La collectivité Léboue de Yoff éclaboussée par une escroquerie foncière: Parmi la bande d’escrocs… un adjudant en retraite de la gendarmerie en cavale


La collectivité Léboue de Yoff éclaboussée par une escroquerie foncière: Parmi la bande d’escrocs… un adjudant en retraite de la gendarmerie en cavale
DAKARACTU.COMLa DIC vient de démanteler une redoutable bande d’aigrefins qui croupit depuis leur arrestation à la Mac de Rebeuss, en attendant leur jugement prévu le 14 février prochain.
En effet, les nommés Mouhamed Mbengue, Djribril Ndoye, Mamadou Samb, Thianar Ndoye et Meissa Ndoye adjudant en retraite de la gendarmerie en cavale, sont poursuivis pour escroquerie foncière. Mais, il nous revient que depuis leur arrestation, un lobby intense et à des niveaux insoupçonnés se mène aux fins de les tirer des griffes de Dame Justice.
Mais, jusqu’à l’heure où nous mettons sous presse, ceux qui ont en charge ce dossier, qui occupe les débats dans le milieu Lébou, mais aussi dans les salons de Dakar, n’ont pas encore cédé à la forte pression. Ce, compte tenu de la gravité des faits, mais aussi du fait que les mis en cause ne sont pas inconnus des fichiers judiciaires. En somme, ils sont coutumiers des faits à eux reprochés.
De sources judiciaires,  Dakaractu est en mesure de révéler que  c’est une dame, répondant au nom de Ciré Bitèye, couturière de renom, qui en est la victime. Le préjudice global est estimé à la bagatelle de…41.500 000 FCFA.
En somme, les mis en cause devaient céder à la plaignante des parcelles de terrain à usage d’habitation. Lasse de courir, notamment sur les titres de propriété des parcelles en question, la dame a fini par porter l’affaire devant Dame Justice.
 Il nous revient toujours, selon nos sources que les susnommés à savoir : le gendarme en retraite Meissa Ndoye, Thianar Ndoye et Baityr Ndoye ont d’abord cédé à la plaignante une parcelle d’une superficie de 150 m2, à ôter par voie de morcellement d’un terrain non immatriculé, situé sur la VDN.  Ce, moyennant la somme de 15 millions de nos pauvres francs dévalués. Sur ce montant, un acompte de 7 millions FCFA leur a été versé contre la promesse de la délivrance du titre de propriété dans les plus brefs délais. Malheureusement, les susnommés n’ont pas tenu leur parole. En dépit de maintes relances de la plaignante. C’est ainsi que la dame a porté l’affaire à la brigade de gendarmerie de la Foire.
C’est ainsi aussi que les nommés Mamadou Samb, Mohamed Mbengue et Djibril Ndoye sont entrés dans la danse, c'est-à-dire sont intervenus aux fins de voler au secours de leurs parents Meissa Ndoye, Thianar Ndoye et Baityr Ndoye.
Devant les pandores, ils ont alors proposé un règlement à l’amiable. La plaignante se verra proposer contre le désistement de sa plainte, une parcelle d’une dimension de 250 m2, sis à Diamalaye, à extraire par voie de morcellement de la réquisition numéro 6128. Pour l’acquisition de la dite parcelle de terrain, le prix est alors fixé à la rondelette somme de 19 millions FCFA, compte tenu de sa superficie. Mamadou Samb, Mohamed Mbengue et Djibril Ndoye avaient alors réclamé avant d’empocher la somme de 4 millions FCFA, pour compléter des 19 millions FCFA. Cette dernière transaction se fera alors devant huissier (ndlr : Me Sakho). Mais, que du bluff ! Pour ainsi dire que la transaction n’a pas connu de succès. Et pour cause ? Les cédants n’ont pas respecté leurs engagements, c’est dire délivrer un quelconque titre de propriété à la plaignante.
Simultanément,  deux autres frères de la dame grugée ont également été… roulés dans la farine par la même bande. Ce qui a porté le préjudice à  plus de 40 millions FCFA.
 
Nous y reviendrons d’autant que l’enquête se poursuit. Qui plus est, l’un des éléments, à l’occurrence le gendarme à la retraite Meissa Ndoye actuellement introuvable, est activement recherché.
Samedi 8 Février 2014
Dakaractu




1.Posté par babacar ndaye le 08/02/2014 16:30
YA AUSSI KHADY NDOYE ELLE A ENCAISSER BEAUCOUP D'ARGENT ET ELLE N'A LIVRER AUCUN PARCELLE A CES CLIENTS

2.Posté par bik le 08/02/2014 19:52
on ne peut pas avoir un terrain de 160 m2 a moins de 25 millions a dakar;
ceux qui ont remis de l argent a ces escros doivent sassumer; on délivre l acte a la vente avant et chez le notaire...



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016