La couverture choc du New Yorker pour dénoncer la libre circulation des armes


C'est une couverture choc signée Eric Drooker pour le New Yorker. 48 heures après la tuerie perpétrée lors d'un déjeuner de Noël en Californie qui a fait 14 tués et 21 blessées, l'hebdomadaire compare la libre circulation des armes aux États-Unis à un shopping en grande surface.
"À quoi ressemblerait l'Amérique si je prenais son obession pour les armes à feu au pied de la lettre et que je l'emmenais vers une logique extrême?" s'interroge Drooker dans les colonnes du New Yorker daté du 14 décembre.
La Une, visible ci-dessus, a été publiée sur Twitter par le journaliste Nicholas Thompson. Ce n'est pas la première fois que la presse américaine dénonce la prolifération des armes et l'accès toujours plus aisé à celles de catégorie militaire.
Dans le même numéro daté du 14 décembre, John Cassidy notait la recrudescence des ventes d'armes à feu -300 millions sont déjà en circulation- pendant le Black Friday malgré les demandes régulières de régulation.
Vendredi 4 Décembre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :