La Tunisie volée ?

Grâce à un pénalty bien généreux sifflé dans le temps additionnel de la deuxième période, la Guinée équatoriale, pays hôte de la CAN, a poussé la Tunisie en prolongation ce samedi avant de décrocher sa qualification pour les demi-finales (2-1) grâce à deux réalisations de Javier Balboa Osa. L’arbitrage de M. Seechurn n’a pas fini de faire parler en Tunisie.


La Tunisie volée ?
Il reste moins de quatre minutes de temps additionnel. Au bout d’un match crispant, sans grandes occasions et davantage marqué par la nervosité affichée par les acteurs, la Tunisie semble filer tout droit vers les demi-finales de la CAN en éliminant le pays hôte, la Guinée équatoriale. C’est sans compter la naïveté de Mathlouthi sur un des derniers raids du Nzalang dans la surface. Le latéral se fait piéger par son vis-à-vis Kike qui s’effondre à son contact dans la surface. On joue la 91e minute. M. Seechurn, l’arbitre mauricien de ce quart de finale, n’hésite pas et siffle un penalty très généreux au vu des images. Le penalty, transformé par Javier Balboa, rappellera des souvenirs aux Gabonais, déjà surpris de la sorte en phase de poules.

Avant ce qui restera l'indéniable tournant de ce quart de finale, les Aigles de Carthage avaient fait le plus dur après une première période morne dont on ne retiendra que le geste du défenseur guinéen Sipo, auteur d’un crachat sur Khazri, le tout dans le dos de l’arbitre et qui donnera l’occasion au Bordelais de faire un joli numéro d’acteur. Plutôt dominatrice, la Tunisie manque une première grosse occasion après la pause suite à un débordement de Chikhaoui. Le centre en retrait du Zurichois est repris par Akaïchi dont la frappe est déviée en corner par Ovono (52e). Déjà auteur de deux buts depuis le début de la compétition, Akaïchi règle la mire et débloque finalement la situation à l’aube des 20 dernières minutes. Chikhaoui est encore à l’origine de l’action et décale Mathlouthi. Le jeune latéral centre sans contrôle et voit Akaïchi couper la trajectoire au premier poteau pour ouvrir le score (70e). L’attaquant de l’Espérance de Tunis en profite pour endosser le costume de meilleur buteur de la compétition avec trois réalisations.

Une bien maigre consolation pour lui et ses coéquipiers puisque, groggys et absents durant la prolongation, les Tunisiens perdaient le fil de ce quart de finale avant de s’incliner. Auteur du premier uppercut, Balboa met KO tout un pays en décochant un superbe coup-franc à la 102e minute. A 20 mètres plein axe, le joueur formé au Real Madrid contourne le mur avec une frappe enroulée du pied droit qui fait mouche, le ballon se fichant en pleine lucarne. L'ancien joueur du Benfica en profite pour revenir à hauteur d'Akaïchi au classement des buteurs. Fous de rage au coup de sifflet final, les Tunisiens sortent de la compétition. Présente pour la première fois de son histoire en demi-finale de la compétition reine du football africain, la Guinée équatoriale affrontera le Ghana ou la Guinée, appelés à s'affronter dimanche lors du troisième quart de finale de cette CAN 2015.

 
 
Samedi 31 Janvier 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :