LEGISLATIVES 2017 : LES CHOIX DIFFICILES D'UN HOMME LIBRE


LEGISLATIVES 2017 : LES CHOIX DIFFICILES D'UN HOMME LIBRE
 Excellence Mr le Président
Il est manifeste que les investitures pour les très prochaines législatives ont charrié des remous et déchainé des passions dans toutes les coalitions en compétition.
C'est pourquoi votre méthode et votre  style de gestion du pays et des hommes qui vous épaulent ( ou vous entourent?) dans cette tâche apparaissent,  aujourd’hui,  aux yeux des Sénégalais-même pour ceux qui pouvaient en douter encore-  comme une forme de générosité et  d’intelligence politiques teintées de réalisme.
En faisant du chef de gouvernement, Mouhamadou Abdallah Dione, la tête de liste de la Coalition Benno Book Yakaar, vous livrez aux électeurs sénégalais les ressorts et les déterminants qui  éclairent  leurs votes du  30 juillet  prochain . Vous   engagez et vous motivez  aussi  vos concitoyens   à lire   votre choix comme un vrai pari entre le souci de la démocratie et les intérêts du pays qui seront au cœur de ces élections.
Vous  nous invitez également   à revenir aux fondamentaux et  enjeux d’un scrutin crucial et important pour l’avenir de notre pays. Car ces élections législatives ne seront pas comme le souhaite l’opposition, une foire d’empoigne inaudible entre invectives, calomnies et procès en sorcellerie mais un vrai débat d’idées et une confrontation de projets de société et de programmes. Parce que  depuis  un certain temps le débat politique dans notre pays s'appauvrit de jour en jour .Ainsi on n'argumente plus , on invective . On n'écoute plus , on stigmatise. On ne débat plus , on déballe. On ne réfléchit plus on crache.
Ces  échéances seront donc   une occasion ( jamais réclamée) pour Mouhamadou Abdallah Dione Premier ministre  de faire le bilan à mi-mandat des réalisations de la deuxième alternance , de se projeter vers l’avenir dans une sorte de déclaration de politique générale et de se hisser au niveau d’un débat national.
Par le choix souverain et via l’élégance démocratique, le chef du gouvernement est le premier concerné par ces élections, chargé qu'il est  de représenter la majorité présidentielle, partout, dans les régions, dans les villes et les périphéries urbaines, pour solliciter l’autorisation de poursuivre la politique de réforme économique, sociale et culturelle initiée dans notre pays depuis votre  accession à la magistrature suprême du Sénégal   . Il est le mieux  outillé du fait de sa charge et du bilan qui est entièrement le vôtre , pour défendre la majorité présidentielle,  la représenter, et   la faire progresser dans la perspective des autres échéances électorales. 
Sous cet angle et sous ce rapport,  vous nous confirmez , en votre double qualité de Président de la République et Chef de notre coalition BBY, que vous êtes un homme entièrement acquis  à  la discipline et aux exigences des hommes libres . Preuve que vous ne redoutez point   la grande solitude  qui est celle des grands décideurs face aux grandes décisions . En effet nombre de militants de BBY  ont eu  appréhender ces élections à travers leur dimension étroitement politique sans leurs donner une pleine  perspective. Au fond d'eux-mêmes  , certains ont passé des nuits blanches à élaborer des scénaris autour de ce scrutin avec une vue de l’esprit superficielle en lui donnant une dimension politicienne et à l’envisager sous l’angle d’un premier tour de l’élection présidentielle de 2019 et sans lui coller  une vision et une cohérence d’ensemble, les seules  qui vaillent  en ces périodes d’incertitudes. Vous , vous êtes  resté droit dans vos  bottes, sans jamais céder ni  aux pressions ni  sirènes de la politique politicienne encore moins aux intrigues de bas étages .
Aujourd'hui la page des investitures est tournée . Les cœurs nous y inclinent . La nation nous interpelle . Les tâches et les responsabilités générationnelles nous obligent comme nous habite la mémoire de ces milliers de militants braves et anonymes dans le militantisme le plus ancien , le plus loyal et le moins bruyant.
Homme de votre  temps par vos choix, par votre  formation, par votre  parcours et jusqu’à votre  état civil(né après les indépendance), vous apparaissez aujourd’hui comme un facteur  de stabilité, comme un chef d’Etat qui n’a jamais menagé son temps pour être à l’écoute du pays, de sa diversité et de son souffle.
Que notre coalition   reste  aujourd’hui  solide plus que jamais et unie dans sa diversité serait un    indicateur pertinent de l’intelligence  ,  de la maturité politiques . Et du don de soi commun à tous les leaders et formations de BENNO BOKK YAKAAR .
Même si toute coalition a son heure de....... VERITE
Maodo Malick Mbaye
Président du Mouvement Citoyen GEUM SA BOPP
Membre de la Conférence des leaders de Benno Bokk Yakaar 
 
Lundi 12 Juin 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :