LIGUE DES CHAMPIONS : LE BARÇA SOMBRE CETTE FOIS À TURIN !

Coup parfait de la part de la Juve qui a réalisé une énorme performance pour écraser un FC Barcelone encore une fois éteint loin du Camp Nou (3-0). Paulo Dybala a été excellent.


Une nouvelle claque pour le Barça ! Comme contre le PSG en huitièmes, après la gifle reçue au match aller au Parc des Princes (0-4), le club catalan devra réaliser un véritable exploit face à la Juventus s’il veut se qualifier pour les demi-finales de la Ligue des champions. Mardi soir, à Turin, Lionel Messi et ses coéquipiers ont effectivement pris une leçon de tactique et de réalisme (0-3), qui les condamne à une autre "remontada", la semaine prochaine au Camp Nou.
Possible ? Oui, car il s’agit du Barça. S’ils sont parvenus à renverser Paris (6-1), les hommes de Luis Enrique peuvent tout à fait l’emporter 4-0 au retour. Les statistiques ne leur font pas peur. Mais quelque chose nous dit que cette Vieille Dame-là, expérimentée et solide comme elle est, ne sera pas aussi naïve que les champions de France et que cette seconde correction subie par les Blaugranas n’est pas due au hasard. Sans doute est-elle révélatrice de leurs limites.
Dybala voit double

Des limites avant tout défensives. Sur le premier but, Jérémy Mathieu a laissé trop de liberté à Juan Guillermo Cuadrado, qui a trouvé Paulo Dybala dans la surface, l’attaquant argentin se retournant en un éclair et trompant Marc-André ter Stegen d’une jolie frappe enroulée en pivot (1-0, 7e). Personne ne s’est non plus occupé de lui sur le centre en retrait dévié de Mario Mandzukic, qui a permis au n°21 turinois de doubler la mise d’un tir puissant dans le soupirail (2-0, 22e).
Que ce soit à gauche ou à droite, l’arrière-garde espagnole a souffert. Et au retour des vestiaires, c’est sur corner qu’elle a été sanctionnée, Giorgio Chiellini prenant le meilleur sur Javier Mascherano pour placer sa tête (3-0, 55e). Avec un peu de réussite, le Barça aurait pu mettre ce but à l’extérieur qui aurait tout changé, mais ni Andrès Iniesta, stoppé par Gianluigi Buffon (21e), ni Lionel Messi (47e), ni Luis Suarez (68e) n’ont su trouver la faille. Au Camp Nou, ils ne devront pas se louper.
Mardi 11 Avril 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :