La candidature à l'élection présidentielle du Pr Amsatou Sow Sidibé vue par un quotidien allemand


La candidature à l'élection présidentielle du Pr Amsatou Sow Sidibé vue par un quotidien allemand
Par Filip Bubenheimer et Kerstin Dembsky, quotidien SPIEGEL
extrait de : « Les élections présidentielles: protestations de colère à Dakar / Le Sénégal se rebelle contre le président »
N’est-ce pas le signe d’un destin politique au Sénégal pour Amsatou SOW SIDIBE. Faut-il y voir un clin d’œil d’une grande démocratie ayant élu une femme à sa tête : il s’agit d’Angéla Merkel. N’est-ce pas aussi le signe d’une reconnaissance internationale de cette candidate ?

Le Spiegel, un des plus brillants quotidiens allemands vient de consacrer un article important à la candidature de Pr Amsatou Sow Sidibé. En voici quelques extraits :
« Jusqu’ici le Sénégal était un havre de paix en Afrique de l’Ouest, pourtant la situation semble virer. Le Président Wade veut se maintenir au pouvoir par la force, et une forte protestation secoue la capitale. La crise pourrait atteindre tout l’Ouest du continent ».


"Dakar/Berlin - Amsatou Sow Sidibé hatte es befürchtet, aber die Hoffnung wollte sie nicht aufgeben. Am Abend, als sich im Zentrum der senegalesischen Hauptstadt Dakar die Demonstranten bereits dort sammelten, wo sie sich kurze Zeit später Straßenschlachten mit der Polizei lieferten, war die Juraprofessorin noch zu einem Friedensgebet gegangen. "Der Frieden ist wichtiger als die Wahlen", sagt Sow Sidibé, die selbst als eine von zwei Frauen für die Präsidentschaftswahlen in dem westafrikanischen Land kandidiert.


Dakar / Berlin - Amsatou Sow Sidibe le craignait, mais elle ne voulait pas perdre espoir. Dans la soirée, alors qu’au centre de la capitale sénégalaise, Dakar, les manifestants étaient déjà rassemblés là, où un peu plus tard des manifestants se sont livrés à des combats de rue avec la police, le professeur de Droit se rendait à des prières pour la paix. "La paix est plus importante que les élections", a dit Sow Sidibé, une des deux candidates féminines aux élections présidentielles dans ce pays ouest-africain."(...)


Peut être qu'il est temps qu'au Sénégal, la femme à l'image de Madame SIBIBE, joue son rôle de Mère de la Nation et elle semble posséder toutes les qualités requises. L'heure du vrai changement a surement sonné du côté de l'Afrique francophone (les anglophones ayant dépassé l'aspect sexiste en ayant élu une femme à la tête de la nation après une guerre civile: au Liberia)

"Amsatou Sow Sidibé a un message à l’endroit des femmes sénégalaises : « il s’agit d’oser. Car là où les femmes sont au pouvoir on peut espérer la paix ».

Ceci est certes historiquement non prouvé, mais il est bien possible que ce pays en plein chamboulement ait bientôt besoin d’une messagère de la paix.


Pour ceux qui lisent l'Allemand, voici le lien de l'article: http://www.spiegel.de/politik/ausland/0,1518,811313,00.html
Posté et traduit par Hans Anker
Lundi 30 Janvier 2012




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016