DAKARACTU.COM

"La SAED débloque 1,5 milliard FCFA pour la maintenance de ses ouvrages" (Directeur Général)


"La SAED débloque 1,5 milliard FCFA pour la maintenance de ses ouvrages" (Directeur Général)
La Société d‘aménagement des terres du Delta et de la Falémé (SAED) dispose d'une enveloppe d’un milliard 500 millions destinée aux opérations de maintenance en vue de la saison hivernale, a révélé son directeur général Mamoudou Dème. ‘’Cette somme provient des fonds de la société pour un milliard 300 millions et 200 millions composé de la contribution apportée par les producteurs qui bénéficient de cette opération déclenchée au lendemain de la contre-saison chaude et à quelques semaines du début de l’hivernage’’, a-t-il dit.

Mamadou Dème s’exprimant, jeudi, au terme d’une caravane de presse dans la vallée du fleuve Sénégal.

Cette opération est d’une importance capitale pour un bon déroulement de la saison hivernale et s’est traduite par des travaux de faucardage des canaux de drainage pour permettre à l’eau en provenance du fleuve Sénégal d’irriguer les aménagements notamment ceux situés loin du cours d’eau.

Selon Abdoul Aziz Faye de la délégation de Dagana, ‘’ces engins en pleine action sur ces canaux visent à éliminer les typhas et les charras, des plantes aquatiques qui obstruent la voie de l’eau drainée grâce aux diverses stations de pompages’’.

La caravane a pu constater le travail abattu par des stations comme celles de Ronkh et de Diawar qui assurent respectivement l’alimentation en eau de la ville de Saint-Louis située à 80 km et les périmètres situés sur le Gorom Lampsar.

Ces deux stations ont des débits de 8 m3 seconde et 11 m3 secondes et font le bonheur des paysans qui imposent en permanence du liquide précieux pour leurs activités durant cette période, selon les producteurs.

‘’A terme, l'objectif fixé par la SAED est de 60 m3 seconde’’, a expliqué son directeur général qui fonde un espoir sur la finalisation des travaux du Millenium Challenge Account (MCA) qui comporte un important volet hydraulique.

Ces stations ont pour rôle d’assurer la disponibilité du liquide précieux à tout moment. Durant la saison chaude, les agriculteurs disposent d‘eau et peuvent se consacrer à leurs activités’’, a témoigné Ndiawar Diop, vice-président du Comité interprofessionnel de la filière riz (CRIZ).

‘’Durant l’hivernage, le barrage de Diama régule l’alimentation en eau en fermant ses vannes. Ce qui fait qu’ici l’eau est plus abondante durant la saison sèche car ces stations relèvent le niveau de l’eau pour l’amener vers les aménagements’’, a-t-il fait savoir.

‘’Aujourd’hui, on a noté un réel engouement des producteurs pour la culture de contre-saison et la disponibilité de l’eau en est pour beaucoup’’, a indiqué M. Diop, membre également de la plus grande union de la vallée Mboundoum avec plus de 3000 ha aménagés.

‘’Cette année, 30000 ha ont été aménagés sur la vallée où il fut quelques années les producteurs peinaient à dépasser durant la contre-saison chaude 5000 ha’’, selon M. Diop, persuadé qu’avec ‘’la levée de certaines contraintes, la perspective de l’autosuffisance en riz est possible en 2018’’.

La SAED attend aussi impatiemment la finalisation de l'aménagement du projet des 3 PRD financé par l'Alliance française de développement (AFD) à hauteur de 20 milliards.

''Ces aménagements de 2500 ha viendront s'ajouter aux terres déjà disponibles et vont permettre de booster considérablement la production'', selon M. Dème. Il a assuré que ''les parcelles seront affectées prioritairement aux exploitations familiales avec des facilités d’accès''.
Dakaractu2




Vendredi 26 Avril 2013
Notez


1.Posté par bakhoum le 26/04/2013 16:38
toute nosfelicitations a Mr Deme DG de la SAED,mais fait beau attention a mor diop qui est tres dangereux,hyppocrite,jaloux,va nu pied.



Dans la même rubrique :
SALL CRASH !

SALL CRASH ! - 24/04/2014