LIGUE EUROPA : MOUSSA KONATÉ JOUERA GROS À ANFIELD, CE JEUDI


LIGUE EUROPA : MOUSSA KONATÉ JOUERA GROS À ANFIELD, CE JEUDI
Moussa Konaté, l’attaquant sénégalais du FC Sion (élite suisse), va jouer gros ce jeudi, contre Liverpool (élite anglaise), pour la deuxième journée de Ligue Europa, après avoir été double buteur contre le Rubin Kazan (2-1), lors de la première journée, le 16 septembre.
 
Contre les Reds, à Anfield, Konaté, convoité par plusieurs clubs de la Premier League, aura à cœur de briller pour maintenir le FC Sion à la première place de son groupe et faire remonter sa cote.
 
Courtisé par les Reds et les Gunners d’Arsenal surtout, l’attaquant sénégalais, qui s’est révélé au monde lors des Jeux olympiques de Londres, marquera un gros coup s’il réussit une belle performance.
 
Avec 16 buts, lors de sa première saison en Suisse, Konaté et son agent avaient tout fait, sans succès, pour chercher une destination plus intéressante sur les plans sportif et économique.
 
Et l’occasion est grande avec cette Europa League et cette position de titulaire sur la ligne d’attaque des Lions, pour se faire courtiser par les riches clubs de la Premier League, d’autant plus que son président de club, Christian Constantin, a eu l’idée de faire monter sa clause libératoire à 10 millions d’euros, environ six milliards et demi de francs CFA.
 
Constantin a eu le nez fin en le faisant signer au FC Sion, à quelques jours de la clôture du marché estival de 2014.
 
Si cette somme est rédhibitoire pour plusieurs championnats, des clubs allemands, belges et français proposant cinq millions d’euros, ce n’est pas le cas des Anglais qui, en 2016, se feront verser davantage de droits de télévision.
 
Ainsi, après avoir changé le cours de sa carrière professionnelle grâce aux JO de 2012 et réussi à quitter le peu médiatisé championnat israélien, pour la Russie, Konaté aura l’occasion, contre Liverpool, de montrer qu’il a passé un nouveau cap.
 
C’est aussi l’occasion, pour lui, de lorgner vers un championnat plus relevé que celui de la Suisse, qu’il a rejoint faute de mieux, en voulant coûte que coûte s’éloigner de Krasnodar (Russie).
Source: APS
Mercredi 30 Septembre 2015




Dans la même rubrique :