La balle extraite du corps de Ndiaga Diouf a été tirée d'un pistolet à barillet de calibre 38.5 mm


La balle extraite du corps de Ndiaga Diouf a été tirée d'un pistolet à barillet de calibre 38.5 mm
DAKARACTU.COM Dans l'assassinat de Ndiaga Diouf, l'arme du crime est un pistolet à barillet de calibre 38.5mm. C'est du moins la révélation du quotidien l'Observateur. D'après une source du journal, Barthélémy Dias est l'auteur du meurtre et aurait profité de la journée du 23 au 24 décembre pour dissimuler l'arme du crime. La thèse du mensonge a été retenue depuis que Barthélémy a déclaré qu'il détenait, outre son arme, un gadget pour faire peur. En outre, la délégation judiciaire est toujours entre les mains de la police, contrairement à ce qui avait été relaté dans la presse, ajoute L'Obs.
Mardi 3 Janvier 2012




1.Posté par ail le 03/01/2012 16:28
les versions fusent comme c'est pas possible...attendez d'avoir la version officielle,pour informer la population....vous ignorez qu'une fausse information peut provoquer une émeute donc des morts....je suis pro-barth mais on m'a fait croire à beaucoup de choses en sa faveur ensuite contre lui dans cette affaire....je ne sais plus à quelle information me fier...je reste persuadé qu'il a été victime d'un piège....

2.Posté par Tullius Detritus le 03/01/2012 21:31
Calibre 38,5 mm ?
Ne serait-ce pas plutôt Calibre 38 US, soit environ 9 mm ?
Décidément, les journalistes sénégalais resteront toujours fâchés avec les chiffres !

3.Posté par Cyber le 04/01/2012 08:54

je crois qu'on a eu la meme pensée, la moindre des choses serait que les journalistes verifient la veracité de leurs informations. Et le plus bete c'est que toute la presse locale a repris betement le fameux calibre 38,5 . Trop cons ces journaleux qui prennent pas le soins de verifier leur informations



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016