La CNTS/FC pour la relance des entreprises et secteurs en difficulté


Le Secrétariat exécutif de la Cnts/FC s’est réuni ce 22 Octobre 2016 à la Bourse du travail Matar Sèye sise dans la Zone de captage sous la présidence effective du camarde SG Cheikh Diop, pour mettre en œuvre les décisions issues du conseil central de la CNTS/FC tenu le 1er Octobre 2016 à Dakar.

  Le Secrétariat exécutif, apprécie la forte mobilisation des délégués venus des 14 régions du pays lors du conseil central, salue leur engagement et leur détermination. Cette mobilisation traduit en outre une réelle volonté de se remobiliser pour porter efficacement la voix des travailleurs et faire aboutir leurs revendications.

Conformément aux directives et recommandations des assises du Conseil central, le Secrétariat Exécutif s’engage à suivre rigoureusement la mise en œuvre des résultats issus du combat de la CNTS/FC pour la relance des entreprises et secteurs en difficulté, pour la rectification des mauvaises politiques de privatisation qui ont gangréné notre économie et pour l’absorption du lourd passif social dans les secteurs de l’éducation, de la santé, du nettoiement, des collectivités locales et dans le secteur industriel.

Dans ce cadre, la CNTS/FC salue les résultats obtenus en ce qui concerne la reprise de TRANSRAIL, de la SUNEOR, du maintien de la SAR, de la relance des ICS et  du secteur touristique à Ziguinchor et Saly, de la dissolution d’Air Sénégal International en vue de la création d’une autre société de transport aérien plus viable. En outre, la CNTS/FC apprécie la volonté exprimée par le gouvernement lors du conseil des ministres du jeudi 13 Octobre 2016, de régler le passif social.

La CNTS/FC réitère sa proposition de convoquer des assises pour recenser le passif social dans tous les secteurs et d’arrêter un échéancier consensuel de règlement définitif des questions qui agitent  l’éducation, la santé entre autres. A défaut de convoquer des assises sur le passif social, la question devra être  inscrite dans le cadre du dialogue national comme chapitre prioritaire. Cette alternative a l’avantage de bénéficier du témoignage et de l’implication de tous les acteurs de la société Sénégalaise, y compris, entres autres les chefs religieux qui ont été sollicités sur les difficultés de l’école.

La récurrente revendication de restitution pour le règlement urgent du passif social ne doit nullement occulter cet autre aspect de la gestion de l’action revendicative pour de nouvelles conquêtes sociales. 

La CNTS/FC n’a jamais perdu de vue la nécessité d’améliorer le pouvoir d’achat des masses laborieuses. Pour rappel, nos luttes pour la baisse des prix des produits pétroliers ont abouti trois fois de suite, de fin 2015 à février 2016. Ces baisses consécutives doivent avoir un  impact certain sur les coûts du transport, de l’électricité, du pain, de l’eau  et  des tarifs de l’autoroute à péage, La question de l’harmonisation du système de rémunération des agents de la fonction publique est une préoccupation majeure. Sous le chapitre des nouvelles revendications, le Secrétariat de la CNTS/FC compte mettre en application les recommandations du conseil central de les porter et de les faire aboutir.

Le Secrétariat Exécutif magnifie les conclusions de la rencontre de Saly sur l’éducation et la formation et demande qu’elles soient mises en application pour le déroulement normal de l’année scolaire.

Le Secrétariat Exécutif réitère le soutien du conseil central aux secteurs en lutte : la santé, le transport aérien, l’éducation, les collectivités locales, le nettoiement, les impôts et domaines, les  travailleurs ex pollués de leurs droits,  

Le Secrétariat Exécutif réitère sa proposition et son engagement à mener, dans le cadre de la coalition des confédérations syndicales du Sénégal, une médiation syndicale pour le rétablissement du camarade Ousmane SONKO dans ses droits, /.                                                                                                                                                                                                                 

Fait à Dakar le 22 Octobre 2016

       LE SECRÉTARIAT EXÉCUTIF

Samedi 22 Octobre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :