La bataille de Mossoul est retransmise en direct via Facebook Live

Alors que les forces irakiennes et kurdes ont lancé une opération pour reprendre la ville de Mossoul, aux mains du groupe État islamique depuis juin 2014, plusieurs médias ont choisi de retransmettre en direct sur Facebook des images des opérations.


En 2003, les images des chars américains Abrams avançant pied au plancher dans le désert irakien étaient retransmises en direct sur les chaînes de télévision américaines. En 2016, c'est sur Facebook que cela se passe.

Lundi 17 octobre au matin, les chaînes Al-Jazeera et Channel 4 ont décidé de retransmettre en direct via Facebook Live la bataille de Mossoul. Les images proviennent du groupe de médias kurdes Rudaw, dont le logo est clairement visible en haut à gauche de l'image.


Ces images brutes étaient filmées depuis les positions des peshmerga, les combattants kurdes. Elles étaient mises à disposition des médias du monde entier par l'agence américaine Associated Press.

L'opération a été annoncée par le Premier ministre irakien Haïdar al-Abadi dans la nuit du 16 au 17 octobre à la télévision irakienne. Elle vise à libérer la deuxième plus grande ville du pays. Seules les troupes irakiennes et kurdes pénétreront dans la ville mais ils seront appuyés par des frappes aériennes de la coalition internationale. L'ONU a mis en garde contre la crise humanitaire qui pourrait résulter de cette bataille.

Émoticônes sur la guerre

Comme dans tous les Facebook Live, les utilisateurs peuvent commenter le direct ou réagir par des émoticônes. On pourrait débattre de la pertinence d'expédier des petits cœurs ou des pouces sur ce genre d'images. D'ailleurs, beaucoup de personnes n'approuvent pas particulièrement l'idée d'utiliser les réseaux sociaux pour streamer des images de guerre.

Le XXIe siècle : un endroit où on peut livestreamer la guerre et où Facebook nous encourage à réagir avec un émoticône. 

Qui avait parié que "Starship Troopers" serait le futur dystopique qui finirait par se produire ?

Jusqu'ici, les médias s'étaient servis de Facebook Live pour diffuser des images de manifestations, notamment lors du mouvement contre la loi Travail en France, ou à Charlotte, en Caroline du Nord.

Mossoul est tombé sous la coupe du groupe État Islamique le 10 juin 2014. 19 jours plus tard, le leader du groupe, Abu Bakr al-Baghdadi, y proclamait le "califat" dans une des mosquées de la ville. 
Mardi 18 Octobre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :