La Bonne gouvernance, un "élément incontournable" de la politique du président Sall (Aminata Touré)


La promotion de la bonne gouvernance et la reddition des comptes demeurent des éléments ’’incontournables’’ de la politique définie par le président Macky Sall, a soutenu l’envoyée spéciale du chef de l’Etat, Aminata Touré.
L’observation des règles de la bonne gouvernance et la reddition des comptes "restent incontournables pour la politique définie par Macky Sall, condition sine qua non du développement et de l’émergence du Sénégal’’, a déclaré l’ancien Premier ministre.
.Aminata Touré s’exprimait samedi, à Thiès, lors de la cérémonie de clôture de la caravane initiée par la fondation "RIDWAN", à l’occasion du jeûne musulman, sur le thème "Islam et sécurité".
"Le Sénégal a fait des pas importants dans la lutte contre la corruption, avec l’OFNAC (Office national de lutte contre la fraude et la corruption) qui fait un travail remarquable dans ce sens", a soutenu Mme Touré, en présence de plusieurs personnalités, dont le maire de Thiès, Talla Sylla.
"Le Sénégal est un et indivisible, avec des valeurs fondées sur la Téranga (hospitalité), la tolérance, la sagesse et la courtoisie, une fierté" pour tous ses citoyens, a-t-elle fait valoir.
Elle a appelé les hommes politiques à garder cela à l’esprit, pour continuer à faire preuve d’élégance dans leurs propos, "malgré l’adversité" et "dans un grand respect des institutions de la République, qui sont le fondement de la nation sénégalaise, forte d’une démocratie plurielle".
Selon Aminata Touré, face à la montée du terrorisme et du djihadisme religieux, l’éducation doit être une priorité, en vue d’encadrer et de bien imprégner les jeunes des valeurs de paix et de tolérance, pour qu’ils ne soient pas "les proies de l’extrémisme religieux".
"Nous avons la chance d’avoir un pays ouvert", marqué par une "coexistence pacifique entre les religions", a relevé Mme Touré, avant d’encourager les guides religieux à défendre "les principes et valeurs de l’islam", parmi lesquelles la paix et la solidarité, afin que "la quiétude et la stabilité règne partout au Sénégal, en Afrique et dans le monde".
La Fondation "RIDWAN" a sillonné "tous les quartiers et quelques villages environnants de la commune de Thiès, pour enseigner et sensibiliser les musulmans sur leur devoir durant ce mois béni" du ramadan, selon les organisateurs.
Lundi 4 Juillet 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :