LE TORCHON BRÛLE AU GROUPE EXCAF TELECOM : Micmac autour d’un milliard F Cfa et neuf mois d’arriérés de salaire

L’Etat du Sénégal aurait donné un milliard de francs CFA au groupe Excaf. Depuis, l’administration avait promis d’éponger les dettes. Le syndicat qui avait envisagé une Assemblée générale ce matin, a été reçu vendredi pour une négociation. Le paiement des salaires est prévu à partir de ce jour et le syndicat attend de comprendre ce qu’il adviendra de cette promesse.


LE TORCHON BRÛLE AU GROUPE EXCAF TELECOM : Micmac autour d’un milliard F Cfa et neuf mois d’arriérés de salaire
Ce qu’il est convenu d’appeler l’affaire du groupe EXCAF, du nom de ce groupe de presse de feu Ben Bass Diagne, est loin de connaitre son épilogue. De sit-in en mouvement d’humeur, les employés et autre syndicat pensaient en avoir fini avec les revendications. Seulement, ceci semble ne pas être le cas.
De source digne de foi, un grand mouvement d’humeur se prépare avec comme point de revendication-phare, le paiement des 9 mois d’arriérés de salaire.
Selon toujours cette source, le Président directeur général du groupe avait rassemblé ses employés pour les informer de la réception d’une somme d’un (1) milliard de nos francs de la part de l’Etat du Sénégal pour le règlement de ses dettes.
Depuis lors, les travailleurs du groupe nourrissant un certain optimisme, avaient gardé l’espoir que les états étaient en train d’être faits pour qu’au finish tout revienne à la normale. Hélas, nous a-t-on dit hier, ceux qui sont passés à la comptabilité se sont retrouvé juste avec un mois de salaire payé. Suffisant pour qu’ils se demandent où est passé l’argent.
Cette même source renseigne que le syndicat-maison ainsi qu’une grande partie des employés ont envisagé de tenir une Assemblée générale ce matin.
Informée, l’administration a été en pourparlers avec les représentants syndicaux. Joint par téléphone hier, Seydou Diallo, le Secrétaire général dudit syndicat, a confirmé qu’ils étaient en négociation avec la Direction qui avait prévu de payer les salaires depuis jeudi dernier. Ainsi, ils ont attendu toute la soirée avant de s’en ouvrir à l’administration qui a décidé de payer le lendemain (Ndlr : vendredi soir).
« Mais pour ceux qui ont reçu un mois de salaire, cela ne concerne que l’année 2016. L’administration ayant promis d’éponger d’abord les dettes de cette année avant d’attaquer celles en cours. Il faut noter que les arriérés varient d’un employé à un autre, certains courent après sept voire neuf mois de retard.
C’est en  train d’être rectifié et, aujourd’hui, les paiements vont se poursuivre », renseigne le Secrétaire général. Qui poursuit qu’ils attendent pour voir. 
Quid de la somme reçue du Gouvernement, M. Diallo ne peut se prononcer là-dessus, affirmant que le Directeur avait mandaté le syndicat pour annoncer le paiement. Il a tout de même assuré que si les paiements ne sont pas effectués, comme prévu à partir de demain, ils n’hésiteront pas à prendre les dispositions nécessaires.
Samedi 13 Mai 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :