La CNTS invite Wade à privilégier le dialogue et le consensus


La CNTS invite Wade à privilégier le dialogue et le consensus
La Confédération nationale des travailleurs du Sénégal (CNTS) invite le président Abdoulaye Wade à privilégier le dialogue et le consensus pour éviter "le chaos qui se dessine" dans le pays, rapporte un communiqué transmis vendredi à l’APS.

‘’Le Secrétariat exécutif (de la CNTS) invite le président de la République à se départir de toutes considérations partisanes et à privilégier le dialogue et le consensus’’, déclare la centrale syndicale.

Elle réaffirme toutefois ‘’sa position de stricte neutralité politique et en appelle aux sens des responsabilités et de la retenue de tous les acteurs concernés’’.

‘’Nul n’a le droit de sacrifier le présent et l’avenir de notre jeune nation, admirée et enviée partout dans le monde pour sa stabilité et sa tradition démocratique’’, rapporte le communiqué.

La CNTS déplore ‘’l’accroissement inquiétant de la violence à l’approche de l’élection présidentielle du 26 février’’. Elle a ‘’fustigé les répressions (…) de forces de l’ordre ayant occasionné quatre morts et de nombreux blessés en une semaine’’. Un policier a aussi été tué lors des manifestations.

Cependant, la première centrale syndicale du Sénégal a donné ‘’mandat à son secrétaire général (Mody Guiro) pour entreprendre toutes les démarches nécessaires allant dans le sens d’un retour au calme, à la sérénité et à la paix dans notre pays (…) pour l’organisation d’élections présidentielle et législatives transparentes et démocratiques’’.

Aussi la CNTS dénonce-t-elle les dernières hausses des prix des denrées de première nécessité et a invité le gouvernement à mesurer les menaces de ce renchérissement sur la paix sociale. La centrale envisage un cadre d’unité d’action de ses homologues pour la sauvegarde des intérêts des travailleurs.

La CNTS s’est en outre réjouie de la candidature du citoyen sénégalais Assane Diop au poste de Directeur général de l’Organisation internationale du travail (OIT), tout en saluant le soutien du gouvernement du Sénégal pour à cet effet.
Vendredi 3 Février 2012
APS




1.Posté par acd le 03/02/2012 18:26
[Comment Wade peut-il penser apres le 26 février se déclarer vainqueur? Sa candidature contestée, une victoire du candidat du PDS sera contestée, et là ce sera pire que maintenant. MÊME S"IL ARRIVE QU"IL GAGNE PROPREMENT, ce qui ne peut"etre le cas, ce sera une confrontation. Arrêtez cette folie, que wade retire sa candidatue et que le PDS puisse présenter un autre candidat. Pour cela il faut que wade démissionne, Pape Diop le remplace et organise une élection dans les 60 jours;

2.Posté par hunter le 04/02/2012 18:43
il n'y a aucun débat qui vaille en la matière si ce n'est celui autour du départ de wade sans condition.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016