LE VIGILE VOLE UN VÉHICULE BMW X6 : Carrefour automobile lui réclame 132 millions de francs CFA

Le vigile Babacar Guèye voulait, sans doute, épater son entourage au point de voler un véhicule dans le parking qu’il surveille. Employé à la société de gardiennage ‘‘Boussobaly Torodo Service’’ (BTS), il a commis une faute professionnelle qui lui a valu, hier, une comparution à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar. Ayant heurté un taxi et détruit le véhicule, il lui est réclamé la somme de 132 millions de FCFA pour tous préjudices causés à la partie civile. Il sera fixé sur son sort ce jeudi, date fixée pour le délibéré.


Employé à la société de gardiennage ‘‘Boussobaly Torodo Service’’ (BTS), le vigile Babacar Guèye a comparu, hier, à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar pour les faits de vol. Ce dernier avait volé un véhicule BMW X6 au carrefour automobile. Mais, mal lui en a pris d’autant qu’il a été arrêté avant d’être envoyé en prison. Les faits de l’espèce ont eu lieu le 8 janvier dernier et ’interrogatoire d’audience a permis de savoir que ce jour-là, le prévenu avait été désigné pour assurer la sécurité du parking des véhicules neufs de Carrefour automobile sis à Fann résidence. Par hasard, il tombe sur les clés d’un des véhicules. Sur le champ, l’idée de s’enfuir avec la bagnole a germé dans sa tête.
Dominé par Satan, il a décidé de tenter le coup. Après avoir réussi à ouvrir le véhicule, il s’est installé confortablement sur le siège avant de démarrer en trombe. Il a pris la direction de la station d’essence pour remplir son réservoir de carburant. N’étant pas un bon conducteur, il a, en cours de route, fait un choc avec un taxi. Dépourvu de permis de conduire, il était obligé de jouer dans les négociations de peur d’être conduit à la police. Sur ce, il a remis la somme de 65 000 francs CFA au chauffeur de taxi afin que ce dernier ne demande pas un constat.
A la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar, le prévenu a reconnu les faits qui lui sont reprochés. Toutefois, il a fait savoir qu’il était parti faire ses courses avec la voiture. Et, c’est vers 19 heures, alors qu’il retournait garer la voiture, qu’il a cogné un taxi.
Sur ces entrefaites, explique-t-il : « J’ai essayé d’entrer en contact avec mon supérieur pour lui en parler, en vain. C’est au lendemain de cette affaire que j’ai été interpellé. »
Il a, devant le prétoire, regretté son acte et promet de ne plus agir ainsi. Pour sa part, Mamadou Ly, administrateur de société ‘‘Boussobaly Torodo Service’’ (BTS) a reconnu que le prévenu était dans son service. C’est la raison pour laquelle, c’est lui-même qui a porté plainte contre ce dernier pour vol de voiture et dégâts causés à autrui.
L’avocat de la partie civile a réclamé le montant de 132 millions pour toute cause et préjudice confondus. Le maître des poursuites a requis l’application de la loi. Là où l’avocat de la défense, après avoir plaidé coupable, a sollicité la clémence du tribunal.
L’affaire a été mise en délibéré pour jugement devant être rendu le 19 janvier prochain.
Mercredi 18 Janvier 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :