La CEDEAO enverra un nombre conséquent d’observateurs (émissaire)


La CEDEAO enverra un nombre conséquent d’observateurs (émissaire)
La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) enverra un nombre conséquent d’observateurs pour couvrir le plus grand nombre de bureaux de vote possible à l’élection présidentielle du 26 février au Sénégal, a annoncé mercredi à Dakar un émissaire de cette organisation, Koffi Sama.

‘’Je ne peux pas vous donner des chiffres. Ce qui est sûr, c’est que le nombre d’observateurs sera conséquent pour […] faire quand même une observation valable, qui puisse s’intéresser à l’ensemble du pays et au plus grand nombre de bureaux de vote possible’’, a dit M. Sama à des journalistes, au sortir d’une audience avec le Premier ministre sénégalais Souleymane Ndéné Ndiaye.

Sans ‘’avoir la prétention de couvrir l’ensemble des bureaux de vote’’, la CEDEAO enverra cependant ‘’une délégation très importante’’, a-t-il assuré.

‘’[…] Sur le plan technique, on (NDLR : le Premier ministre) nous a assurés que toutes les dispositions sont prises ou sont en train d’être prises pour que les élections aient lieu. Le matériel et toutes les institutions sont prêts à jouer leur rôle’’, a-t-il fait savoir de sa rencontre avec Souleymane Ndéné Ndiaye.

‘’Par conséquent, sur le plan de l’organisation des élections, il ne semble pas qu’il y ait des problèmes particuliers’’, a encore dit l’émissaire de la CEDEAO.

L’objectif de la délégation, qui a rencontré le Premier ministre, est de ‘’discuter avec tous les partenaires du processus électoral et voir comment les choses se préparent. Ça nous permettra de faire des recommandations à la CEDEAO […] en vue de l’envoi d’observateurs pour ces élections’’, a-t-il expliqué.

‘’Nous avons eu l’avantage d’être informés sur le point des préparatifs et tout ce qui est mis en œuvre pour que ces élections se déroulent dans la transparence et la paix’’, a ajouté M. Sama, ancien Premier ministre du Togo.

La délégation qu’il conduit à Dakar a ‘’rencontré beaucoup d’acteurs du processus électoral’’, a-t-il fait savoir, précisant qu’elle s’entretiendra avec tous les candidats à l’élection présidentielle.

La mission d’observation électorale de l’organisation régionale sera au Sénégal ‘’quelques jours avant l’élection proprement dite, pour suivre la fin de la campagne électorale et le scrutin ensuite, avant de pouvoir se prononcer sur la manière dont le scrutin se sera déroulé’’.

Les Sénégalais vont aux urnes le 26 février pour élire un président de la République. La campagne électorale se tiendra du 4 au 24 février.

Le président sortant Abdoulaye Wade est candidat, de même que l’artiste-musicien Youssou Ndour, les anciens Premiers ministres Moustapha Niasse, Macky Sall et Idrissa Seck. D’autres opposants et personnalités de la société civile sont aussi candidats.

Le Conseil constitutionnel devrait publier vendredi la liste des candidatures recevables.
Mercredi 25 Janvier 2012
APS




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016