La cabine de coiffure de Viviane Wade : Ou le peu de cas de la bonne gestion des dépenses publiques


La cabine de coiffure de Viviane Wade : Ou le peu de cas de la bonne gestion des dépenses publiques
Jeune Afrique raconte dans son dossier «Grand angle » consacré aux avions de nos chefs d’État africains, comment les Wade, du temps du règne du chef de la famille, Abdoulaye Wade, faisaient peu de cas de la bonne gestion des dépenses publiques. Donnant l'exemple de la première dame Viviane Wade, JA explique, parlant des chefs d’État africains, que « tous n'ont pas le sens de l'économie, ainsi que l'illustre cette question qu'aurait posée, selon un témoin, Viviane Wade, l'ancienne première dame du Sénégal, à l'étude des plans d'un Airbus sur le point d'être acheté : où serait placée la cabine de coiffure ? » Coquetterie de dame ou folie dispendieuse, allez savoir ! En tout cas, JA rapporte aussi l'épisode de la réhabilitation de la Pointe de Sangomar, à l'arrivée de Wade au pouvoir. Quelque 18 milliards avaient été dépensés dans l'avion de commandement légué par Diouf, qui avait fini au rebut, avant d'être mis à la vente.
Lundi 23 Juin 2014
Dakaractu




1.Posté par jeep le 23/06/2014 14:33
Laissez ces gens tranquilles...ils ont fait leur temps.......concentrons nous sur l'actuel appareil d'etat, trop de rates voila des choses a dire...

2.Posté par iba sy le 24/06/2014 12:34
Folie des grandeurs rek ! Meme les Obama , Hollande et autres ne se préoccupent de ces futilités !



Dans la même rubrique :