La Haute Cour réactivée: Ces dignitaires de l'ancien qui ne vont pas échapper à la guillotine du Macky


La Haute Cour réactivée: Ces dignitaires de l'ancien qui ne vont pas échapper à la guillotine du Macky
DAKARACTU.COM Les dès sont jetés ! Comme nous l’avons annoncée hier, la Haute Cour de Justice sera, sauf revirement réactivée. Dans la matinée, cette instance sera remise au goût du jour.
 
De nos infos glanées ça et là, nous sommes en mesure de révéler que des pontes de l'ancien régime tels que Samuel Sarr, Farba Senghor, Oumar Sarr, pour ne citer qu'eux, ont de "maigres chances" de se tirer d'affaire, c’est-à-dire de ne pas être inquiétés.
En un mot comme en mille, cette plénière des députés ne sera juste qu'une formalité. Car la mouvance Présidentielle n'en demeure pas moins majoritaire à l'Assemblée Nationale. Cela sous-entend qu'ils vont, à coup sur, élire les membres parlementaires qui vont configurer cette redoutée Cour.
En effet, les députés sont convoqués ce jour plus précisément à 9 h en séance plénière aux fins d'élire les représentants à la Haute Cour.
A suivre…
Vendredi 21 Mars 2014
Dakaractu




1.Posté par ddd le 21/03/2014 08:40
Macky doit etre le premier dignitaire à répondre devant cette juridiction.
j'espere que cela va se faire pour consolider la démocratie et l'équité dans notre pays.

2.Posté par Patriote le 21/03/2014 08:50
Le PR n'est qu'un incapable. Comment ces gens là peuvent traîner toujours?

3.Posté par ndeyecoumbandiaye le 21/03/2014 11:20



Senegalese Singer Thione Seck Remains Unapologetic For Praising Jammeh!!!

Thione Seck said he will continue to sing the praises of anyone he likes. He said he has no regrets for singing people he wants to sing. Thione said he is not into politics and that he is not affiliated with any government or political group. He was speaking during Fatu's show aired on Seneweb on Thursday. The singer has composed a song for The Gambian dictator Yahya Jammeh praising him for his mystical powers and his ability to cure diseases deemed incurable. The popular singer said he was onetime nominated as a an MP in Senegal, but he turned his nomination down. Thione in a rather charged speech told Fatou Camara that he is an artist and he would continue to practice his career.

Regarding the DUGA protest letter and Yanamarr's partnership with DUGA, Thione said he has no contacts with the latter. He admitted that he received an unsigned letter from (DUGA) advising him to take the plight of suffering Gambians seriously. The singer said he never took the DUGA letter seriously because no one signed the letter. He said the authors of the letter ought to have appended their signature on the letter. He also denied insulting anyone.

Coach-Pasamba Jow, later phoned the show to debunk Thione's claims that DUGA'S letter was never signed. Coach dismisses Thione's claims describing it as utterly false. Caoch said the DUGA letter was signed and was widely publicized by the Senegalese press. He added that the letter that was served to Thione contains DUGA's letter head. Coach went as far as saying that musician Youssou Ndour has even responded to their letter.

According to Coach, Thione Secka's mystification of dictator Jammeh, would further encourage Jammeh to further harm Gambians. He said Jammeh is a serial killer and also a liar, who should be shunned by artists who worth their salt. Coach maintained that he has stood by his position for the boycotting of the Thione show in Atlanta. He added that he will not attend such shows or encourage anyone to attend it in view of Thione's past remarks. He stated that DUGA as an organization has called for the boycott of Thione's shows.

Fatou Camara also took up the Jollof News story in which Thione was quoted as saying that he will sing anyone he wants. Thione said he was about to board a plane when a reporter called him asking him questions about his praises of the dictator. Thione maintains that he will continue to compose songs for people he likes.



4.Posté par TOUT SAUF MADIEYNA : LIBERONS KAOLACK le 21/03/2014 14:05
TOUT SAUF MADJIENA : LIBERONS KAOLACK
Un groupe de mouchards animé par une volonté d’installer une chienlit , une instabilité constante dans la vie politique à kaolack dénommé « Collectifs des natififs de kaolack » a eu l’indécence et la malhonnêteté de distribuer dans la ville un document dans lequel ils s’en prennent par des propos incongrus à l’honorable député KHOURAICHI NIASS et à AWA SOW tous deux adjoints au maire, les critiquant d’avoir refusé de participer à la gestion nébuleuse clientéliste de cette commune . KHOURAICHI NIASS et AWA SOW, responsables issus de famille respectables reconnus par leur probité intellectuelle et morale, flairant très tôt la volonté du maire MADIEYNA DIOUF et son secrétaire général SIDI TRAORE de faire de la gabegie , du vol et de l’obscurantisme les règles directrices de gestion de la commune , ont refusé bien que faisant partie du conseil municipal constitué en majorité d’hommes crédibles , d’être comptables de certaines malversations qui ne les honorent pas . Pourquoi ces autorités continueraient-ils à poiroter en tournant les pouces dans leur bureau sans aucune attribution ou responsabilité directe et objective dans la marche de la municipalité pour les beaux yeux d’un maire qui couve tout et qui n’associe que sa bande de laudateurs sans vergogne dans la gestion de la commune ?
Messieurs du collectif factice des non kalackois , si vous croyez que vos propos injurieux et diffamatoires à l’endroit d’honnêtes citoyens divertiront les populations pour que vous puissiez digérer dans l’impunité le butin que vous avez volé alors vous pouvez déchantez .Une reddition des comptes et un bilan non aérien et superficiel vous seront exigés . Nous connaissons les cagoulards qui ont commandité vos actes et nous les débusquerons au moment opportun pour divulguer d’une manière systémique et exhaustive l’ensemble des acrobaties et des escroqueries financières et foncières qui leur ont permis de s’enrichir au détriment des vrais kalackois. Pensez d’abord à votre liberté avant votre rééligibilité
Qui s’y frotte s’y pique : le combat pour la vérité des faits à Kaolack ne fait que commencer
A suivre…..a



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016