" LE RYTHME D'EXÉCUTION DU PSE SERA DAVANTAGE SOUTENU EN 2016 " (ABDOUL AZIZ TALL)

Le gouvernement a retenu d’accélérer, en 2016, la mise en œuvre des projets du Plan Sénégal émergent (PSE), compte tenu des financements importants déjà mobilisés pour le compte de ce programme gouvernemental, a déclaré, mardi à Dakar, le ministre auprès du président de la République en charge du suivi du PSE, Abdoul Aziz Tall.


" LE RYTHME D'EXÉCUTION DU PSE SERA DAVANTAGE SOUTENU EN 2016 "  (ABDOUL AZIZ TALL)
"2016 sera l’année d’exécution du PSE, parce que les rythmes des opérations sera davantage soutenu au cours de cette année", a-t-il assuré au cours d’une séance de travail entre les services du ministère de l’Economie, des Finances et du Plan et le secteur privé national. 
 
"Aujourd’hui, il y a un taux de mobilisation record de 64% des engagements obtenus de nos partenaires, moins de deux ans après la tenue du Groupe consultatif à Paris", a fait savoir le ministre en charge du suivi du PSE dont l’ambition est de permettre au Sénégal d’atteindre l’émergence à l’horizon 2035.
 
Outre Abdoul Aziz Tall, des membres du gouvernement et d’autres personnalités participaient à cette rencontre présidée par le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Bâ.
 
Des représentants d’organisations patronales ainsi que des opérateurs économiques ont assisté à cette rencontre notamment marquée par des présentations de différents chefs de services du ministère de l’Economie, des Finances et du Plan.
 
Cette séance de travail visait à expliquer aux représentants du privé national "les orientations économiques du PSE et les perspectives budgétaires de 2016".
 
MTN/BK
Mardi 29 Décembre 2015
Dakaractu




1.Posté par Oumar fall le 30/12/2015 08:24
Cela est possible et cela est nécessaire. Il faut travailler avec ceux qui peuvent tenir le rythme. Les autres doivent dégager.



Dans la même rubrique :