La Fédération Sénégalaise de Football crache sur la Gambie et préfère le Maroc par pur intérêt.


La Fédération Sénégalaise de Football crache sur la Gambie et préfère le Maroc par pur intérêt.
DAKARACTU.COM Pourquoi a-t-on joué sur le terrain neutre de Casablanca, devant peu de supporters sénégalais, plutôt qu’en Gambie où nous aurions été assurés d’avoir avec nous un environnement populaire conséquent et porteur d’un soutien fort et irrésistible? Les arguments que la fédération a sortis au moment de choisir la Gambie voisine ne tiennent pas la route. Ils ont évoqué l’état du terrain, et d’autres aspects de conditions de préparation, mais il semble que des considérations plus sombres aient guidé le choix des fédéraux. La destination gambienne est moins intéressante que la marocaine, en termes de perdiems, de budget d’hébergement sur lequel il est loisible de se faire certaines marges juteuses, et aussi il y a la possibilité pour certains qui se déplacent plus en commerçants qu’en responsables, de se faire quelques emplettes dont il est facile de tirer des bénéfices.
On a préféré assurer ses arrières plutôt que de faire le nécessaire pour une qualification qui aurait rapporté à notre football la bagatelle de 6 milliards de francs. Boire ou conduire... Il faut choisir...
Jeudi 21 Novembre 2013
Dakaractu




1.Posté par GALSEN-GALSEN le 21/11/2013 01:38
Nos gouvernants et dirigeants sportifs ne brillent que par leurs grandes gueules et leur présence massive dans les manifestations sportives, au Sénégal et lors des déplacements de nos équipes nationales à l'étranger pour les compétitions internationales. Toujours largement représentés quand il s'agit d'accompagner les Lions, ils profitent de l'occasion pour se taper d'énormes per diem, se faire loger et nourrir royalement aux frais des contribuables Sénégalais. Par contre, pour le travail et les résultats attendus de leur part, ils brillent par leur nullité, leur inefficacité et leur incompétence. Les faits sont là, depuis plus d'un an que LSS est suspendu, les autorités sportives ne sont pas capables de remettre ce stade, ni une autre enceinte de football, en état fonctionnel aux normes de la FIFA. Aucune infrastructure sportive digne de ce nom n'est disponible au Sénégal pour les compétitions internationales de notre EN qui est maintenant habituée, contrainte et forcée de recevoir ses adversaires dans des stades hors du Sénégal. Et il est fort à parier de voir de voir perdurer cette malheureuse situation. Les tentatives d'explication par le Ministre des Sports de la non réfection de LSS sont irrecevables et inacceptables. Et dénotent même sa non maitrise du dossier. C'est triste et honteux pour notre pays! Et cela explique pourquoi on n'est pas capable de se qualifier pour la CAN ou la Coupe du Monde de Football depuis plusieurs années, malgré tout le potentiel et les joueurs de qualité dont nous disposons. Nous sommes vraiment tombés bien bas par la faute de tous les incompétents qui se servent de notre football, au lieu de le servir dans l'intérêt de notre pays.

2.Posté par Paco le 21/11/2013 09:48
Souvenez-vous, y a quelques mois quand la Gambie nous a empeché d'aller à la CAN, suite à un nul à Dakar, le lendemain était chomé et payé en Gambie. Les Gambiens ont festoyé pendant 3 jours. Et vous voulez qu'on aille jouer là-bas ? STOP AUX DELIRES. Le Maroc est certes éloigné, mais leur amitié ne nous a jamais fait défaut.
Dire que les fédéraux ont choisi le Maroc pour pouvoir faire des emplettes est vraiment lamentable. Vous pensez vraiment qu'ils n'auraient pas préféré aller faire leurs courses au Brésil, avec des perdiems plus élevés.
Sauf si les fédéraux sont du niveau du rédacteur de cet article...

3.Posté par SENTINELLE le 21/11/2013 09:54
Cet état de fait est parti pour perdurer au Sénégal car nous sommes dans un pays où ceux qui sont sincèrement patriotes et travailleurs en général, ne sont jamais aux responsabilités à cause des hordes d'opportunistes dont le crédo est : culture de la médiocrité et lobbying tous azimuts.

4.Posté par le foot le 21/11/2013 10:26
ils n'ont pas appris à l'ècole le verbe dèmissionner ça fait pas parti du vocabulaire des dirigeants

5.Posté par Alain le 21/11/2013 10:27
Les faits sont là, depuis plus d'un an que LSS est suspendu, les autorités sportives ne sont pas capables de remettre ce stade, ni une autre enceinte de football, en état fonctionnel aux normes de la FIFA. Aucune infrastructure sportive digne de ce nom n'est disponible au Sénégal pour les compétitions internationales de notre EN qui est maintenant habituée, contrainte et forcée de recevoir ses adversaires dans des stades hors du Sénégal. Et il est fort à parier de voir de voir perdurer cette malheureuse situation. Les tentatives d'explication par le Ministre des Sports de la non réfection de LSS sont irrecevables et inacceptables.
Tout à fait d'accord avec vous GALSEN
Ce Ministre et son équipe sont incompétents (ils nous parlent de procédure)
Souvenez vous, avant le match contre l'Angola, ils sont allés à Thiès voir l'état du stade Lat Dior. S'ils avaient , à l'époque, réfectionner ce stade, le match SENEGAL/COTE D'IVOIRE aurait pu s'y dérouler. Le pays aurait dépensé moins d'argent et avec l'appui des supporters, nos joueurs auraient plus de chance.
UN PAYS QUI N'A PAS DE STADE FONCTIONNEL NE DOIT PAS ALLER AU MONDIAL

6.Posté par leuss le 21/11/2013 15:20
la france s'est qualifié car elle a eu son public et nous on nous emmenne au maroc ou il ya pas de public.
En gambie avec le public senegalais on se serait surement qualifié.

7.Posté par KAKATAR*1 le 21/11/2013 18:09
Bravo et merci d´avoir vu le calcul d´augustin et sa bande.
L´ÉTAT a une grande part de responsabilité dans la politique sportive du pays. Mais
La Fédération sénégalaise de Football avec à sa tête augustin senghor n´est pas digne de diriger notre football. C´était à elle que revenait le choix d´un terrain, stade pour remplacer LSS.

En effet seul le stade LSS est suspendu. ni Demba Diop, ni Lat Dior ni Aline Sitoe Diatta n´étaient suspendus. Thies pouvait être rapidement en 6 mois être réfectionné.
Nos fédéraux se sont fait roulé dans la farine par ALAIN GIRESSE qui ne connaît rien de nos réalités footbalistiques et qui a dit que la pelouse de Banjul était mauvaise (Le choix de Conakry a été fait alors qu´il se trouvait à la CAN en Afrique du Sud).

Donc voilà ces sénégalais ont ignoré nos frères GAMBIENS et trahi nos cousins GUINÉENS(qui il faut le souligner nous ont bien soutenu contre l´ANGOLA)
pour aller jouer sur de bonnes pelouses au MAROC sans public.
Je préfére jouer sur un champ de patates et gagner avec une équipe de Nawetane (Sandial du plateau,..Santhiaba ou Diakhao...)
plutôt que de perdre sur une excellente pelouse.
L´ESSENTIEL était une qualification sur un terrain répondant aux normes (BANJUL, CONAKRY, NOUAKCHOTT, PRAIA, BAMAKO...)
Et ce qui m´agace le plus c´est qu´ils donnent à Giresse ce qu´ils ont refusé à KOTO.

8.Posté par Hamet le 21/11/2013 19:09
Leuss, ne penses tu pas que le Sénégal au contraire de la France à ruiner ses chances de qualification, le jour où pour une raison insensée, et sans causes des énergumènes ont saccagé et sans retenu le seul stade norme FIFA du pays.

Arrêtons de mordre notre queue, je crois que si c'est ça le NTS tant vanté, personne n'en veut.

9.Posté par amidou le 26/11/2013 17:01
Les arguments développés dans l'article sont bien crédibles. Nous sommes pourris par notre cupidité. Que Dieu nous aide



Dans la même rubrique :