La COJER de Rufisque fusille Me El hadj DIOUF : « Il est tortueux et versatile, se vautre dans la grandiloquence et l’emphase »


La convergence des jeunesses  républicaines du département de Rufisque dans le cadre de son programme de rappel des troupes et de remobilisation des militants en vue des joutes électorales, n’a pas raté Me El hadj Diouf qu’ils ont proprement savonné.
La COJER a d’emblée déploré l’attitude des députés du PDS qui selon elle, transposent à l’Hémicycle un problème interne à leur parti. « Mais cela ne nous étonne pas venant de ce parti, si l’on sait qu’ils ont toujours eu des rapports ludiques avec les institutions. Nous demandons au Président de la République, son Excellence Macky Sall et le Président de l’Assemblée Nationale, Monsieur Moustapha Niasse, de prendre toutes leurs responsabilités pour que la représentation nationale ne connaisse des soubresauts, surtout en ce moment important de vote du budget de 2016 ».
Concernant Me El Hadj Diouf, la Cojer d’indiquer qu’il est loin d’être un modèle pour la jeunesse Sénégalaise. « Il est tortueux et versatile. Il se vautre que dans la grandiloquence et l’emphase et n’a aucune connaissance scientifique ».  Sur le plan judicaire, notent les membres de la COJER, il fait partie des avocats les plus médiocres du barreau du SENEGAL. « Cela se justifie par le nombre incommensurable de dossiers qu’il a en appel et en cassation, parce ce qu’il est toujours battu en première instance. Ce n’est pas vociférer et vitupérer qui font un bon avocat. Un bon avocat ne se juge pas par la presse, mais plutôt dans les prétoires et on sait ce qu’il vaut là-bas ».
Sur le plan politique, continue la COJER, la vraie acception de son parti « PTP c’est Parti pour Trop Parler ». « En réalité il a créé son parti pour exister en personne. Voilà un parti pour lequel Me El Hadj DIOUF est à la fois le Président, le responsables des cadres, le responsable des jeunes, le responsable des femmes, le responsable des étudiants, bref il n’y a que lui qu’on voit et entend parler au nom et pour le compte de son parti ». « On ne lui connait aucune base politique, si ce n’est la presse, ajoutent-ils.
« Nous lui rappelons qu’il ne représente rien dans ce pays et qu’il doit son poste de député au plus fort reste. Député du peuple, l’homme du 23 Juin, des titres qu’il s’arroge juste pour se légitimer aux yeux des Sénégalais ».
Pour finir, révèlent les jeunes de la COJER, c’est juste parce que le Président n’a pas répondu favorablement à ses multiples opérations de séduction pour se faire nommer, qu’il se fait aujourd’hui l’avocat du diable à l’Assemblée Nationale...
Lundi 9 Novembre 2015
Dakaractu




1.Posté par P.M.FALL le 10/11/2015 12:55
Merci a la cojer de Rufisque, un Grand MERCI au pertinent balla diop. ce pauvre avocat en veut aujourd'hui a Niasse juste parce qu’après l’élection du président, ce dernier avait demandé aux membres de la coalition benno bokk yakarr de lui donner des noms pour postes ministériels, et El hadji membre de la coalition benno siggil senegal se voyait déja ministre car pensait que Niasse allait le proposer, ce qui, heureusement pour notre chère République n'a pas été fait. c'est ce qui justifie aujourd'hui le comportement de ce triste avocat.



Dans la même rubrique :