La Cedeao lance son opération militaire à midi en Gambie si…


Alpha condé à Banjul, une dernière chance pour le « soldat » Yaya Jammeh qui doit jouer à quitte ou  double.
Le président déchu Yaya Jammeh a donc jusqu’à midi ce vendredi pour décider de quitter le pouvoir.  "Si à midi il n'accepte pas de quitter la Gambie sous la bannière du Pr Condé, alors les troupes vont passer à l'intervention militaire proprement dite". Une assurance du président de la Commission de la Cédéao, Marcel Alain de Souza.
La Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao) a annoncé avoir suspendu son opération militaire lancée jeudi pour contraindre Yahya Jammeh à céder le pouvoir, le temps d'une dernière médiation guinéenne pour le convaincre de quitter la Gambie.
"On a arrêté les opérations et on a donné un ultimatum", a ajouté M. de Souza, qui assistait hier dans l'après-midi à la prestation de serment, à l'ambassade de Gambie au Sénégal, du nouveau président gambien Adama Barrow.
Cette "dernière médiation" qui sera conduite aujourd’hui  par le président guinéen Alpha Condé à Banjul vendredi expire à midi.
Vendredi 20 Janvier 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :