La Douane doit s’adapter aux réalités de la mondialisation (DG)


La Douane doit s’adapter aux réalités de la mondialisation (DG)
La Douane doit s’adapter aux réalités de la mondialisation compte tenu du flux croissant des biens et services en circulation, selon le directeur général des Douanes sénégalaises, Papa Ousmane Guèye, saluant dans ce contexte la dématérialisation des procédures.



Il s’exprimait lors du démarrage des journées de réflexion sur ‘’la dématérialisation des procédures douanières et des formalités du commerce extérieur’’.

Cette rencontre de deux jours (samedi et dimanche) se tient à Saly-Portudal (Mbour, ouest), à l’initiative de la Direction des systèmes informatiques douaniers (DSID).

Elle a pour but de répondre aux préoccupations des usagers du service public qui ‘’sont de plus en plus exigeants et veulent des prestations à la hauteur des droits et taxes qu’ils paient’’, selon le DG des Douanes.

Parlant de la dématérialisation des procédures douanières, M. Guèye a relevé qu’elle s’inscrit dans le sillage tracé par l’Organisation mondiale des douanes (OMD) et s’inspire largement du schéma directeur de la réforme de l’Etat du Sénégal.

‘’L’évolution de l’informatique douanière a été marquée au Sénégal par d’importantes étapes dont la plus significative constitue, sans nul doute, la dématérialisation des procédures et des formalités du commerce extérieur’’, a-t-il salué.

La dématérialisation des procédures, entamée depuis les années 90, facilite les échanges et modernise les méthodes de pratiques administratives, a-t-il indiqué.

Il a signalé que l’examen de la chaîne actuelle de dédouanement au Sénégal fait ressortir des procédures ‘’relativement longues et multiples’’, parfois ‘’peu adaptées aux exigences de célérité et d’efficacité’’, ainsi qu’un large recours aux documents sur papier.

‘’C’est pourquoi, dans le cadre de la consolidation de la dématérialisation des procédures douanières et des formalités du commerce extérieur, l’Administration des Douanes envisage la mise en production d’une nouvelle vision du système de dédouanement GAINDE (Gestion automatisée des informations douanières et des échanges) intégral’’, a-t-il annoncé.

L’organisation de ces journées de partage et de vulgarisation ‘’s’inscrit dans le cadre de la mobilisation de toutes les parties prenantes, en vue de l’opérationnalisation de la dématérialisation intégrale dans les délais fixés par les autorités’’, a souligné M. Guèye.

Plus de 250 participants issus des administrations publiques comme les Impôts et le Trésor, des opérateurs économiques et industriels, des commissionnaires en douane agréés, des consignataires, les organisations professionnelles des commissionnaires en douane agréés, celles patronales prennent part à ces journées. 
Samedi 9 Septembre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :