La contre-attaque de Ndir de Finasen : « toute personne qui aurait acquis une parcelle dans les lotissements Baobabs l’aurait fait à ses risques et périls! »


La contre-attaque de Ndir de Finasen : « toute personne qui aurait acquis une parcelle dans les lotissements Baobabs l’aurait fait à ses risques et périls! »
Suite au communiqué des avocats de l’Administrateur de FINASEN qui accusaient violemment Mohamed Ndir, un des actionnaires de la société d’être derrière des attaques et manipulations, ce dernier s’est aussi fendu d’un communiqué pour apporter sa part de vérité.
Il note ainsi qu’il est porté à la connaissance du public, des Banques et Etablissements de crédit, des Coopératives d’habitat et des Notaires de la place, qu’un contentieux judiciaire oppose les principaux actionnaires de la société dénommée La Financière du Sénégal (FINASEN.SA), depuis près de dix (10) ans. Cette mésintelligence  entre associés explique t-il a amené l’un des actionnaires à initier une procédure de « dissolution pour justes motifs » qui est pendante devant le Tribunal Régional Hors Classe de Dakar depuis le 19 Septembre 2013.
Et à la surprise générale et unilatéralement, dit-il , l’Administrateur Général de la FINASEN, après s’être autoproclamé actionnaire unique, tente de dissoudre la société par des moyens frauduleux pour capter les actifs de cette dernière au détriment de ses Co- associés et, dans le même mouvement, s’extraire de l’action de la Justice Sénégalaise. Ainsi et depuis le 1er Avril 2014, une prénotation grève les titres fonciers 243/DP et 10.608/DP (Ordonnance n°706  du Tribunal Régional Hors Classe de Dakar en date du 26 Mars 2014). Par conséquent, note Mohamed NDIR « toute personne physique ou morale qui aurait acquis une ou plusieurs parcelles dans les lotissements Baobabs I ou II, à compter du 20 décembre 2013, l’aurait  fait à ses risques et périls ». 

Vendredi 3 Octobre 2014
Dakaractu




1.Posté par dekendo le 03/10/2014 15:28
Decidement rien n est desormais sur dans ce pays quand il s agit du foncier. Dire que j ai failli acheter une parcelle la-bas il y a moins d'un an. Ceux qui y ont acquis des terrains avan decembre 2013 semblent, pour l'instant, epargnes. Quel pays.

2.Posté par Abdoun le 03/10/2014 16:43
L'ÉTAT DU SÉNÉGAL DEVRAIT ORGANISER TOUTE CETTE ANARCHIE QUI EXISTE DANS LE DOMAINE FONCIER,ON VOIT DU TOUT,DES TERRAINS VENDUS A PLUSIEURS PERSONNES ET MEME DES SOCIÉTÉS IMMOBILIÈERES FICTIVES QUI ARNAQUENT LES GENS...................ÇCA SUFFIT



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016