LOUGA BASKET CLUB : Une équipe qui vient de loin

Louga Basket Club, qui a remporté dimanche dernier son premier trophée national, notamment la Coupe du Sénégal, a traversé d’énormes difficultés dans un passé récent.


Louga Basket Club (LBC) a inscrit son nom  dans l’histoire du basket de la région éponyme. Elle est la première de la localité à soulever un trophée national : la Coupe du Sénégal de basket-ball masculin remportée dimanche dernier face à l’As Douanes (60-58).

Pourtant, le club a eu un parcours parsemé d’embuches. Né de la fusion entre Ndiambour Basket et Union sportive de Louga (USL), en 2007, LBC ne s’était jamais fait remarquer sur le plan national. De même que ses deux ancêtres qui se morfondaient auparavant sur les étages inférieurs du basket sénégalais. Les anciens dirigeants peinant à gérer l’équipe, elle finit par atterrir, en février dernier, entre les mains de Jacques Ndiaye, un agent de l’Agence des aéroports du Sénégal (ADS). Avec comme parrain le ministre délégué en charge de la Microfinance et de l'Economie solidaire et maire de Louga, Moustapha Diop. Le déclic sonnait ainsi ! Dans la foulée, il avait demandé à Jacques Ndiaye, 3e président de l’histoire du club, de prendre les rênes de LBC. Pour ‘’relever son niveau’’ et  bâtir une équipe forte, capable de rivaliser avec les meilleures du pays. L’édile de la ville a ainsi injecté plus de ‘’30 millions F Cfa’’ en 2016. Cela a permis au club de réaliser la moitié des objectifs fixés en début de saison : la Coupe du Sénégal.

L’autre ambition déclinée avant le démarrage de l’exercice écoulé était de remporter le championnat. Sans succès, finalement ! Car beaucoup de leurs joueurs ‘’n’étaient pas qualifiés’’ en début de saison, explique le président du club.

Les actuels dirigeants avaient ainsi fait monter la barre très haut (en 2015-2016), malgré un passé non glorieux du club. Cela n’est pas si anodin, en revanche. Ils ont recruté des basketteurs ‘’en provenance de Bopp, Mermoz, Sicap et même du Mali’’, soulignait le président, il y a quelques mois à l’APS.

Moustapha Diop, principal bailleur du club

En mars dernier, Mouhamadou Diop, un expatrié évoluant ‘’dans la meilleure équipe de première division du Pérou’’, rejoignait l’équipe. Pour ‘’1 750 000 francs’’, l’édile de Louga avait ainsi payé le ticket de retour au pays natal pour le meilleur joueur de la finale de la Coupe du Sénégal 2016, souligne M. Ndiaye. Son salaire de ‘’250 000 francs’’ à LBC est l’un des plus élevés du championnat, estime-t-il. Ses coéquipiers, au nombre de 22, sont aussi mensuellement rémunérés, ainsi que les 7 membres de l’encadrement technique. Ce qui fait une masse salariale de ‘’2 125 000 F Cfa’’. Ces dépenses sont supportées ‘’à 99%’’ par Moustapha Diop, bien que la subvention municipale s’élève ‘’1 500 0000 francs’’.

D’ailleurs au stadium Marius Ndiaye, avant la finale de la Coupe du Sénégal, les banderoles installées par les supporters lougatois portaient son effigie avec un texte de remerciement. Même certains t-shirts étaient aussi estampillés de son image. ‘’Ce que Moustapha Diop a fait pour Louga BC, personne ne l’a jamais réalisé’’, note Jacques Ndiaye. A l’issue de la victoire finale sur l’As Douanes,  M. Ndiaye, euphorique, soutenait : ‘’Sur 20 nouvelles confrontations contre l’As Douanes, je la bats à chaque match (…). On connaît notre équipe (Louga BC) et les performances qu’elle est capable de faire’’.

A Louga, les joueurs s’entraînent sur ‘’un terrain municipal’’ qui ‘’sera réfectionné d’ici 15 jours’’. Cela permettra à LBC d’améliorer les conditions de travail. ‘’Notre rôle est de relancer le basket’’ de Louga, souligne le président. Les dirigeants songent également à l’après-Moustapha Diop, premier mécène du club. ‘’Des sponsors me contactent déjà’’ pour accompagner l’équipe, informe Jacques Ndiaye. Pour lui, cela participera à la ‘’politique d’autonomisation financière du club’’. Ainsi, l’apport financier du maire va ‘’diminuer progressivement, dès l’année prochaine’’, ajoute-t-il.

L’actuel roi du basket en renfort

Le trophée en poche, le club se projette déjà vers la saison prochaine. Dans leur ambition de bâtir une équipe forte, les dirigeants annoncent l’arrivée des renforts de taille. ‘’Nous avons reçu l’assurance que Serigne Bamba Guèye sera avec nous pour 2016/2017’’, révèle le président de Louga BC. En effet, le nouveau roi du basket, joueur de l’Université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis, est lougatois. Jacques Ndiaye soutient aussi qu’ils vont garder ‘’le groupe de performance de la saison passée’’, tout en faisant de nouveaux recrutements. Car l’objectif de la prochaine saison est de remporter le championnat et la Coupe du Sénégal mais également d’honorer leur première participation en coupe d’Afrique.
Mercredi 10 Août 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :