LÉGISLATIVES - BBY Birkelane : Les responsables de l'AFP claquent la porte et dénoncent l'arrogance des Apéristes


C’est loin d’être l’entente cordiale au sein de la mouvance présidentielle dans le départe- ment de Birkelane (région de Kaffrine). La faute à des pré investitures de tous les dangers du côté Benno Bokk Yakaar (BBY). Ce ne sont pas les camarades de Niasse dans la circonscription qui nous démentirons.
Réunis ce dimanche en Assemblée générale, ils ont tout simplement claqué la porte de la coalition pour se démarquer des agissements de leurs alliés « apéristes ». Qui, selon eux, mèneraient des investitures en solo en violation de la lettre et de l’esprit de l’oukase de Macky Sall sur les modalités du choix des candidats de BBY aux Législatives du 30 juillet.
Pour en rester avec les progressistes de Birkelane, ils ne se sont pas contentés de dénoncer l’arrogance des responsables du parti au pouvoir, ils menacent tout simplement de ne pas voter une liste confectionnée par les seuls responsables des partisans de Macky Sall.
« En vertu de la jurisprudence en vigueur au sein de la coalition en matière d’investiture dans une circonscription voulant que la formation majoritaire soit servie en priorité, nous réclamons cette place pour Birkelane comme lors des dernières législatives suivant la lettre circulaire du président de BBY », fait savoir Mactar Ndao, responsable départemental des jeunesses progressistes.
Ce dernier d’indiquer que lors de leur première rencontre, l’APR avait vu plus de 38 candidats réclamer l’investiture du parti au pouvoir.
Après un second écrémage, ils sont 10 à s’accrocher à l’idée de décrocher l’investiture dans la circonscription. Ça promet à Birkelane.
Mardi 23 Mai 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :