LES SÉNÉGALAIS DE L’EXTÉRIEUR POUR DES ASSISES SUR L’IMMIGRATION


LES SÉNÉGALAIS DE L’EXTÉRIEUR POUR DES ASSISES SUR L’IMMIGRATION
Les associations des Sénégalais de l’extérieur ont souhaité la tenue des assises sur l’immigration a rapporté, lundi à Dakar, la présidente du Réseau des parlementaires pour la défense, la promotion et l’insertion des Sénégalais de l’extérieur (REPASE), Ndèye Awa Mbodji.
 
Cette invite est contenue dans un document récapitulant les recommandations formulées lors du symposium sur les Sénégalais de l’extérieur tenu le 9 mai dernier à Dakar.

"La publication de ce rapport ouvre une ère nouvelle dans les relations entre l’Etat et les acteurs de l’émigration, surtout nous parlementaires qui votons les lois et avons la possibilité d’évaluer les politiques publiques ...", a soutenu Mme Mbodji.

"(...) les nouveaux axes d’orientation stratégique inscrits dans ce document devraient déboucher sur des assises, comme le souhaitent les différentes associations des Sénégalais de la diaspora", a dit la présidente du REPASE.

Ndèye Awa Mbodji qui s’exprimait à l’occasion de la cérémonie de restitution du rapport final du symposium a assuré de remettre le document aux décideurs politiques et de veiller "à une meilleure prise en compte de vos doléances exposées dans ce document".

Le rapport a été restitué devant différents acteurs notamment les membres d’associations d’émigrés, les partenaires techniques et financiers et de responsables du bureau de l’Assemblée nationale.

Les recommandations formulées par le symposium sur les Sénégalais de l’extérieur de mai dernier tournent autour des problèmes liés à l’assistance en cas de rapatriement des corps, à la couverture médicale.

Il est également relever la nécessité de trouver une solution à l’accès à l’état civil pour les enfants nés à l’étranger, aux retraités qui souhaitent toucher leur pension au Sénégal, à la représentation parlementaire, mais surtout à la réinsertion de ceux désirent rentrer.

Le rapport souligne que les Sénégalais de l’extérieur ont, dans les différents ateliers, dégagé plusieurs orientations pouvant servir d’"outils très clairs qui définissent les points d’actions et les stratégies pour mettre en place des politiques en faveur des compatriotes vivant à l’étranger", a estimé Djibril War le président de la commission des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur.
Lundi 13 Juin 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :