qui est estime it 694 milliards de francs CF A environ est-Hie votre ?

REPONSE: Non. Ce patrimoine n'est pas le mien, a l'exception des quelques elements de patrimoine que j'ai cites plus haut.

QUESTION de Me Cire Cledor L Y: Les biens dont vous reconnaissez la propriete correspondent-its en valeur it I'estimation qui a en ete faite par Ie Procurer special ?

REPONSE: Non. Ils ne correspondent pas a la valeur reelle de mes biens. Ils ont ete surevalues par le PS. A titre d'exemple, Ie patrimoine
vehicule a ete surevalue et nos avons produit a cet effet une contre
expertise tout pour les biens immobiliers lors de notre reponse de notre mise en demeure. En ce qui concerne les biens irnmobiliers a savoir
l'immeuble de la Sicap rue 10, les bien a ete surevalue de 43%. La valeur calculee par I' expert immobilier mandate par Ie PS est de
291.250.000 francs CFA au lieu de 166.960.000 de francs CFA qui correspondent a la valeur determinee par I'expert que nous avons commis. Je precise que l'expert commis par le PS n'est pas inscrit a I'ordre national des experts agrees du Senegal. II en e r ainsi pour mes
autres biens qui ont ete surevalues,

~5£}! QUESTION de Me Cire Cledor LY: Avez-vous ete associe aux evaluations faites par Ie Procureur Special et pouvez-vous nODS expliquer Ie concept de « poids financier» ?

REPONSE: Je n'ai ete a aucun moment et aucunement associe a la valorisation des elements de patrimoine que Monsieur Ie Procureur Special m'a affectes.

En ce qui conceme la notion de « poids financier disponible », utilisee par Ie Procureur Special dans la mise en demeure du 15 mars 2013, c'est une notion qui est inconnue et qui n' existe ni en droit comptable ni en gestion financiere des entreprises. Il s'agit la d'un concept invente par Ie
Procureur Special pour pouvoir affecter des valeurs fantaisistes a des
elements d'actifs qu'il m'a faussement imputes. II y a trois methodes
reconnues pour valoriser une societe. La premiere methode, c'est I'actif net, la deuxieme methode, celie des comparables et la troisieme methode, celle de I' actualisation des cash flow futurs.

QUESTION de Me Cire Cledor L Y : Le Procureur Special a la suite de I'enquete de gendarmerie vous a impute un patrimoine avec des societes valorisees sur la base de la notion de poids financier
disponible. A-t-on mis a ce jour a votre disposition un document
technique ou un rapport d'expertise ou une methode d'evaluation
ayant perm is de valoriser ce societes sur la base de la notion de poids financier disponible.

REPONSE: Durant toute l'enquete prelirninaire, pendant les quarante­ huit heures qui ont suivi rna mise en demeure, Ie jour de ma mise en demeure et jusqu'a aujourd'hui, aucun rapport d'evaluation, aucun document, ne nous a ete communique pouvant expliquer, justifier, argumenter l'evaluation des societes visees dans la mise en demeure du
15 mars 2013. J e precise que pendant toute cette periode, aucun document comptable, bilan, compte de resultats, n'ont ete mis a notre
disposition. J'attire votre attention sur les incongruites du Procureur
Special par rapport a la valorisation des societes qui m'ont ete attribuees
de maniere arbitraire. II m'affecte AHS Guinee Bissau et AHS Niger qui
sont des societes qui sont en faillite et qui sont fermees d'apres les informations que nous avons pu collecter. Ensuite, il donne a travers la
notion de «poids financier disponible », la meme evaluation au franc
CFA pres a deux societes qui sont dans deux pays differents a savoir
AHS Guinee equatoriale pour 6.512.097.908 francs CFA et AHS Guinee
Bissau 6.512.097.908 francs CFA.

QUESTION de Me EI Hadji Amadou SALL: Alors que officieHement il vous est impute la propriete de Dubai Port WORLD, comment expliquez-vous que Ie President de la Republique ait
negocie a Paris avec Ie sultan Bin Sulaiman et que Ie gouvernement,
represente par Ie Ministre de l'Economie et des Finances, Amadou
Kane et Ie ministre de la justice, Aminata Toure, ait obtenu paiement de la somme de 24,6 milliards francs CF A.

REPONSE: Cela prouve que je ne suis pas actionnaire directe ou indirecte de DP WORLD DAKAR SA, que je e suis ni ayant droit



13

)~ economique ni beneficiaire economique et que je n'ai aucun pouvoir de decision dans cette societe. II s'agit 1ftd'une preuve supplementaire qui
• renforce les elements qui attestent que je n'ai aucun lien economique,
financier et juridique avec DP WORLD.

QUESTION de Me El Hadji Amadou SALL: Est-ce que les administrateurs proviso ires designee pour gerer les societes mises sous administration proviso ire, vous ont reclame des actes de propriete et des documents de gestion relatifs auxdites societes ?

REPONSE : Non.

Plus n'a ete entendu it 22 heures et 43 minutes, lecture faite, persiste et signe avec Nous et Ie Greffier.

C.A.T. BEVE A. SAVANDE E.A.A.SECK .K. DIENG
























































24.Posté par MOLO le 03/09/2014 09:25
hoooooooo c émouvant
c est vraiment terrible
c est dur à supporter
Essayons de pardonner d oublier et de tourner la page
et d' œuvrer pour l'émergence de notre pays
yalla naka yalla diapalé

23.Posté par lébou le 03/09/2014 09:24
et les 8 milliards de Macky d'où il les a tirés. c'est n'est pas seulement les produits de son salaire et indemnités. donc lui aussi est un vol......... comme Karim. et je demanderai au prochain président de s'occuper aussi de ce cas des huit milliards. c'est aussi une demande sociale

22.Posté par citoyen le 03/09/2014 09:20
Si vous refusez de parler, les témoins qui ont déjà parlé et signé les PV à la gendarmerie parleront. Et en rapport avec les charges qui sont retenues contre vous, vous serez condamné c'est aussi simple que ça !

21.Posté par balance le 03/09/2014 09:07
Surtout, ces machines accomplissent, sans discuter, tout ce qui leur est dicté. Elles sont des esclaves parfaits dont ont tant rêvé nos prédécesseurs, mais sans qu'ils aient été à même de se douter qu'un jour, il nous serait possible d'accomplir un tel prodige.
Ces machines sans patrie, sans couleur, sans religion, sans appartenance politique, sont l'ultime accomplissement et outil de notre Nouvel Ordre Mondial. Elles en sont la "Pierre angulaire" !

L'organisation de ces machines en un vaste "Réseau mondial" dont nous contrôlerons les leviers supérieurs, nous servira à immobiliser les populations. Comment ?

Comme vous le savez, la structure de base de notre Nouvel Ordre Mondial est composée, dans son essence, d'une multitude de "Réseaux" divers couvrant chacun toutes les sphères de l'activité humaine sur toute l'étendue de la planète.

Jusqu'à ce jour, tous ces "Réseaux" étaient reliés entre eux par une base idéologique commune: celle de l'Homme comme étant le "Centre" et "l'Ultime Accomplissement" de l'Univers.

Ainsi, grâce à tous ces "Réseaux" unis par le lien de la "Nouvelle Religion de l'Homme pour l'Homme", nous avons pu facilement infiltrer tous les secteurs humains dans tous les pays Occidentaux, et en modifier la base "Judéo-Chrétienne".
Le résultat est qu'aujourd'hui, cet Homme, qu'il fasse partie du Politique, de l'Economique, du Social, de l'Education, du Scientifique ou du Religieux, a déjà, depuis notre dernière Réunion de fin Juin 67, abandonné son héritage passé pour le remplacer par notre idéal d'une Religion Mondiale basée uniquement sur l'Homme.

Coupé ainsi qu'il est dorénavant de ses racines historiques, cet Homme n'attend plus, en définitive, que lui soit proposé une nouvelle idéologie. Celle-ci, bien entendue, est la nôtre; celle du "Village Communautaire Global" dont il sera le "Centre".

Et c'est précisément ce que nous lui apporterons en l'encourageant à faire partie, "Corps et Ame", de ce "Réseau Electronique Mondial" où les frontières des Etats-Nations auront été à tout jamais abolies, anéanties jusqu'à leurs racines les plus profondes.
Pendant que cet homme égaré sera absorbé par son enthousiasme aveugle à faire partie de sa nouvelle "Communauté Mondiale" en faisant partie de ce vaste "Réseau d'Ordinateurs",
pour notre compte, nous verrons, à partir des leviers supérieurs qui lui seront cachés, à le ficher, à l'identifier, à le comptabiliser, et à le rentabiliser selon nos propres objectifs.
Car à l'intérieur de cette "Nouvelle Société Globale", aucun individu ayant un potentiel de "Rentabilité" pour nous, ne pourra nous échapper.

20.Posté par balance le 03/09/2014 09:07
6.6.6.: L'AURORE ROUGE.
But du Projet Mondialiste: ETABLISSEMENT DE
L'OCCULTE MONDIAL

Moyens de Financement du Projet: Contrôle du F.M.I.,
du G.A.T.T., de la Commission de Bruxelles,
de l'OTAN, de l'O.N.U. et d'autres
Organismes Internationaux.
[Les dernières dix-huit années furent très profitables pour l'avancement de nos projets mondiaux. Je peux vous dire, Frères, que nous touchons maintenant presque au but.

La chute des Etats-Nations n'est plus qu'une question de temps, assez court, dois-je vous avouer en toute confiance.
Grâce à nos Agents d'infiltration et à nos moyens financiers colossaux, des progrès sans précédents ont maintenant été accomplis dans tous les domaines de la Science et de la Technologie dont nous contrôlons financièrement les plus grandes corporations.
Depuis les réunions secrètes avec M. de Rotchild dans les années 56, et qui avaient pour but de mettre au point le développement, et l'implantation mondiale des "Ordinateurs",

il nous est maintenant possible d'entrevoir la mise en place d'un genre "d'Autoroute Internationale" où toutes ces machines seraient reliées entre elles.
Car, comme vous le savez déjà, le contrôle direct et individuel des populations de la planète, serait à tout le moins totalement impossible sans l'usage des Ordinateurs, et leur rattachement électronique les uns par rapport aux autres en un vaste "Réseau Mondial".

Ces machines d'ailleurs ont l'avantage de pouvoir remplacer des millions d'individus. De plus, elles ne possèdent ni conscience, ni morale aucune; ce qui est indispensable pour la réussite d'un projet comme le nôtre.

19.Posté par diop le 03/09/2014 08:33
Yalla moy faye ablaye wade boram; Dafa diap domou diambour teuthe ci kasso bi pendant 6 mois. Té Yalla boko lébalè béne mou faye la fouke donc je pense que karim restera en prison pendant au moins 60 mois.
Idy yalla fayoul nala

18.Posté par icone le 03/09/2014 01:04
formation aux logiciels de statistiques et d'econometrie xlstat;spss;spad; sas; eviews. cout 25000fcfa. lieu UCAD II. TEL 338606465 - 779215408

17.Posté par blaise le 03/09/2014 00:21
On s'en fout comme de notre première culotte. De tte facon, avec des avocats comme ce mythomane et aigrefin de Seydou Diagne, t'es vraiment mal barré. Je vais d'ailleurs révéler des trucs sur cet avocat à deux balles d'ici 24 heures qui passent son temps... Xarlène ba thi kanam touti ma ngui gneuw avec ay affaires you lèèr thi mom. Maitre, les filles, la clique à Yébé (devine, tu vois un peu que je te connais)

16.Posté par beugdeug le 02/09/2014 22:20
bien dit Almamy ce karim est loin d'etre un saint plutot un imbecile qui n'a aucun respect pour le sénégal
Tu as Volé bien avant les 35 mois pendant lesquels tu as été bombardé ministre de la terre et du ciel par ton idiot de pére aussi incompetent que toi
la CREI va te juger , te condamner à 10 ans de prisons plus le remboursement intégral de la somme volée
Maintenant ce sont les autres voleurs du PDS d'etre vigilants car ce jeune karim vous insulte quotidiennement avec comme preuve sa volonté d'etre candidat en 2017( j'en ris ) lui qui n'est meme pas capable de gagner dans son bureau de vote et qui est devenu sénégalais seulement en 2002 donc n'ayant jamais été acteur dans la première alternance
A MOINS QUE MOU GEUN LEEN LIGEEY NDEY

15.Posté par khax le 02/09/2014 21:06
Moi c'est a cause du jet privé que je ne donne aucune valeur à ce qu'il dit maintenant

14.Posté par deuge le 02/09/2014 20:56
No cou kholly dagaye. Khamne li mbirou diay dolela.
Mai doulou ler

13.Posté par republicain le 02/09/2014 20:54
Jusqu'à présent je n'avais pas cru à l'article de ce matin de xibaaru.com disant qu'il ya des individus spécialiste des commentaires payés 15 000 frans chaque jour par le gouvernement de Macky Sall pour pour qu'ils passent leur temps à insulter Karim, Idy et Wade mais là je crois qu'il n'y a plus de doute. Vous n'etes pas du tout sérieux les gas. Karim n'a fait que se défendre et vous devrez vous en réjouir en tant que sénégalais car il vous a clarifier sur la situation en donnant des réponses sur toutes les questions. Je ne suis avec personne ni macky sall ni karim encore moins wade mais à mon avis il y a beaucoup de magouilles orchestrés par le gouvernement sur cet affaire. Reveillez vous et pensez au jour où nous tous nous serons devant Dieu pour rendre compte de notre vie sur terre.
WA SALAM!!!!!!

12.Posté par Xeme le 02/09/2014 19:39
Bourgi prête nom de Karim.

Karim actionnaire de DPW.

Karim actionnaire de la BMCE.

Faisons un détour pour comprendre l'incongruité de ces accusations. Dans les comptes pour enfants, nos grands parents nous faisaient comprendre , de fort belle manière la petite intelligence de l'hyène (Bouki), intelligence qui n'est qu'une excroissance de sa cupidité. Bouki, affamé, ne gardait par devers lui que 3 petites graines de haricot , et sachant que les animaux plus faibles que lui en détenaient des sacs, il allait leur rendre visite et demandait à voir ce qu'il y avait dans les sacs. Et dés qu'on lui ouvrait un sac, il y jetait ses 3 graines et déclarait qu'il n'est plus possible de les séparer du reste. Alors une seule solution: partager tout le contenu du sac. Si vous refusez, il exige d'avoir ses graines et les mêmes, pas d'autres.

Bourgi est d'une famille riche en milliards, bien avant Karim, avant Wade et Abdou Diouf. La famille Bourgi ce sont les hôtels Pacha et Al Afifa; c'est le ranch Filfili.

DPW, c'est le troisième opérateur portuaire au niveau mondial.

BMCE, c'est la 3e banque marocaine.

La CREI dit que tout ce petit monde a laissé Karim Wade jeter ses trois graines dans leurs fortunes.

Imaginez Cheikh Amar ou Sérigne Mboup. Imaginez qu'un petit enfant gâté vienne déclarer à l'un d'eux: "Tenez, je viens de voler ces 10 000 F de la poche de mon père. Prenez les, comme ça, je vais être actionnaire dans votre fortune. Ne vous en faites pas, je vous assure que désormais vous allez travailler avec mon père et vous allez augmenter votre business."

Si vous croyez que Cheikh Amar ou Sérigne Mboup vont accepter, alors vous êtes libres de croire aux contes de la CREI.

11.Posté par Samba Alassane Thiam le 02/09/2014 19:14
Karim,

Comment peux-tu hanter le sommeil de Macky qui dispose de l'appareil politique le plus representatif du peuple senegalais ?

Boy, tout cela c'est de la litterature. rembourses rek!

10.Posté par BOY le 02/09/2014 19:09
celui la il prend vraiment les gens pour des fous tel pere tel fils ils naiment pas le senegal ces gens lui qui se promenait en JET PRIVE meme au point e tu sera jamais maire la ba ngue meye wakh aye election presidentielle looll il est malade

9.Posté par dimondiaye le 02/09/2014 21:01
vs n'êtes pas obligé de l'aimer mais reconnaissez qu'il na pas tort de se défendre on ne met pas les gens en prison et attendre 6 mois avant de chercher des preuves

1 2


Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016