LES ÉMIGRANTS AFRICAINS "NE CONSTITUENT PAS UN ENJEU" DE LA POLITIQUE DE TRUMP (PR DIOUF)

Les émigrants africains ne sont pas nombreux aux Etats-Unis par rapport aux latinos et "ne constituent pas un enjeu" de la politique d’immigration qu’entend mettre en œuvre le président Donald Trump, estime le Professeur Mamadou Diouf, historien et enseignant à l’Université Columbia, à New-York.


LES ÉMIGRANTS AFRICAINS "NE CONSTITUENT PAS UN ENJEU" DE LA POLITIQUE DE TRUMP (PR DIOUF)
"Les émigrants africains ne sont pas nombreux par rapport aux latinos. Les Africains ne constituent pas un enjeu", répond le Pr Diouf dans le quotidien L’As à la question : "Est-ce que les émigrés doivent craindre les menaces de Trump ?".

Dans cet entretien exploité par l’APS, Mamadou Diouf trouve cette crainte "étonnante", rappelant que "le président qui expulsait le plus d’émigrés, c’est Obama. Le président Obama a expulsé plus d’émigrés que les autres présidents". 

"Par exemple, Trump dit maintenait qu’il n’est plus question d’expulser les musulmans. Ce qu’il va faire c’est renforcer le service d’émigration et le système de surveillance. Il va tout faire pour expulser les émigrants qui sont dans des activités criminelles", constate le Pr Diouf.

Selon lui, Trump "ne peut pas expulser tous les émigrés parce que certains ont des enfants là-bas". "Ce qui rend les choses compliquées. Il peut aussi essayer d’établir des critères pour donner les cartes vertes à des émigrés. Il y aura toujours des clandestins aux Etats Unis parce que c’est l’économie qui le demande", ajoute t-il. 

Au sujet de l’immigration, Donald Trump avait promis pendant sa campagne d’expulser les 11 millions de clandestins, originaires pour la plupart du Mexique et d’Amérique centrale, la construction d’un mur à la frontière avec le Mexique. Il était même question d’interdire l’entrée des musulmans aux Etats-Unis.
Mardi 15 Novembre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :