La Côte d'Ivoire conforte sa place sur le marché de l'énergie avec une nouvelle centrale


La Côte d'Ivoire conforte sa place sur le marché de l'énergie avec une nouvelle centrale
La Côte d'Ivoire a inauguré mercredi une nouvelle centrale thermique qui, selon le président Alassane Ouattara, doit permettre au pays d'atteindre pratiquement son objectif de capacité pour 2016.

Avec la mise en marche de cette centrale, la Côte d'Ivoire a atteint pratiquement son objectif de 2.000 mégawatts de capacité installée en 2016, s'est félicité M. Ouattara.

Non seulement nous avons un peu plus d'électricité en abondance, mais nous avons également de l'électricité de bonne qualité pour les Ivoiriens et pour aider les pays voisins, a-t-il ajouté.

Cette centrale d'une capacité de 234 MW, d'un coût de 225 milliards de francs CFA (environ 343 millions d'euros), est propriété de la Compagnie ivoirienne de production d'électricité (Ciprel), filiale du groupe franco-africain Eranove, producteur et distributeur d'électricité et d'eau potable en Afrique de l'Ouest.

Ciprel a augmenté en une décennie sa capacité de 556 MW, soit près du quart de la production ivoirienne, devenant ainsi le premier producteur privé d'électricité du pays.

La mise en service de l'ensemble des équipements de Ciprel permet de sécuriser la fourniture d'électricité en Côte d'ivoire, a assuré son directeur Général Bernard Kouassi N'Guessan.

Le pays va investir 22 milliards de dollars dans le secteur d'ici 2030, financés en grande partie par le secteur privé pour faire face à la forte croissance de la demande en électricité, estimée à 10% l'an, a annoncé le ministre du Pétrole et de l'énergie, Adama Toungara.

Première puissance économique d'Afrique de l'Ouest francophone, la Côte d'Ivoire a enregistré des taux de croissance de 10,7% en 2012, 9,2% en 2013, 8,5% en 2014 et 9,5% prévus en 2015.

Filiale du groupe Eranove, la Compagnie ivoirienne d'électricité (CIE), chargée de la production, de la distribution et de la commercialisation de l'électricité ivoirienne, fournit du courant à plus de 1,3 million d'abonnés ivoiriens, ce qui correspond à un taux de couverture de 42% et un taux d'accès à l'électricité de 78% de la population, un taux largement supérieur à la moyenne régionale.

La CIE exporte de l'électricité notamment vers le Ghana, le Mali et le Burkina.
Jeudi 18 Février 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :