La LD invite le PS et l’AFP à ’’faire preuve de dépassement et de générosité’’


La LD invite le PS et l’AFP à ’’faire preuve de dépassement et de générosité’’
Le secrétariat permanent (SEP) de la Ligue démocratique (LD, opposition) a invité Ousmane Tanor Dieng du Parti socialiste (PS), Moustapha Niasse de l’Alliance des forces de progrès (AFP) et leurs militants à ’’faire preuve de dépassement et de générosité pour conformer leurs actes aux aspirations unitaires du peuple sénégalais’’.

La coalition Bennoo Siggil Senegal (opposition) dont la LD est membre s’est accordée, lundi, sur de nouveaux délais, "les meilleurs", pour désigner Moustapha Niasse ou Ousmane Tanor Dieng comme son "candidat de l’unité" à l’élection présidentielle du 26 février 2012.

‘’La Ligue démocratique adresse cet appel en particulier aux militantes et aux militants du Parti socialiste et de l’Alliance des forces de progrès, plus précisément à Ousmane Tanor Dieng et à Moustapha Niasse [...] pour qu’ils fassent preuve de dépassement et de générosité’’, lit-on dans un communiqué publié, mercredi, à l’issue de la réunion hebdomadaire du SEP.

‘’Dans des circonstances exceptionnelles, où un pays est menacé de ruine par la politique de ses dirigeants du moment, comme c’est le cas avec le régime actuel du Sénégal, la voie du salut national ne peut être trouvée que par des hommes et des femmes capables de transcender leurs intérêts étroits de personne et de groupe au profit de la collectivité’’, déclare la LD.

’’Accorder, en effet, la priorité au messianisme individuel conduirait à devoir assumer la lourde responsabilité de disloquer Benno’’, préviennent Abdoulaye Bathily et ses camarades. Ils mettent les leaders de l’AFP et du PS contre le risque de ’’décevoir les attentes du peuple sénégalais, de l’intérieur comme de la diaspora’’ et de ’’décrédibiliser la noble entreprise que constituent les Assises nationales’’.

La LD ‘’invite toutes les forces vives de la coalition Benno Siggil Senegaal, le peuple des Assises nationales, les partis politiques et la société civile à s’investir pour le vaste rassemblement nécessaire pour vaincre’’ le Parti démocratique sénégalais (PDS, au pouvoir) et ses alliés à l’élection présidentielle.

Benno Siggil Senegaal (BSS) est une coalition de l’opposition qui a organisé les Assises nationales (du 1er juin 2008 – au 24 mai 2009), aux côtés de personnalités indépendantes.

Moustapha Niasse et Ousmane Tanor Dieng sont deux anciens rivaux dans le PS d’avant-Alternance. Aujourd’hui, ils sont considérés comme les poids lourds de l’opposition sénégalaise, en raison de leur personnalité, parcours et soutiens respectifs. Ces opposants s’appuient aussi sur la société civile, pour revenir aux affaires.

M. Dieng a hérité du PS, le plus vieux parti du paysage politique sénégalais. M. Niasse a quitté avec fracas, en juin 1999, cette formation pour fonder l’AFP, qui a soutenu Abdoulaye Wade du PDS contre le socialiste Abdou Diouf au second tour de l’élection présidentielle, en mars 2000.

M. Wade est devenu leur adversaire commun, depuis qu’il a écarté Moustapha Niasse du pouvoir en 2001, après près d’un an de compagnonnage.

( 7sur 7.be )
Mercredi 2 Novembre 2011




1.Posté par JURGEN le 02/11/2011 21:46
CHERS INTERNAUTES DONNEZ MOI LES PROFILS DES DEUX PERSONNALITES QUE SONT TANOR ET NIASSE . ET APRES QUI DOIT ETRE LE PRESIDENT ET LE PREMIER MINISTRE? ET DONNEZ VOS ARGUMENTS?

2.Posté par Jaina le 03/11/2011 01:18
Quel gachis!!!
L'oppostion ne remportera jamais ces elections avec Tanor comme candidat de BENNO. Je ne me vois pas voter pour Tanor. Tout au long de ces 10 ans d'opposition, Le PS, avec Tanor en tete n'a pas du tout change. Je m'etais vu rever durant la soit disant investiture du PS il y a qq semaines de cela, qu'une "revolution" etait encore possible au sein du PS et que qq'u1 comme Khalifa Sall pouvait etre propose comme candidat du PS mais je suis revenu rapidement sur terre; le PS n'a pas change et ne changera pas tant que cette vieille garde reste encore au alentour. Pourtant un simple sondage aurait permis au socialiste de voir qu'1 eventuel retour du Ps aux affaires avec Tanor en tete est simplement inacceptable. Je ne suis pas PS et ne l'ai jamais ete mais elire qq'1 comme Khalifa Sall ra la Tete du PS aurait regle tant de chose au sein de l'opposition et le vieux Wade se sentirait ridicule face a ce jeune.
D'autre part l'analyse de Mr Sene, BENNO " Trois obstacle a lever" ,tres pertinante. Elle merite reflextion.

3.Posté par Boy Dakar le 03/11/2011 17:35
JURGEN, la reponse a ta question est evidente. Entre "Niasse President -Tanor Premier ministre" et "Tanor President-Niasse Premier ministre", on voit tout de suite que la seconde proposition n'a pas de sens. D'ailleurs, aux dernieres nouvelles, Tanor serait pret a soutenir la candidature de Niasse, pour prendre ;le poste de premier ministre d'un gouvernement qui determine et conduit la politique de la Nation, mais ce sont les ultras du PS qui refusent.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016