« La candidature de Abdoul Mbaye n’était ni du monde sportif, ni celle de l’Etat »

Le Vice-président du Comité national olympique et sportif sénégalais (Cnoss) se dit ne pas être surpris par la décision du Comité exécutif du Cio. Pour Santhi Sène Agne, cela est dû à la candidature du Premier ministre qui est fondée sur des intérêts purement personnels.


« La candidature de Abdoul Mbaye n’était ni du monde sportif, ni celle de l’Etat »
DAKARACTU.COM « Je suis désolé que le Sénégal n’ait pas accédé au Cio comme tout le monde le souhaitait. Cela dit, il faut noter que ce n’est pas dû à la qualité de notre candidat (Diagna N'diaye), mais à la double candidature de notre pays. Et comme nous le disions, deux candidats d’un même pays réduisent ses chances de passer. C’est la raison pour laquelle nous n’avons pas été surpris outre mesure que cela puisse arriver. Ce que je peux vous dire, c’est que le monde sportif sénégalais avait un candidat, en l’occurrence le président du Cnoss.

(…) Maintenant, il y avait un deuxième candidat (le Pm Abdoul M'baye) qui n’était ni celui du monde sportif, ni celui de l’Etat. C’était un candidat purement individuel et dont l’individualisme a gêné le monde sportif et le Peuple sénégalais. On aurait peut-être mieux accepté de ne pas entrer dans le Comité exécutif du Cio, parce que ce ne serait pas la chance du Sénégal, mais pas qu’on puisse nous retenir à cause d’une candidature pour des intérêts purement personnels », peste Santhi Sène Agne dans les colonnes du journal « Le Quotidien ».   




Vendredi 5 Juillet 2013
Notez


1.Posté par wax le 05/07/2013 14:39
Faites apprécier au PR Macky Sall cette insubordination de son PM de Abdoul Mbaye. C'est une première au Sénégal.
Avec cette cohorte d'incapables animés que de leurs ambitions personnelles. Voilà quelqu'un qui à chercher à faire de ce siège du CIO, une chose pour une "dévolution monarchique".
Parlez encore et le tout n'est pas encore joué.
Si Macky se fait la torse de le faire quitter la tête du gouvernement, vous verrez qu'il avait mal négocier ses deals avec les lobbys qui l'ont aider à prendre la tête du pays, le SUNUGAL.
Yabaaté fii la yam.

2.Posté par wax le 05/07/2013 15:08
Faites apprécier au PR Macky Sall cette insubordination de son PM de Abdoul Mbaye.
C'est une première au Sénégal avec cette cohorte d'incapables animés que de leurs ambitions personnelles sous la houlette d'un PR prêt a se soumettre aux diktats de MADAME Mariéme Faye, à ceux des lobbys financiers, des minorités qui cherchent une visibilité (HOMO). Le Sénégal n'est encore pas au bout des ses peines.
Voilà celui qui à chercher à faire de ce siège du CIO une "dévolution monarchique".
Parlez encore et le tout n'est pas encore joué.
Si Macky se fait la torse de le faire quitter la tête du gouvernement, vous verrez qu'il avait mal négocier ses deals avec les lobbys qui l'ont aider à prendre la tête du pays, le SUNUGAL. Il ne se laisseront pas faire.
Macky à voulu intégrer d'autres groupes lobbystes après l'accès au pouvoir et les dividendes ne se partagent pas de cette sorte.
Qui vivra verra.

3.Posté par Talla le 05/07/2013 16:31
Abdoul Mbaye ne peut pas déposer sa candidature à l'insu de Macky....
Vous dites que Abdoul Mbaye et Diagna Ndiaye ne s'entendent pas, alors pourquoi Macky nomme Diagna Ministre conseiller chargé des investissement alors qu'il y'a l'APIX, le Ministère de l’industrie, le Ministère des infrastructures et autres....
Le cafouillage et le tâtonnement , c'est au sommet de l’État
C'est malheureux, nous sommes mal gouverné......On parle encore de remaniement, il risque de battre le triste record de Wade sans faire mieux

4.Posté par gorgui le 08/07/2013 01:01
C'est Macky l'incompétent

5.Posté par Taara le 08/07/2013 01:01
C'est ça. Il a assez à faire en tant que Premier ministre. Ce poste au CIO ne l’intéressait pas plus que ça. Ce qu'il voulait et Il a tout fait, c'est que son éternel rival n'ait pas le poste et il a réussi.
Mais Le problème, c'est que tout le pays paie les pots cassés, car non seulement, l'autre candidat n'a pas eu le poste, mais du fait de la dualité de candidature, Le Sénégal a perdu le poste
Alors, Heureux Monsieur Le Premier Ministre??

6.Posté par ALY le 08/07/2013 15:25
UNE PLACE CIO N APPORTE RIEN AU SENEGAL; C EST PARCEQUE M. NDIAYE A SON CHEQUIER QUE TOUT LE MONDE S AGITE AUTOUR DE LUI POUR AVOIR SA PART; JE SUIS QUAND MEME DECU PAR UN SANTHI AGNE POUR SON MANQUE DE MESURE. MAIS JE LE COMPREND IL A BESOIN DE NDIAGNA. C EST POURQUOI IL EXPRIME UN SENTIMENT PUREMENT PAR INTERET PERSONNEL, CE QU IIL SEMBLE REPROCHER A ABDOUL MBAYE SON FRERE ( PA KEBA ET PA AGNE !!!)

7.Posté par ppp le 08/07/2013 20:52
Yaxam YAA XARAM ! Tout ce que tu as dis ici ce n'est pas du journalisme ! C'est du "griotisme" de vendu !
Le PM que tu défends a lui même raconté des inexactitudes.
Il a dit qu'il n'est pas candidat, ensuite que sa candidature a été déposée avant celle du Sénégal portée par Diagna.
Il a torpillé la candidature du Sénégal au CIO uniquement pour faire la guerre à qu'elqu'un!
Il a tenté de détruire une industrie uniquement parce qu'il a une dent contre une personne !
Il a voulu faire perdre un emploi à plus de 6000 travailleurs pour favoriser 2 ou trois commerçants !
Depuis qu'il est premier ministre, il n'a laissé aucune trace !
Il a un agenda personnel pour être candidat à la Présidentielle en 2017 ! C'est son droit, mais,
il ne doit pas mettre en avant ses intérêts égoistes au détriment de l'intérêt national.
Ab "Doul" Mbaye ! Yaxam ! MBAYE



Dans la même rubrique :
Gorgui Dieng au sommet

Gorgui Dieng au sommet - 01/09/2014