LES VICTIMES DE LA CITÉ TOBAGO EN DEUIL : Encore un mort dans les rangs

Les victimes de la Cité Tobago, dont le dossier est présentement entre les mains du Président Macky Sall, viennent encore d’enregistrer un mort dans leurs rangs. Ce qui porte à quatre le nombre de disparus. N’empêche qu’ils ne désespèrent toujours pas de voir leur dossier connaître enfin son épilogue.


La grande faucheuse vient encore de frapper dans les rangs des victimes de la Cité Tobago. En effet, selon des sources de Libération, un mort vient encore de s’ajouter aux trois disparus déjà notés.
Toutefois, les victimes, au nombre de 402, gardent toujours l’espoir de voir le Président Macky Sall, qui s’est saisi du dossier, signer le décret autorisant l’octroi de parcelles. Un décret que les victimes guettent impatiemment surtout que tous ont contracté des prêts dans les banques pour sortir leurs bâtiments de terre.
« Nous ne savons plus où donner de la tête et nos familles sont en train d’imploser d’autant que nous avons investi toutes nos économies à la Cité Tobago. Certes, l’équipe mise en place par le Premier ministre a bouclé son travail et transféré le dossier au Président qui doit prendre un décret afin que les Cadastres puissent procéder à l’affectation des Parcelles mais nous nous impatientons », confie une victime.
Avant d’indiquer que lui et ses camarades sont dans le désarroi : « Nous vivons un véritable drame social et les morts que nous avons eus dans nos rangs ont été victimes de crise cardiaque. Donc, nous implorons le Président Macky Sall de venir en aide à des citoyens sénégalais qui sont dans l’émoi. »
Pour rappel, c’est au mois de juin 2015 que l’Etat avait rasé toutes les habitations construites à la Cité Tobago pour irrégularité. Et ce, après qu’un promoteur véreux a déplacé en catimini le mur de l’aéroport de Yoff avec la complicité d’agents des Aéroports du Sénégal (Ads). Constituées en Collectif, les victimes avaient eu plusieurs séances de travail avec le Gouverneur de Dakar dans le cadre d’une indemnisation.
Mardi 21 Mars 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :