La brigade des mœurs disqualifiée, « les religieux » cloués au pilori : Qui arrêtera Déesse Major ?


La brigade des mœurs disqualifiée, « les religieux » cloués au pilori : Qui arrêtera Déesse Major ?
Même pas un album mais toute une controverse sur les excès de la rappeuse Déesse Major. Déjà prise au collet par la brigade des mœurs qui avait instruit une plainte des associations religieuses, Déesse Major a pris une longueur d’avance sur ses détracteurs et use des subterfuges de la loi pour éviter un retour de bâton. 
Très intelligente et manipulatrice un brin, People.sn indique que l’artiste assume son style vestimentaire mais s’entoure de garanties pour ne pas tomber sous le coup de la loi. De retour d’une tournée en France où elle a mesuré sa côte montante, la gangsta du rap n’a dévoilé que quelques pas de danse dans son salon pour faire le buzz. Soit, ce sont les internautes qui sont accro de sexe ou c’est simplement la plastique de la chanteuse qui fait polémique. En tout cas, pour avoir visionné la vidéo de toutes les polémiques, People.sn est en mesure de dire que la sexy rappeuse a bien préparé son coup médiatique. Pour ceux qui n'ont pas suivi la vidéo sur Snapchat, People.sn vous dit que c'est en short sous fesse avec débardeur sur un physique décapant, il fallait le faire. Déesse l’a fait en LIVE . De la à dire qu’elle a abusé le monde virtuel pour exister sur le plan artistique, le pas est vite franchi. Mais qui arrêtera la bad girl du rap sénégalais ? 

SOURCE : People.sn
Vendredi 20 Mai 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :