LE TERRORISME TRAITÉ AU SOMMET DE L’ÉTAT : Le Président crée un cadre d’intervention et le ministre de l’intérieur lance un numéro vert


LE TERRORISME TRAITÉ AU SOMMET DE L’ÉTAT : Le Président crée un cadre d’intervention et le ministre de l’intérieur lance un numéro vert
Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique vient de prendre une mesure impliquant davantage la population dans la lutte contre le terrorisme. En effet, Abdoulaye Daouda Daillo et ses services viennent de mettre à la disposition du citoyen Sénégalais un numéro vert : le 800 800 880, en l’occurrence. 
Ceci entre dans le cadre de sa politique « de prévenir toute attaque contre notre pays ». Le Président Macky Sall a auparavant, créé par décret n° 2016-301 du 29 février 2016, le Cadre d’Intervention et de Coordination interministériel des Opérations de lutte anti-terroriste (CICO), placé sous l’autorité du Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, comme notamment nous le précise un communiqué. 
Le document rappelle que le cadre de prévention est un outil de veille stratégique et opérationnelle contre le terrorisme qui dispose de démembrements régionaux dirigés par les gouverneurs de région. « Cet organe dispose également d’une cellule de veille joignable au numéro vert 800 800 880 accessible 24 heures sur 24 ».
 
L’Etat du Sénégal d’inviter les populations à signaler, illico et sans frais  à ladite cellule, par ce numéro vert, tout fait ou comportement douteux susceptible de constituer une menace pour la sécurité et l’ordre publics. Toutefois, les numéros d’urgence habituels de la Police (17) et de la Gendarmerie (800 00 20 20) sont toujours joignables.
Le ministre de l’Intérieur d’escompter de la part des Sénégalais une vigilance sans faille censée développer « les réflexes sécuritaires nécessaires » avant de solliciter d’eux une collaboration efficace avec les autorités administratives et les services de sécurité.
Vendredi 13 Mai 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :