La Couverture Maladie Universelle (CMU) est officiellement arrivée à Koumpentoum.


La Couverture Maladie Universelle (CMU) est officiellement arrivée à Koumpentoum.
Le Sénégal a adopté le programme de Couverture Maladie Universelle conformément à la volonté du Gouvernement de réduire les inégalités dans l'accès aux soins de santé. C'est ainsi que le Ministère de la Santé et de l'Action sociale a élaboré un Plan Stratégique de Développement de la Couverture Maladie (PSD-CMU) 2013-2017 articulé autour de quatre axes. 

L'objectif de ce programme est d'atteindre une couverture maladie pour au moins 75% de la population à l'horizon 2017, avec un accent particulier en direction du secteur informel et du monde rural. Dans le cadre de la mise en œuvre de ce plan, des actions seront mises en œuvre. Parmi ces actions, une phase de démonstration du projet Décentralisation et Assurance Maladie à travers le développement des mutuelles de santé dans 14 départements pilotes en raison d'un département par région. Avec des innovations majeures telles que la subvention de l'Etat, l’extension du paquet de soins, le renforcement de la réglementation. Après la phase pilote, la CMU est dans sa phase de généralisation. 

Dans la région de Tambacounda, c’est au tour du département de Koumpentoum, le dernier à être visité, d’entrer dans l’ère de la couverture maladie universelle. Ce fut à l’occasion d’un CDD élargi, organisé ce 14 Octobre, présidé par l’adjoint au préfet, M. El Ibrahima N. Ndiaye, avec à ses côtés M. Cheikh S. A. Mbengue, Directeur général de l’agence de couverture maladie universelle. 

Toutes les catégories sociales ont tenu à assister à cette importante rencontre, qui vient à son heure, si l’on sait que le département de Koumpentoum est l’un des plus pauvres du pays. Occasion fut donc saisie par le directeur général de l’agence de revenir très largement sur l’importance de la CMU, des acquis et efforts consentis par l’Etat du Sénégal pour faciliter l’accès aux soins aux populations. En effet, depuis sa mise en place l’agence de la CMU a déjà remboursé aux hôpitaux plus de 400 000 000 FCFA pour les césariennes et plus de 3 Milliards pour les dialyses. Dans la région de Tambacounda c’est plus de 75 Millions qui ont été remboursés aux hôpitaux, centres de santé et postes de santé de la région. A Koumpentoum cette enveloppe s’élève à plus de 14 Millions. Par ailleurs, il a longuement insisté sur la mise en place de mutuelles de santé dans toutes les communes du département. Pour l’adjoint au Préfet, M. N’diaye, il s’agit désormais de faire en sorte que « les populations adhèrent de manière spontanée aux mutuelles de santé pour assurer ainsi une meilleure couverture maladie... »
Mercredi 14 Octobre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :