LEGISLATIVES : Le FPDR de France alerte l’opinion sur des « velléités de fraude massive » pour le scrutin du 30 juillet prochain.


Le Front patriotique pour la défense de la République de France a alerté l’opinion sur des « velléités de fraude massive » pour le scrutin du 30 juillet prochain.
« La machine à frauder mise en place à Podor lors des dernières élections locales de 2014, l’inversion du cours du scrutin et le détournement de la volonté populaire à Saint-Louis par la dynastie FAYE-SALL; la création de 1213 bureaux fictifs lors du référendum de 2016 ; les campagnes clandestines de confection de cartes d’identité pour des militants de l’APR, dans plusieurs localités (dans les fiefs du NEDOUKO BANDOUM) ; le gonflement des listes électorales, en violation de toutes les règles prévues par la loi et le code électoral, démontrent que le régime de Macky Sall est prêt à tout pour se maintenir au pouvoir. Contre la volonté du peuple, et y compris par la force », ont listé les camarades de Sidy Fall.
Ils exigent ainsi le « dessaisissement immédiat d’Abdoulaye Daouda Diallo, détenteur de fichiers douteux, et partisan déclaré du pouvoir qui mène officiellement campagne pour son camp ».
« Une posture qui le disqualifie totalement », selon le FPDR France qui exige la présence d’observateurs internationaux, et de membres de la société civile dans tous les bureaux de vote pour garantir des élections législatives libres, sincères, transparentes et démocratiques ».
Cette instance requiert également la vigilance totale et constante des citoyens le jour du scrutin, exhorte chaque sénégalais à signaler en temps réel toute anomalie relevée (vote multiple, fausse carte d’identité, bourrage des urnes, etc...) et demande la mise en place de plateformes de veille citoyenne, pour contrecarrer toute tentative de fraude.
Mercredi 21 Juin 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :