LES ÉPREUVES DU BACCALAURÉAT GÉNÉRAL ONT DÉMARRÉ A LOUGA SOUS LE SIGNE DE L’INNOVATION


LES ÉPREUVES DU BACCALAURÉAT GÉNÉRAL ONT DÉMARRÉ A LOUGA SOUS LE SIGNE DE L’INNOVATION
Les épreuves du baccalauréat général  session 2015 -2016, ont démarré ce lundi à Louga,  dans de bonnes conditions, sous le signe de l’innovation avec notamment la correction qui se fait sur place.
Ainsi, les surveillants souvent en surplus dans certains centres ont répondu à l’appel, les correcteurs viennent à tour de rôle, selon le déroulement des différentes matières, prendre leurs copies pour les corriger sur place après leur concertation.
Les  présidents et membres  des différents jurys, les chefs de centre, tout comme les membres des secrétariats étaient tous présents et s’affairaient respectivement,  chacun en ce qui le concerne autour des missions qui leur sont confiées .
Au plan organisationnel, toutes les dispositions matérielles ont été prises et le dispositif organisationnel mis en œuvre pour un déroulement sans faille de l’examen.
Le dispositif sécuritaire de prévention et de dissuasion a également été pris avec notamment la mise en faction d’agents de sécurité chargés de veiller au grain dans tous les centres d’examen.
Dans l’ensemble, la région de Louga compte 5785 candidats répartis dans 23 centres d’examen  avec 18 jurys.
Dans le seul département de Linguère, 653 candidats devraient composer au seul centre Alboury Ndiaye qui  compte deux jurys.

D’une manière générale, les épreuves ont démarré partout à travers la région dans de bonnes conditions, et aucune faille signalée  au moment où la mission de contrôle conduite par l’adjoint au gouverneur de la région effectuait une visite de vérification en compagnie de l’inspecteur d’académie de Louga, Mr Oumar Ndiaye.
Les premières épreuves de langues vivantes ont été jugées abordables par certains candidats interrogés  sur la question.

Mbargou DIOP, Correspondant permanent à Louga
Lundi 11 Juillet 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :