LYCÉE VALDIODIO DE KAOLACK - « Le mur de Mimi Touré » endommagé par des saboteurs


LYCÉE VALDIODIO DE KAOLACK - « Le mur de Mimi Touré » endommagé par des saboteurs

Ancienne élève de Valdiodio N'diaye, Mimi Touré s’était engagée à porter le combat de la reconstruction du mur du lycée long de 210 mètres. Chose promise, chose due. L’envoyée spéciale du Président de la République avait réussi à décrocher le financement de cette réfection par le biais d’une de ses amies ( Mme Sène) qui a déboursé un somme de 5 millions 600 mille francs Cfa. La cérémonie d’inauguration s’était finalement tenue le 16 juillet 2016.

Malheureusement, le mur a été détruit par les populations riverains qui ont voulu se frayer un chemin pour déverser leurs eaux usées. C’est du moins la révélation faite par le proviseur. Pour Mbaye Sène  la déception est immense parce que cela fait une décennie que le lycée est un bâtiment insécure parce que non clôturé. « Récemment, dit-il,  après les journées Valdiodio Ndiaye, par le biais de Mimi Touré une bienfaitrice a bien voulu réhabiliter la clôture . Malheureusement, après moins de deux semaines, les riverains nord du lycée l’ont détruit. Ils ont créé des trous pour faire passer leurs eaux usées.  Ils ont détérioré un patrimoine qui appartient à l’Etat. Si Mme Aminata Touré a bien voulu diligenter le projet de la construction de ce mur, c’est parce qu’il y a des projets  qui demandaient la sécurisation de l’espace. Il y a notamment le projet de réhabilitation des fonctions pédagogiques et écologiques pour un coût de 462 millions et qui doit être financé par le fonds des Nations Unies pour l’environnement. Un autre projet est à la charge  du conseil départemental et c’est pour la réhabilitation des terrains de sport, il y a aussi un centre de formation qui doit être construit par un partenaire allemand… », s’est désolé le proviseur. 

Mbaye Sène de marteler qu’il a fini d’identifier les fauteurs, c'est-à-dire les maçons recrutés et les commanditaires. Il confie que le lycée est transformé en dépotoir d’ordures malgré sa requête auprès des forces de l’ordre et le dépôt d'une plainte sur la table du procureur...

Lundi 1 Août 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :